Critique E-Cinéma : LES ENQUETES DU DEPARTEMENT V : MISERICORDE de Mikkel Norgaard

 

Les Enquêtes du Département V : Miséricorde

 

Attention ce n’est pas au cinéma que sort Miséricorde la première Enquête du Département V mais dans votre salon. A la suite du succès de Welcome To New York, le distributeur Wild Bunch a décidé de poursuivre son expérience de distribution alternative appelé E-Cinéma en proposant pendant une durée limitée ce premier volet en téléchargement légal sur une majorité de plateformes. Leur but est  de permettre au plus grand nombre de spectateurs de découvrir tranquillement chez soi  le premier volet de cette saga de thrillers danois qui a connu un immense succès dans son pays d’origine. Vous laisserez-vous tenter ?

INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

Après une intervention qui a mal tournée, Carl Morck a perdu l’un de ses collègue et laissé l’autre à l’hopital. Souvent ingérable, l’inspecteur est muté au nouveau Département V afin de clôturer les affaires non classées. Prenant un peu trop sa tâche à coeur avec son nouveau co-équipier Hafez el-Assad il vont déterrer l’enquête sur la disparition cinq ans auparavant de Merete Lynggaard, une brillante jeune politicienne.

Encore inconnu en France, Miséricorde était pourtant le second plus gros succès au cinéma au Danemark en 2013 derrière le deuxième volet de la trilogie du Hobbit. L’adaptation du premier tome d’une saga littéraire signée par Jussi Adler-Olsen et qui devrait comprendre au final dix romans. Cinq d’entre eux sont déjà disponible en France et l’adaptation du second tome Profanation est déjà prévue cette fois ci au cinéma le 8 avril 2015.

Les Enquêtes du Département V : Miséricorde

Le Département V c’est un peu l’équivalent danois de la série Cold Case ou comme cela est si bien dit dans le titre anglais : les gardiens des causes perdues (Keeper Of Lost Causes). Une mise au placard pour l’inspecteur Carl Morck qui aurait  normalement dû se contenter de relire et tamponer chacune des enquêtes qui y sont stockées sans chercher à en savoir plus. Une punition dont l’enquêteur n’a que faire  et qui ne vas pas hésiter à défier l’autorité de son supérieur en ré-ouvrant à juste titre une affaire loin d’être finie.

Le scénariste de Miséricorde est Nikolaj Arcel, réalisateur de Royal Affairs, mais surtout scénariste de la série Millenium d’après les romans de Stieg Larsson. Cela pourra vous donner un bon aperçu de ce qui vous attend si vous vous laissez tenter par ce long métrage. Une histoire sombre et parfois violente qui prend aux tripes pour vous libérez uniquement lors de son dénouement grâce à une intrigue à tiroirs. Il faudra cependant fermer les yeux sur quelques incohérences dont une lors d’une scène de violence purement gratuite qui semble avoir insérée là juste pour choquer.

Les Enquêtes du Département V : Miséricorde

Le duo de flics du Département V fonctionne à la manière classique du méchant et du bon flic. Deux personnages dans la lignée de ceux souvent utilisés en France par Jean Christophe Grangé notamment dans Les Rivières Pourpres. Les deux hommes doivent apprendre dans ce premier film à s’apprivoiser. Marqué par l’incident et le départ de sa femme, Karl est plutôt du genre aigri et préfère la manière forte. Hafez est plutôt adepte de psychologie utilisant la manière douce pour débloquer les situations.

Même si ils restent peu connu par chez nous, les deux acteurs principaux ont pu déjà être vu régulièrement sur les écrans en France. Nikolaj Lie Kaas qui joue Karl était déjà dans Les Idiots de Lars Von Trier, Les Bouchers Verts et même Anges & Démons de Ron Howard. Fares Fares est régulier depuis 2010 dans le cinéma hollywoodien notamment dans Zero Dark Thirty et Sécurité Rapprochée. Désormais reconnus par leur rôle dans les deux films des Enquêtes du Département V, ils seront tout deux prochainement à l’affiche d’Enfant 44. La politicienne disparue est interprétée par Sonja Richter vue récemment dans The Homesman.

Les Enquêtes du Département V : Miséricorde

 

 MON AVIS :

 3/5 

Malgré quelques incohérences, ce premier volet des Enquêtes du Département V est une très bonne surprise. Un thriller intense qui n’a pas grand chose à envier aux meilleures productions hollywoodiennes du genre. Une ambiance sombre magnifié par une superbe photo et une intrigue solide qui peut ouvrir le débat entres spectateurs font de Miséricorde, un film que tous les fans du genre se doivent de découvrir. Nul doute qu’une fois ce premier épisode vu, vous aurez forcement envie d’en découvrir la suite.

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  •  – TITRE ORIGINAL : Kvinden i buret
  •  – REALISATEUR : Mikkel Norgaard
  •  – AVEC : Nikolaj Lie Kaas, Fares FaresSonja Richter
  •  – SCENARISTE : Nikolaj Arcel
  •  – MUSIQUE : Johan Söderqvist
  •  – GENRE : Thriller
  •  – NATIONALITE : Danois, Allemand, Suédois
  •  – DISTRIBUTEUR : Wild Bunch
  •  – PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/misericorde.lefilm
  •  – DATE DE SORTIE : 27 Mars 2015 en E-Cinéma

 

A LIRE AUSSI :

 

 

  • agnes

    Bonjour
    personnellement je suis une grande fan des enquetes du departement V. J ai lu toutes les enquetes et attend toujours avec impatience la sortie de la prochaine.
    J ai loue le film. Et la seule chose que je regrette c est qu Assan n a pas la meme facon de s exprimer et je pense que ca manque. Ce sont les passages des livres qui me font sourire dans la contexte prenant des histoires.
    j ai tout de meme beaucoup aimé.

  • Xav-B

    Bonjour, je n’ai pas encore lu les livres mais je compte bien me rattraper. N’hésitez pas à aller voir Profanation au cinéma à partir de demain, je l’ai trouvé encore mieux que celui-ci. Merci pour votre commentaire.