Critique Ciné : KILLER JOE de William Friedkin

critiquecin-.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1348612233.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – REALISATEUR : William Friedkin

 – AVEC : Matthew McConaughey, Emile Hirsh & Juno Temple

 – GENRE : Thriller

 – DUREE : 1h42

 – SITE OFFICIELhttp://killerjoethemovie.com/

 – DATE DE SORTIE : 05 Septembre 2012

 

INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Chris, dealer à la petite semaine, doit une importante somme d’argent à son fournisseur. Dans l’impossibilité de
payer ses dettes, le jeune homme décide d’embaucher un tueur à gage capable de tuer sa mère afin de toucher l’argent de l’assurance vie et payer ses dettes. Les choses ne vont pourtant pas se
passer aussi simplement que prévue et maintenant Chris à une dette envers Killer Joe, flic et tueur implacable à ses heures perdues.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1348616409.jpg

 

CRITIQUE : Cinq ans après Bug, le réalisateur William Friedkin ressort de sa retraite. A maintenant 77 ans
le réalisateur de L’Exorciste et French Connection est de retour dans un thriller sombre et violent qui va encore déranger. Êtes vous pret à tenter l’expérience
?

Tout comme Bug, Killer Joe est l’adaptation d’une pièce signée Tracy Letts qui s’est chargé une nouvelle fois de l’adaptation pour le cinéma.
Pas étonnant donc que les deux films se ressemblent en de très nombreux points. Ne vous fiez pas à la bande annonce du film qui semble faire du film un thriller nerveux, adaptation d’une piece de
théatre oblige, le nouveau film de William Friedkin est avant tout très bavard. C’est aussi pour cela que la majorité du film se passe dans un mobile home poisseur rappelant la
chambre de motel de Bug.

Killer Joe met en scène une famille de dégénérés en partie recomposée. Le jeune Chris qui vivait avec sa mère est obligé de se réfugier chez son père pour se
planquer des dealers a qui il doit de l’argent. Celui ci s’est maintenant remarié avec une sorte de prostituée et héberge encore la jeune soeur de Chris, la fragile
Dottie visiblement très marquée par le divorce de ses parents et les différentes maltraitances qu’elle a pu subir. Quand au tueur à gage que Chris a choisi
d’embaucher, c’est tout bonnement un gros psychotique qui a oublié il y a longtemps ou se situait la frontière entre le bien et le mal.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1348616146.jpg

 

Les méthodes peu orthodoxes de William Friedkin dans la direction d’acteur semble encore avoir fait leurs preuves dans ce long métrage. On ne sait pas si le réalisateur continue
de menacer d’un flingue ces comédiens comme c’était le cas dans L’Exorciste mais il a su en tout cas tirer le meilleur de chacun d’entre eux. Le jeune Chris est
interprété par Emile Hirsch, révélation d’Into The Wild, qui joue un paumé attachant par sa malchance constante. Sa soeur Dottie est elle
incarnée par Juno Temple vue récemment en protégé de Selina Kyle dans le dernier Batman et dans Kaboom de Gregg
Araki
. Son coté lunaire et sa tête un peu étrange colle parfaitement au personnage. Le travail le plus impressionnant est réalisé par Matthew McConaughey qui tient le
rôle de Killer Joe. L’acteur trouve ici un rôle à contre emploi bien différent de ce qu’il avait pu faire auparavant dans lequel il s’en tire pas trop mal même si d’autres acteurs auraient pu
certainement joués un peu plus du coté pervers et cinglé du personnage. Le casting se complète de Thomas Haden Church vu dernièrement dans Nouveau Départ ou
Spider-Man 3 et Gina Gershon inoubliable garce de Showgirls de Paul Verhoeven dans un rôle toujours aussi peu sympathique.

A l’image de Bug, Killer Joe comprend aussi des scènes à la limite du supportable. de la violence psychologique dans un premier temps pour finir carrément dans
la violence physique insoutenable. La fin du film risque de déranger plus d’un spectateur par la montée de la tension et par l’explosion finale. Il faudra cependant avoir déjà réussi à tenir la
longueur sur les interminables tunnels de dialogues pour le moins inutile et qui rendent le film vraiment ennuyeux. Heureusement le long métrage est parfois ponctué par des passages vraiment
drôles qui relance provisoirement l’interet mais pas suffisamment pour accrocher définitivement le spectateur.

William Friedkin n’est pas connu pour être un réalisateur tout public et ce Killer Joe ne dérogera certainement pas à la règle. Mieux vaut être averti à l’avance
que ce film met franchement mal à l’aise et qu’il n’est pas à conseiller au premier venu. Les habitués du travail du réalisateur et particulièrement ceux qui ont déjà vu Bug,
savent eux à quoi s’attendre.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1348616616.jpg

 

 

MON AVIS : 1/5

 

 

A LIRE AUSSI :

 – la critique de BUG de William Friedkin : http://xav-b.over-blog.com/article-5761564.html

 – la critique de TONNERRE SOUS LES TROPIQUES avec Matthew McConaughey : http://xav-b.over-blog.com/article-23781459.html

 – la critique de THE DARK KNIGHT RISES avec Juno Temple : http://xav-b.over-blog.com/article-108482787.html

 – la critique de KABOOM avec Juno Templehttp://xav-b.over-blog.com/article-58480494.html

 – la critique de NOUVEAU DEPART avec Thomas Haden Churchhttp://xav-b.over-blog.com/article-105243911.html

 – la critique de SPIDER-MAN 3 avec Thomas Haden Churchhttp://xav-b.over-blog.com/article-6568574.html