Critique Ciné : ROBOT & FRANK de Jake Schreier

critiquecin-.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1348178581.jpg

 

FICHE TECHNIQUE

 – REALISATEUR : Jake Schreier

 – AVEC : Frank Langella, Susan Sarandon & James Marsden

 – GENRE : Comédie dramatique / anticipation

 – DUREE : 1h25

 – SITE OFFICIELhttp://robotandfrank-film.com/

 – DATE DE SORTIE : 19 Septembre 2012

 

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Pour ne plus avoir à venir toutes les semaines, Hunter offre à son père Frank un robot
domestique. Réticent au début, le vieil homme va progressivement s’attacher au robot et s’habituer à sa présence. Surtout que grâce à lui, il va pouvoir reprendre quelques vieilles habitudes…

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1348179076.jpg

 

CRITIQUE : Avoir un robot à la maison, c’est quelque chose dont tout le monde rêve depuis bien longtemps mais qui en 2012 n’est toujours pas
une réalité. Le film Robot & Frank nous plonge dans ce futur proche ou il sera enfin possible de faire faire toutes les taches ménagères et autres corvées a un compagnon
électronique. 

Robot & Frank est le premier film de Jake Schreier, le jeune réalisateur n’avait jusque la à son office qu’un seul court métrage sorti en 2005. C’est lui qui
a écrit le scénario de ce long métrage mélangeant plusieurs thèmes : vieillesse, solitude, maladie, amitié, amour sont au coeur de ce long métrage un brin mélancolique mais qui garde toujours une
certaine bonne humeur grâce au caractère ronchon de son personnage principal. Une histoire certainement inspiré aussi par les écrits de l’auteur Isaac Assimov qui a consacré une
grande partie de sa vie à un cycle sur les robots écrits entre 1967 et 1986.

Pour un film indépendant réalisé par un débutant, Robot & Frank réunit une bien belle brochette d’acteurs. Frank Langella, acteur plutôt connu pour des
seconds rôles, tient ici le rôle de Frank. Lui qu’on avait connu inquiétant dans The Box et Dracula est ici vraiment attachant en
personnage agé perdant la boule. Il retrouve ici justement James Mardsen qu’il avait justement torturé mentalement dans le film de Richard Kelly. L’acteur joue
son fils Hunter qui va apporter le robot chez son père. Liv Tyler retrouve enfin le grand écran après plusieurs films sortis directement en DVD, elle joue la
fille de Frank qui est totalement opposé à cette idée de robot. Le casting est complété par Susan Sarrandon qui joue une bibliothécaire devant elle aussi faire
face à l’arrivée des robots dans notre quotidien.

http://www.images-host.fr/view.php?img=1348180517.jpg

Le réalisateur Jake Schreier a vraiment ancré son film dans un futur très probable, s’inspirant des robots qui sont déjà en partie opérationnel au Japon et notamment
l’impressionnant ASIMO. On peut d’ailleurs voir dans le générique de fin des véritables prototypes de robot actuellement à l’étude. Nous ne sommes pas ici dans un futur à la
I Robot avec des machines ultra perfectionnées, bien que très habile le robot de Frank est encore très rustique mais terriblement attachant et efficace. On
pourrait presque croire qu’il s’agit d’un véritable robot ! C’est l’acteur Peter Sarsgaard, qui jouait le méchant dans Green Lantern, qui lui prête sa voix en
V.O.

Ce n’est que trés progressivement que l’on apprend le passé de Frank et comment il en est arrivé à vivre seul. Le réalisateur distille au compte goutte des indices avant de
lâcher le morceau. Nous ne révélerons rien ici pour ne pas gâcher l’habileté de ce scénario. Le film ne fait a peine qu’1h25 et on aurait aimé en prendre pour un peu plus longtemps.

Robot & Frank est vraiment un film original qui fait du bien au moral. Une très belle histoire souvent drôle et parfois émouvante qui mérite vraiment d’être découverte. En
plus de passer un très bon moment, on sort du cinéma avec l’envie d’avoir nous aussi un robot tel que celui là. Vivement le futur !

http://www.images-host.fr/view.php?img=1348180392.jpg

 

MON AVIS : 3/5

 

BONUS : Une démonstration du vrai robot ASIMO 

 

A LIRE AUSSI :

 – la critique de WALL-Ehttp://xav-b.over-blog.com/article-20701358.html

 – la critique de THE BOXhttp://xav-b.over-blog.com/article-39331671.html

 – la critique de GREEN LANTERNhttp://xav-b.over-blog.com/article-81444961.html

 – la critique de LOVELY BONEShttp://xav-b.over-blog.com/article-45290757.html