Critique Ciné Avant Première : MANIAC de Franck Khalfoun

critiquecin-.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1355276405.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – REALISATEUR : Franck Khalfoun

 – AVEC : Elijah Wood, Nora Arnezeder & America Olivo

 – GENRE : Horreur

 – DUREE : 1h29

 – DATE DE SORTIE : 02 Janvier 2012

 

INTERDIT AUX MOINS DE 16 ANS

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Frank est un garçon timide à la recherche du grand amour mais à chaque fois qu’il pense avoir trouvé la bonne,
quelque chose en lui le pousse à la tuer. Jusqu’au jour en rencontrant la belle Anna, il pense avoir trouvé la bonne mais ses pulsions sont plus fortes que tout et continue de le
forcer à tuer et scalper de nouvelles victimes.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1355279628.jpg

 

CRITIQUE : Quand Elijah Wood a appris qu’il ne sera pas le héros de The Hobbit pour cause de prequelle, il
a carrement pété les plombs se transformant en véritable psychopathe ! Mais que tout le monde se rassure c’est pour le bien du nouveau film de Franck Khalfoun pour lequel il
reprend un rôle mythique dans le remake d’un film culte.

Il fallait vraiment s’appeler Thomas Langman pour oser réaliser un remake de ce classique de l’horreur signé William Lustig, mais après avoir fait faire ses
premiers pas au cinéma à Julie Pietry et Jean-Luc Lahaye, plus rien n’effraie le nouveau nabab du cinéma français. C’est en discutant avec Alexandre
Aja
que les deux hommes ont eu la folle envie de réaliser un remake de ce long métrage qu’ils adorent tous les deux. On le sait déjà, ce ne sont pas les remakes qui effraye
Alexandre Aja qui en a fait sa spécialité : La Colline A Des Yeux, Mirrors, Piranha sont tous des remakes.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1355279720.jpg

 

On aurait pu donc penser qu’il réaliserait lui même ce long métrage mais encore pris sur Piranha 3D, il en avait confié la réalisation à son co-scénariste Gregory
Levasseur
qui a finalement abandonné le projet au profit de leur ami Franck Khalfoun a qui l’on doit 2ème Sous-Sol déjà écrit et produit par
Aja & Levasseur. C’est donc en tant que producteur et co-scénariste qu’Alexandre Aja a suivi ce projet de très près au
point d’être sur le tournage tous les jours et de porter le projet comme son propre bébé.

Afin de se démarquer du film de William Lustig, la brute épaisse incarné par Joe Spinnel et remplacé par un gringalet qui ne paye pas de mine joué par
Elijah Wood. C’est par ses yeux que l’on suit cette histoire filmé en caméra subjective comme le Enter The Void de Gaspard Noé. Rares sont les
films d’horreurs à prendre le parti du tueur mais pour prendre en empathie ce serial killer, il faudra être soit-même plutôt dérangé tant ce personnage est vraiment cinglé. La prestation de
l’acteur est tout bonnement incroyable, on l’avait déjà vu en psychopathe dans Sin City mais il se surpasse totalement ici, toujours présent sur le tournage même lorsqu’on ne le
voit pas à l’écran. Son personnage n’apparaissant bien souvent que dans des reflets ou des images filmées.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1355279853.jpg

 

Avec un tel sujet, le film se devait de regorger de jolies filles et tout comme dans Piranha 3D, Alexandre Aja ne s’est pas privé. Il est allé cherché
Nora Arnezeder, la révélation de Faubourg 36, pour jouer le rôle principal féminin du film. Son accent français dans les dialogues en anglais sont tout bonnement
craquant et c’est vraiment pour elle que l’on tremble le plus. La sexy America Olivo (Bitchslap) joue la mère du psychopathe dont on comprend très vite qu’elle
est la source du problème. Le nom des autres actrices ne vous diront certainement rien car elles ont tenu bien souvent que des rôles de figurants précédemment et ne sont ici que des proies sexy.

Comme dans Drive ou Taxi Driver, la ville est aussi un personnage a part entière. Le tueur y vadrouille à bord de sa voiture avec une musique signée
Rob, le clavieriste du groupe Phoenix. Une musique qui fait beacoup penser au thème de Drive même si l’inspiration n’était pas possible, les
deux films étant en tournage quasiment au meme moment. Le remake quitte New York pour les bas fonds de Los Angeles qui donne une allure seventies au film qui se passe pourtant bien à notre époque
par le caractère de ses rues abandonnées.

Heureusement que nous avons en France, des hommes suffisamment passionné par leur métier pour nous délivrer des oeuvres comme celle ci. Le film de genre prend enfin ses lettres de noblesses avec
ce remake de Maniac qui deviendra à coup sur tout aussi culte que l’original. C’est gore à souhait, dérangeant et particulièrement réussi alors ne boudez votre plaisir !

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1355278952.jpg

 

MON AVIS : 5/5

 

 

A LIRE AUSSI :

 – la critique de 2EME  SOUS-SOL de Franck Khalfounhttp://xav-b.over-blog.com/article-17598332.html

 – la critique de LA COLINNE A DES YEUX d’Alexandre Ajahttp://xav-b.over-blog.com/article-3113989.html

 – la critique de MIRRORS d’Alexandre Ajahttp://xav-b.over-blog.com/article-23168936.html

 – la critique de PIRANHA 3D d’Alexandre Aja :http://xav-b.over-blog.com/article-57020049.html

 – la critique de PARIS JE T’AIME avec Elijah Woodhttp://xav-b.over-blog.com/article-3157740.html

 – la critique de HOOLIGANS avec Elijah Woodhttp://xav-b.over-blog.com/article-2928125.html

 – la critique de FAUBOURG 36 avec Nora Arnezederhttp://xav-b.over-blog.com/article-24166285.html

 – la criitque de BITCH SLAP avec America Olivohttp://xav-b.over-blog.com/article-108416283.html

 – la critique de VENDREDI 13 avec America Olivohttp://xav-b.over-blog.com/article-28026040.html

 – la critique de DRIVEhttp://xav-b.over-blog.com/article-87937723.html

 – la critique de ENTER THE VOIDhttp://xav-b.over-blog.com/article-50194084.html

 

 

BONUS : Le film MANIAC de William Lustig