Critique Ciné : THE CANYONS de Paul Shrader

critiquecin-.jpg

http://nsm08.casimages.com/img/2014/03/24/14032404004917207912091830.jpg

Sortie aux Etats Unis l’année dernière sur un nombre de salles très limitée avant d’être rapidement exploité en VOD et DVD, The Canyons s’offre une nouvelle vie en Europe avec une nomination à la Mostra de Venise qui lui permet d’arriver en France entouré d’une aura destiné a faire oublier son statut d’oeuvre mineure destinée avant tout au marché vidéo.

 

INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

 

Christian est un jeune producteur qui utilise l’argent de son père pour lancer des projets de long métrages assez médiocres. Sa petite amie Tara a réussi à le convaincre d’embaucher un acteur pas vraiment prometteur sur son nouveau projet. Découvrant qu’il s’agit en réalité d’un de ses ex, Christian va faire suivre sa copine et découvrir qu’elle a repris une liaison avec lui.

C’est bien connu, les américains ne sont généralement pas considérés comme cinéphiles mais plutôt comme des mangeurs de pop-corn incapables de comprendre les films trop bavards ou trop cérébraux. Heureusement pour lui , le réalisateur et scénariste Paul Shrader est trop estimé en Europe pour qu’on puisse envisager de sortir son film directement en DVD. Surtout qu’il fait ici équipe avec le romancier Bret Easton Ellis qui signe le scénario de cette histoire.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/03/24/14032404005117207912091831.jpg

En dehors d’American Psycho, aucune adaptation des romans de l’écrivain n’ont donnés de bons films que ce soit Moins Que Zero, Les Lois De L’attraction ou plus récemment Zombies (The Informers). Traitant souvent de cinéma et spécialement dans son dernier livre Suites Impériales, il était normal que Bret Easton Ellis finisse par lui même écrire directement une histoire pour le grand écran cédant ainsi à la cours que lui faisait de nombreux producteurs pour cela.

Dès la première scène, les habitués des livre de Bret Easton Ellis reconnaîtront sans peine le style de l’auteur. Une scène au restaurant où l’on parle argent et sexe décomplexé on l’a lu souvent dans ses romans. Si l’histoire de The Canyons est tiré d’aucun ouvrage de l’auteur, elle ressemble en fait à une sorte de compilation de passage de l’ensemble de son oeuvre. Malheureusement, on ne peut pas dire qu’il a été spécialement inspiré pour écrire The Canyons. Encore une histoire de fils à papa qui traite les femmes avec peu d’égard et passe son temps à claquer l’argent de son père en se prétendant producteur de films.

 http://nsm08.casimages.com/img/2014/03/24/14032404005317207912091833.jpg

Le casting de The Canyons est plus qu’improbable. Bret Easton Ellis et Paul Shrader sont allés cherchés entre deux cures de désintox l’ex égérie Disney Lindsay Lohan dont les déboires ressemblent bien à ceux des personnages souvent décrits par le romancier dans ses livres. Elle n’a clairement pas eu grand chose à faire pour se glisser dans ce personnage. Le rôle principal du film a été confié à la star du porno James Deen, lui aussi colle parfaitement à l’image des personnages de l’écrivain, sa première apparition dans un film non classé X montre tout de même qu’il sait jouer la comédie et qu’on pourrait bien le voir à nouveau dans d’autres long métrages avec sa tête de sosie de James Franco.

Ce n’est pas la réalisation de Paul Shrader qui va sauver le film du naufrage. Il ne se passe tellement rien dans ce long métrage très bavard qu’il en est vraiment difficile de définir son genre. Avec un budget vraiment minime de seulement 250 000 Dollars, le réalisateur n’a pas pu faire de miracles. Après le ratage de Cartel qui réunissait déjà un grand réalisateur (Ridley Scott) et un grand écrivain (Cormac McCarthy), il faut croire que ce genre de réunion ne donnent finalement rien de bon, les deux films souffrant au final du même problème : des films bavards et vains. Les nombreuses images de salles de cinéma en faillite sont clairement un message à l’intention de l’industrie qui ne donne si peu de crédit à son nouveau long métrage. On ne pourrait pourtant pas leur reprocher de ne pas avoir cru à cette histoire.

 

http://nsm08.casimages.com/img/2014/03/24/14032404005317207912091832.jpg

 

MON AVIS

1/5

Après trois adaptation raté et l’inutilité de ce nouveau long métrage, il semblerait bien que Bret Easton Ellis et le cinéma ne fassent pas vraiment bon ménage. Si les derniers livres de l’auteur semblait déjà montré un manque d’inspiration, le scénario de The Canyons le confirme franchement. C’est donc avec un peu d’appréhension que l’on attend son nouveau livre et le scénario de la série sur le tueur Charles Manson qu’il écrit pour Rob Zombie.

 

 

FICHE TECHNIQUE :

 – REALISATEUR : Paul Shrader

 – AVEC : Lindsay Lohan & James Deen

 – SCENARISTE : Bret Easton Ellis

 – GENRE : ???

 – DUREE : 1h39

 – SITE OFFICIELhttp://thecanyonsmovie.com/

 – DATE DE SORTIE : 19 Mars 2014

 

 

A LIRE AUSSI

 – la critique de MACHETE avec Lindsay Lohanhttp://xav-b.over-blog.com/article-critique-62232221.html

 – la critique de SPRINGBREAKERShttp://xav-b.over-blog.com/article–115987749.html

 – la critique de 99 FRANCShttp://xav-b.over-blog.com/article-12765522.html

 – la critique de CARTELhttp://xav-b.over-blog.com/article-121141418.html

 

_