Critique DVD : ZOMBIE STRIPPERS de Jay Lee

img522/8697/zombiestrippersposter13vh0.jpg

FICHE TECHNIQUE :
 – AVEC : Robert Englund, Jemma Jameson & Roxy Saint
 – REALISATEUR : Jay Lee
 – GENRE : Horreur
 – DUREE : 1h30
 – SITE OFFICIEL : http://www.sonypictures.com/movies/zombiestrippers/
 – DATE DE SORTIE : 10 Octobre 2008


BANDE ANNONCE
:

SYNOPSIS : Alors que George W. Bush est réélu pour la quatrieme fois, l’Armée Americaine manque d’effectif afin de mener la
guerre sur tous les fronts ou ils l’ont déclenchés. C’est pourquoi un virus a été developpé afin que les soldats puissent continuer le combat apres leur mort. Lorsque le virus s’echappe du
laboratoire ou il est crée, un troupe de soldat est envoyé pour stopper l’epidemie. L’un d’entre eux va etre contaminé et part se cacher dans un club de strip tease ou le virus va se
répandre.

img526/5017/1896547433ab377ca4.jpg

CRITIQUE : Le dyptique Grindhouse semble avoir fait des émules depuis sa sortie. Notamment le réalisateur Jay Lee qui avec Zombie Strippers
signe une série b drole et gore qui n’aurait pas fait tache dans le double programme de Tarantino et Rodriguez.

Zombie Strippers est un film multifacettes qui commence en critiquant  le président Bush avant de se transformer en une guerre entre soldats mercernaires
surentrainés et morts vivants répondant au clichés habituels. Puis subitement le film prend un autre genre en rentrant dans un club de striptease. Le burlesque prend alors le pas sur le sérieux
du début du film pour devenir de plus en plus délirant jusqu’a la fin.

Production totalement fauché, Zombie Strippers a réussi le pari de divertir avec trois fois rien. L’image bien souvent inégale  passe de plans hideux a certaines images
magnifiques mais c’est surtout les effets speciaux dégoulinant les maquillages gore et l’humour omnipresent qui releveront le niveau du film le demarquant de ses concurrents par un réussite
rare dans les direct to vidéo. Pour le situer un peu mieux, on pourrait le comparer a Une Nuit En Enfer avec un budget moindre avec egalement d’inevitable clin d’oeil a la
franchise de George A Romero.

img444/6017/1896547333c2c7dew8.jpg

Qui dit Zombie Strippers, dit forcement jolies filles et le film n’en manquent pas à commencer par Jenna Jameson, l’actrice porno incarne la premiere
stripteaseuse a se faire contaminer. Pas avare de ces charmes elle n’hesitera pas a quasiment tout dévoiler tout comme ses collégues Roxy Saint et Shamron Moore
qui valent a elle seule l’investissement. Mais il y a aussi Robert Englund, l’interpretre de Freddy Krueger, qui joue le patron du club de striptease. Enfin un role a la mesure
de son talent sous exploité depuis la fin de la franchise Freddy, il est  a mourrir de rire.

A la vue de Zombie Strippers on aurait aimé que la production bénéficie du budget necessaire pour en faire un veritable grand films. Quelques problemes de constructions et de
temps morts empeche l’adhesion totale. Le film navigue entre la série B et la série Z en permanence sans arriver a se situer. Quoi qu’il en soit il permet de faire connaitre un réalisateur a
suivre de tres pres.

Amateurs de gores et de jolies femmes, ne boudez pas votre plaisir et foncer sur le DVD de Zombie Strippers. Vous ne le regretterez pas.

img520/1788/large3011663315013bu8.jpg

MON AVIS : 4/5

  • chrys jones

    bon bah celui la est pas pour moi!! en + sur les photos ça fait faut!! mdr!^^ enfin on peut pas plaire à tout le monde mdr ^^ kiss