EFFACER L’HISTORIQUE, le dixième film de Benoît Delépine et Gustave Kervern enfin au cinéma [Actus Ciné]

Attendu depuis le mois d’avril, Effacer L’Historique le dixième film du duo grolandais Benoît Delépine et Gustave Kerven sort enfin la semaine prochaine au cinéma.

 

Après s’en être pris aux grands patrons et à la délocalisation sauvage dans Louise-Michel, le duo de réalisateurs grolandais Benoît Delèpine et Gustave Kervern ont décidé de s’attaquer aux géants du web surnommés G.A.F.A. (Google, Apple, Facebook et Amazon) dans leur nouvelle comédie militante Effaçer l’Historique. Un dixième long métrage attendu depuis le mois d’avril mais qui suite au confinement n’arrivera dans les salles de cinéma que le 26 août 2020 face à deux autres poids lourds Tenet et Les Nouveaux Mutants.

Effacer L’Historique raconte l’histoire de Marie, Bertrand et Christine trois voisins du même lotissement totalement dépassé par les nouvelles technologies et les réseaux sociaux mais qui vont malgré eux se retrouver piégé par ces géants du Web. Après une nuit un peu trop alcoolisée, Marie se retrouve victime de chantage à la sextape, Bertrand aimerait que Facebook face quelque chose contre le cyber-harcélement dont est victime sa fille et Christine est chauffeur VTC qui se bat pour voir ses notes améliorées. Afin de faire changer les choses, ils vont partir ensemble en croisade contre ces géants dans une bataille qui semble perdue d’avance mais sait on jamais…

 

 

Poursuivant leur combat du petit contre les géants tels David Contre Golliath initié dès leur premier film Aaltra et poursuivi dans Louise-Michel et d’une autre façon dans Le Grand Soir, ce dixième film de Benoît Delépine et Gustave Kerven s’est vu récompensé d’un Ours d’Argent spécial à l’occasion de la 70ème édition du Festival De Berlin qui s’est déroulé du 20 février au 1er mars 2020. Le film a été tourné en grande partie dans la ville d’Arras et ses environs. Ecrit avant le début des manifestations des gilets jaunes, le scénario n’avait au début qu’un seul personnage principal mais le duo a choisi d’intégrer ce mouvement de colère citoyen dans l’histoire et de mettre en scène trois gilets jaunes. Le scénario est aussi inspiré d’anecdotes vécus par les deux réalisateurs et scénaristes sur l’uberisation de notre société et cette dépendance aux ordinateurs pour effectuer de simples tâches autrefois à la charge de l’homme.

Après Jean Dujardin dans I Feel Good, trois petits nouveaux au profil très grolandais viennent se rajouter à la prestigieuse liste d’acteurs qui ont tourné pour Benoît Delépine et Gustave Kervern. Il s’agit de l’humoriste Blanche Gardin qui s’attaquait déjà au problème de la dépendance au portables et aux réseaux sociaux dans la comédie Selfie, de Denis Podalydès sociétaire de La Comédie Française et de Corinne Masiero, la célèbre Capitaine Marleau qui était déjà aller jouer dans Groland sur Canal +. Ils croiseront de nombreux habitués du duo tels que Vincent Lacoste héros de Saint Amour, Benoît Poelvoorde vu dans Aaltra et héros de Le Grand Soir et Saint Amour, Bouli Lanners héros de Louise-Michel vu aussi dans Le Grand Soir, Mammuth, Avida et Aaltra et Michel Houellebecq héros de Near Death Experience. Il y a aussi deux autres nouvelles recrues dans de petits rôles, les très prisés Vincent Dedienne vu récemment dans Terrible Jungle et Philippe Rebbot qui jouait il y a peu dans L’Amour Flou et Mine De Rien.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.