Critique Ciné : DIVERSION de Glen Ficarra & John Requa

 

Diversion

 

De plus en plus rare sur le grand écran, Will Smith fait son retour dans Diversion près de deux ans après l’échec commercial et critique d’After Earth de M. Night Shyamalan. Très discret dans ce long métrage où il passait le flambeau à son fils, l’acteur reprend la tête de l’affiche pour le troisième film de Glen Ficarra & John Requa qui reviennent au film d’arnaque et d’amour.

 

 

Nicky est réputé dans son milieu comme un expert de l’arnaque au point d’avoir des fans comme Jess qui, sans savoir à quoi il ressemblait, a tenté de le piéger. Trop heureuse de faire sa connaissance, elle tente le tout pour être engagée sur son prochain gros coup. Trois ans plus tard, alors que Nicky est sur un nouvelle arnaque, il se retrouve perturbé par le retour de la belle qu’il ne pensait plus jamais revoir.

Diversion, c’est l’histoire d’un grosse arnaque montée par la Warner Bros pour nous faire croire que le nouveau film de Glen Ficarra et John Requa est un film de braquage. Tout commence par le titre français du film Diversion qui est l’exact opposée du titre original Focus. De la bande annonce jusqu’à la première partie du long métrage, tout laisse à croire que nous allons en prendre plein la vue et nous amuser des stratagèmes de Will Smith en roi des pickpocket mais le résultat final est loin d’être au niveau de nos attentes.

Diversion - Will Smith

L’arnaque cela connait bien les deux réalisateurs qui avaient débutés avec I Love You Phillip Morris, l’histoire vraie de l’un des plus grands arnaqueurs américains condamné à la prison à perpétuité pour avoir arnaquer l’état du Texas. Cependant ce qu’aiment avant tout Glen Ficarra et John Requa, c’est l’histoire d’amour présente dans ce premier film et encore plus dans leur second long métrage Crazy Stupid Love. C’est en réalité également le cœur de ce troisième long métrage qui a trompé le spectateur à la manière de la technique décrite par Will Smith au début du film. Une promo focalisé sur le film d’action que tout le monde attend alors qu’en fait nous sommes purement dans une histoire d’amour. De quoi avoir l’impression de s’être fait voler son portefeuille !

Pour cette nouvelle histoire, Glen Ficarra et John Requa se sont clairement inspiré des œuvres de Martin Scorsese. Tout d’abord en récupérant Margot Robbie, la sublime actrice reconnue de tous depuis son rôle dans Le Loup De Wall Street mais aussi en utilisant le Sympathy For The Devil des Rolling Stones ainsi que différents éléments qui rappellent l’univers du Maestro du genre. La différence entre Diversion et les films de Scorsese, c’est que jamais le réalisateur n’a tourné de films au scénario si pauvre.

Diversion - Margot Robbie

Outre le fait que Diversion n’est clairement pas le film qu’on nous a vendu, c’est surtout la faiblesse du scénario qui gâche l’ensemble. Alors que Glen Ficarra et John Requa avaient réussi à nous emballer avec une première partie très prometteuse avec notamment une mémorable scène de vol à la dérobée dans les rues de la Nouvelle Orléans, la seconde partie se déroulant trois ans plus tard est totalement ratée. Le personnage joué par Will Smith accepte une proposition d’arnaque qui n’est clairement pas au niveau pour délivrer une montée en puissance du film. Cette seconde partie du film privilégie désormais la romance et nous laisse avec un final capillotracté dont il est difficile de démêler le vrai du faux.

Le scénario de Diversion est passé entre bien des mains avant d’échoir dans celles de Will Smith et Margot Robbie. Si ils étaient loin d’être le premier choix des producteurs du film, il faut reconnaître qu’au final ce film leur va très bien. Will Smith est en effet parfait pour jouer les gentleman cambrioleur drôle et charismatique. Toujours aussi sexy, Margot Robbie devrait cependant se méfier à ne pas trop souvent joué de son physique dans ses choix de films sous peine d’être considérée comme la nouvelle Sharon Stone.

 

Diversion

 

 

 MON AVIS

 2/5 

Les plus arnaqués dans cette histoire sont probablement les spectateurs qui s’attendaient à une comédie d’arnaque et de braquage dans la lignée d’un Ocean Eleven ou Insaississables. Cette histoire placé plus sous la romance que le thriller est tout de même sauvée par la performance de Will Smith et Margot Robbie, tout deux excellents mais que l’on a surtout hâte de retrouver dans leur prochain film en commun Suicide Squad, l’adaptation de la BD DC Comics prévu pour 2016.

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Focus
  • REALISATEURS : Glen Ficarra & John Requa
  • AVEC : Will Smith, Margot Robbie & Rodrigo Santoro
  • SCENARISTES : Glen Ficarra & John Requa
  • MUSIQUE : Nick Urata
  • GENRE : Romance
  • DUREE : 1h45
  • NATIONALITE : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Warner Bros. France
  • SITE OFFICIEL :
  • DATE DE SORTIE : 25 mars 2015

 

 

A LIRE AUSSI :