Critique Ciné : SUR LA ROUTE de Walter Salles

critiquecin-.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1338332652.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – TITRE ORIGINAL : On The Road

 – REALISATEUR : Walter Salles

 – AVEC : Sam Riley, Garret Hedlund, Kristen Stewart & Kirsten Dunst

 – GENRE : Drame

 – DUREE : 2h20

 – SITE OFFICIEL : http://www.ontheroad-themovie.com/

 – DATE DE SORTIE : 23 mai 2012

 

 

BANDE ANNONCE :

 

 

 

SYNOPSIS : Sal Paradise voudrait devenir un grand écrivain mais la mort de son père a provoqué chez lui le syndrome de la
page blanche. Sa rencontre avec Dean Moriarty et le voyage initiatique qu’ils vont faire ensemble à travers les États-Unis va finalement lui donner l’inspiration qui lui manquait
tant.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1338332729.jpg

 

CRITIQUE : Roman culte pour des générations d’américain, Sur La Route de Jack Kerouac a longtemps été un
casse tête à adapter au cinéma. Un projet que traîne Francis Ford Coppola depuis 1979 et que Walter Salles a finalement réussi à réaliser dans la lignée de son
film Carnets  De Voyage, road movie adapté du voyage de Che Guevara à travers l’ Amérique du sud.

Pour beaucoup, le livre de Jack Kerouac est à la base du genre cinématographique que l’on appelle Road Movie, autant dire que Walter Salles était maintenant rodé
pour s’attaquer à ce roman jugé pendant longtemps inadaptable. Le film risque en effet de diviser le public. D’un coté les fans du roman qui se sentent encore l’âme bohème et qui rêve d’un tel
voyage. De l’autre ceux qui trouveront le voyage trop long et ces personnages de paumés vraiment peu intéressants. 

Walter Salles a choisi de filmer au plus prés ses héros : Les étreintes un peu trop poussées de camarades de beuveries, les scènes de danse ou plutôt de transe insupportables dès
le début du film seront déjà le début du supplice d’un long métrage suintant et étouffant. L’ennui nous gagne vite devant ces allers retours incessants entre différentes villes des États-Unis. En
voulant certainement être trop fidèle au roman, Walter Salles a complètement oublié de rendre ses personnages attachants.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1338332884.jpg

 

Pourtant le  choix des acteurs paraissait judicieux, misant sur une génération montante menée par Sam Riley vu dans Control et Garrett
Hedlund
le héros de Tron L’Héritage. Ils ont beau tout faire leur délire de beuveries et leur périple n’arriveront pas à nous émouvoir. Et ce n’est malheureusement pas
Kristen Stewart et Kirsten Dunst qui sauveront l’ensemble tant leur rôles sont creux voir inutiles. L’actrice de Twilight donne pourtant de sa
personne avec un rôle moins torturé qu’à l’habitude mais qui ne lui ressemble pas. Même la brève apparition de Viggo Mortensen ne fera pas décoller l’histoire.

L’oeuvre de Jack Kerouac a tellement influencé d’autres auteurs ou réalisateur qu’au final cette histoire parait vraiment vide. On a maintenant l’habitude de road movie plus
déjanté ou en tout cas plus riche en action. Le film de Walter Salles est bien trop sérieux et au final on se rend bien compte que cette histoire d’amitié n’est qu’une façade de
personnes qui s’ennuie et aimerait trouver une autre vie. Ca ne donne pas vraiment le moral.

Pas sur au final que Walter Salles est réalisé la meilleure adaptation possible du roman culte de Jack Kerouac, seul une lecture du livre pourrait déterminer si
le résultat est à la hauteur. En attendant sans avoir lu le livre il sera difficile d’apprécier ce film long et sévèrement ennuyeux.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1338333180.jpg

 

MON AVIS : 1/5