Critique Ciné : LE HOBBIT – UN VOYAGE INATTENDU de Peter Jackson

critiquecin-.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1355790353.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – TITRE ORIGINAL : THE HOBBIT – AN UNSPECTECTED JOURNEY

 – REALISATEUR : Peter Jackson

 – AVEC : Martin Freeman, Ian McKellen & Richard Armitage

 – GENRE : Fantastique

 – DUREE : 2h45

 – SITE OFFICIELhttp://www.thehobbit.com/

 – DATE DE SORTIE : 12 décembre 2012

 

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Lorsque que les nains d’Erebor ont étés chassés de leur montagne par un
terrible dragon qui s’est emparé de leur trésor, personne n’est venu à leur aide. Pendant soixante ans ils ont érrés sans trouver de nouveaux territoires pour s’installer mais des signes
précurseurs laissent à penser que le dragon s’affaiblit et qu’il sera bientôt possible d’aller récupérer leur montagne. Aidé par Gandalf, ils décident de retourner dans la
tanière du dragon en entraînant avec eux Bilbon le Hobbit qui n’avait pourtant rien demandé…

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1355789417.jpg

 

CRITIQUE : Lorsque l’adaptation de la trilogie du Seigneur Des Anneaux s’est achevée au cinéma il y a déjà neuf ans, on
pensait vraiment que c’était terminé. Mais les fans gardaient cependant le fol espoir de voir la prequelle Le Hobbit adapté à son tour par la même équipe. Un rêve qui devient
maintenant réalité avec la sortie de la première partie de l’adaptation qui formera une nouvelle trilogie.

Adapter Le Hobbit au cinéma n’a pas été une chose facile, entre les procès entre la Warner et Peter Jackson, la MGM qui ne
comptait pas se séparer des droits du livre et les difficultés à trouver un nouveau réalisateur, cela fût un véritable chemin de croix. C’est d’abord Sam Raimi qui fût pressenti
derrière la caméra puis pendant longtemps Guillermo Del Toro a travaillé sur l’adaptation main dans la main avec les équipes de Weta et Peter
Jackson
mais les difficultés financières de la MGM ont fini par user la patience du réalisateur. Titillé depuis longtemps, Peter Jackson s’est alors
senti obligé de s’attaquer à nouveau à l’oeuvre de Tolkien pour le plus grand plaisir des fans.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1355789905.jpg

 

Le réalisateur a donc à nouveau réuni une large partie de l’équipe du Seigneur Des Anneaux pour adapter cette oeuvre destiné à un public plus jeune. Les acteurs ne se sont pas
fait prié pour reprendre du service y compris ceux qui n’avait rien à faire dans cette préquelle, on retrouve aussi Howard Shore à la musique et les illustrateurs John
Howe
et Allan Lee, spécialiste de Tolkien. La continuité avec la précédente trilogie est dont totalement assurée.

Ce n’est pas pour autant que Peter Jackson s’est contenté de ressortir ces vieux décors et les mêmes effets spéciaux. Depuis la sortie du Retour Du Roi, le
cinéma est passé au numérique et à la 3D et le réalisateur n’allait pas rater l’occasion d’utiliser les dernières technologie pour son nouveau film, il innove même en tournant pour la première
fois en 3D et 48 images secondes au lieu des 24 habituelles. Le résultat est au final trés différent de la trilogie du Seigneur Des Anneaux, l’image est étonnamment trop lisse et
propre par moment et des accélérations assez étranges des personnages se font ressentir pour les gestes précipités. Un progrés qui ferait presque regretter le cinéma analogique et en 2D.

Heureusement l’histoire compense sans peine ce choix artistique un peu malheureux. Malgré 2h45 au compteur on ne voit pas le temps passer. Le film commence par reprendre une scène oubliée du
Seigneur Des Anneaux qui permet d’intégrer Frodon (Elijah Wood) à une intrigue qui se passe normalement avant sa naissance. Puis enfin on entre dans le vif du
sujet en remontant soixante ans plus tôt. La majorité des scènes clés du début du roman sont présentes. Un peu plus bavard au début pour installer l’histoire, le film ne tarde pas à enchaîner les
moments de bravoure en oubliant jamais l’humour et des scènes de bataille mémorables.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1355790694.jpg

 

Des acteurs du Seigneur Des Anneaux, seul Ian McKellen tient un rôle majeur dans Le Hobbit en reprenant le rôle de Gandalf. La
distribution du film repose avant tout sur une toute nouvelle équipe menée par Martin Freeman qui reprend le rôle d’un Bilbon plus jeune initialement interprété
par Ian Holm. Rendu célèbre par son rôle de Watson dans la nouvelle série Sherlock de la BBC, l’acteur a naturellement une tête
de Hobbit. Il incarne donc à la perfection ce personnage qui ne paye pas de mine mais qui fait preuve d’un grand courage. Ils sont accompagnés par treize nains interprétés grâce
à la magie du cinéma par des acteurs de taille normale et plutôt inconnu. Seul Richard Armitage se distingue pour l’instant du lot en chef du clan. On ne dévoilera pas plus qui
est de retour parmi les anciens afin de laisser la surprise.

On partait très confiant quand à la réussite de cette nouvelle trilogie signée Peter Jackson et on est franchement pas déçu du résultat. Le réalisateur réussit une nouvelle fois
à nous enchanter et signe encore une nouvelle merveille dont on attend déjà la suite pour Noël 2013. Vivement !

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1355790160.jpg

 

MON AVIS : 5/5

 

A LIRE AUSSI :

 – la critique de LOVELY BONES de Peter Jacksonhttp://xav-b.over-blog.com/article–45290757.html

 – la critique de HOT FUZZ avec Martin Freemanhttp://xav-b.over-blog.com/article-6966581.html

 – la critique de X-MEN III avec Ian McKellenhttp://xav-b.over-blog.com/article-2847886.html

 – la critique de DA VINCI CODE avec Ian McKellenhttp://xav-b.over-blog.com/article-2800359.html

 – la critique de CAPTAIN AMERICA avec Richard Armitagehttp://xav-b.over-blog.com/article-81942008.html