JAPAN EXPO 2022, compte rendu du salon

JAPAN EXPO 2022, compte rendu du salon

Japan Expo 2022

La Japan Expo faisait enfin son grand retour au Parc Des Exposictions de Villepintes le week end du 14 au 17 aout pour quatre jours d’amusement et de découvertes.

Après deux années durant lesquelles les fans de culture japonaise n’ont pas pu se rassembler suite à la pandémie, la Japan Expo a pu enfin rouvrir ses portes pour sa vingt et unième édition. Comme d’habitude c’est dans les vastes halls du Parc Des Expositions de Villepinte au nord de Paris que ce grand rendez-vous s’est à nouveau déroulé entre le jeudi 14 juillet et le dimanche 17 juillet 2022 pour quatre jours de festivités riches et variées capable de séduire le plus grand nombre.

Contrairement aux aprioris que certains pourraient avoir la Japan Expo n’est pas qu’un simple événement pour passionné de mangas et de japanimation. Le grand salon a su élargir ses horizons au fil des ans pour représenter toute les richesses du Japon et même un peu au delà. Les otakus y trouveront biens sur les stands des principaux éditeurs de mangas, des dessins animés et des jeux vidéo. Ils peuvent même venir déguisés pour profiter des zones réservés au cosplay où ils pourront se faire remarquer. Pour ceux qui le souhaitent c’est aussi une formidable opportunité de découvrir de très nombreux artistes allant du chant et danse traditionnels à des artistes plus modernes qui ont gardé ces vieilles traditions dans leur musique. Et vu que ce n’est pas encore trop possible de se rendre au japon pour le moment, d’autres pourront profiter des stands de tourismes et du village d’artisanat Wabi Sabi pour faire comme s’ils étaient partis en vacances. Enfin pour ceux qui ne décollent rarement des réseaux sociaux, il était aussi possible de rencontrer de nombreux influenceurs de YouTube et TikTok pour des dédicaces ou performances. Et même si cela n’étaient pas gagné suite au covid, de nombreux artistes japonais ont pu faire le déplacement et mérite que l’on se penche sur eux.

LES ARTISTES JAPONAIS

KAGURAMUSOU

C’est un véritable coup de cœur partagé par grand nombre de fans de Metal japonais que la Japan Expo nous a permis de découvrir pour la première fois en France. Formé en 2019, le groupe menée par la chanteuse et actrice Nanami Akatsuki mélange les instruments traditionnel shamisen, koto et flute à un Heavy Metal puissant. L’influence de BabyMetal est flagrante dans le chant et la musique mais sans les chorégraphies. Multipliant les prestations durant ces quatre jours, le groupe officiait la plupart du temps uniquement avec les instruments traditionnels accompagnés de bandes sonores pour le reste du groupe. Il fallait être présent le vendredi matin sir la grande scène Ichigo pour voir le groupe en entier avec basse, batterie et guitares et la présence exceptionnelle en invité de marque du mythique guitarite Marty Friedman, ancien membre de Megadeth qui s’est montré une nouvelle fois magistral. Annoncé à d’autres performance, le guitariste et les autres musiciens n’auront curieusement pas fait d’autres apparitions sur le festival. Quoi qu’il en soient les quatre filles de Kageramusou nous auront fait fortes impressions et c’est avec impatience que l’on espère les revoir très vite en France.

AKARA

Deja présent en 2019 le groupe Akara faisait son retour cette année pour retrouver ses fans et se faire connaître d’un plus large public avec certainement le plus grand nombre de performance durant la Japan Expo mais aussi avec trois concerts dans Paris en marge du salon. Eux aussi mélangent musique traditionnelle avec koto et flute venu du théâtre kabuki avec un J-Rock s’approchant très souvent du Metal. C’est en trio menée par la dynamique chanteuse Mikiko qu’ils performent eux aussi avec un ordinateur pour remplacer guitare, basse et batterie. Afin de s’assurer d’être d’attirer l’oreille des fans de japanimation, ils jouaient au  milieu de leur propre chansons une reprise du thème principal de la série Evangelion. Leur nouveau titre Berseker composé spécialement pour cette nouvelle tournée a su aussi mettre le feu à la fin de chaque prestation. La France étant devenu un peu leur seconde maison, nul doute que nous les reverrons très vite et peut être même avec le groupe au complet.

KANNAGI RABBITS

Autre grand évènement de la Japan Expo 2022, les sept idols du groupe Kannagi Rabbits venaient pour la premiere fois en France sur le salon pour le plus grand plaisir de tous ceux qui les connaissaient déjà via Internet. Leurs chorégraphies très dynamiques et leur musique mélangeant aussi sonorités traditionnelles au rap leur donnent toute leur originalité. Elles sont également de très bonne chanteuses qui interprétaient toutes leurs chansons sans aucun playback. S’il fallait une preuve qu’elles ont remporté un franc succès à la Japan Expo, leur album Best Of disponible sur toutes les plateformes de streaming s’est classé à la première place du classement J-Pop en France sur Apple Music après le salon. De quoi s’assurer un prochain retour dans notre pays ?

FEMM

Invitées a la dernière minute à la Japan Expo en marge du concert à Paris qu’elles tenaient le soir même, le duo d’androïdes Femm a donné un showcase exceptionnel sur la scène généralement prévue pour les grandes projections. Curieusement elles ont commencé leur set avant même que le public n’ai pu entrer dans la salle. Peu de gens ont donc pu voir qu’elles sont arrivées sur scène portées par des techniciens comme de véritables robots avant de se mettre en route. Les deux chanteuses et mannequins nous ont enchainés quasiment sans interruption une grande partie de leurs tubes sur des chorégraphies originales mais apparemment totalement en playback. Quoi qu’il en soit leur spectacle méritait franchement d’être découvert et donne envie de les revoir. Dommage que leur prestation ait été programmé en même temps que les très attendus Blank Paper qui donnait leur tout premier concert de leur carrière sur la scène Ichigo.

MIKA KOBAYASHI

Connue de tous les fans d’anime comme interprète de génériques de thèmes de L’Attaque Des Titans, Final Fantasy ou Kill La Kill, la chanteuse Mika Kobayashi nous a gratifié d’une première représentation sur la grande scène Ichigo le jeudi 14 juillet et une autre le vendredi sur la scène Tsubare. Elle participait aussi à d’autres événements à plusieurs endroits du salon. Un répertoire composé principalement de jolies balades mais la chanteuse ne semble pas du genre a dynamiser les foules. Nous en avons cependant bien profité.

SINGING COSPLAYER HIKARI

Reconnue pour ses vidéo de reprises de thèmes d’anime ou de vocaloïd sur sa chaîne YouTube où elle chante en cosplay, Singing Cosplayer Hikari a été invitée par la Japan Expo pour le tout premier concert de sa carrière. C’est dans un élégant yukata au motif de grappes de raisin et dans une tenue d’écolière qu’elles nous a chanté différentes reprises issues des séries Neon Genesis Evangelion, Beastar, No Game No Life et Fire Force et de la célèbre vocaloïd Hatsune Miku. Une très jolie voix pour une toute petite chanteuse dont on pourra se féliciter d’avoir vu les premiers pas sur scène.

YUZU NATSUMI

Yuzu Natsumi est une chanteuse qui allie aussi modernité et tradition. Elle chante seule accompagnée par son shamisen des chansons traditionnelles pouvant dater de plusieurs centaines d’années comme des compositions personnelles plus modernes. Surtout c’est sa voix qui impressionne car elle est aussi à l’aise dans les deux registres malgré son jeune âge. Ses prestations à la Japan Expo ont visiblement fait sensation car son album est lui aussi monté en flèche jusqu’à la première place dans le top Apple Music des musiques traditionnelles japonaises. Elle a invité sur scène le temps d’un duo détonnant Seka-Yama un joueur de sanshin au style très rock n’ roll. Une artiste à suivre sur les réseaux si vous êtes fans de belles mélodies.

TAKARABUNE

Takarabune est déjà connu des habitués de la Japan Expo où ils sont déjà venus quatre fois auparavant mais les découvrir pour la première fois est quelque chose de vraiment étonnant. Il s’agit d’une troupe de danse traditionnel appelée Awa Odori auquel ils ont apporté une touche très rock largement influencée par Queen. À les voir se préparer avant le début du spectacles, il y a de quoi s’attendre a quelque chose de très sérieux mais bien au contraire, c’est un spectacle de danse et de percussions très drôle et entrainant que nous découvrirons. Leur entrain suffit à donner de la bonne humeur à tous les spectateurs. On comprend pourquoi ils sont accueillis dans le monde entier et pourquoi ils sont si souvent de retour à la Japan Expo.

KUNI-KEN

Kuni-Ken est un groupe de rock composé de deux frères Kuniaki et Kenji tous les deux joueurs de shamisen. Connu dans le monde entier en tant qu’ambassadeurs du tourisme de la ville de Yokkaichi, ils  tournent dans le monde entier et ils étaient déjà venu à la Japan Expo il y a cinq ans. Ils ont donnés de nombreuses performances sur la scène Sakura et au sein de l’espace artisanal Wabi-Sabi où ils tenaient également un stand. Il faudra être particulièrement amateur de shamisen pour apprécier leur musique instrumentale exécuté de main de maître mais pas aussi séduisante que chez Kaguramusou ou Yuzu Natsumi.

LES MANGAS

Comme d’habitude les fans savent qu’ils faut se diriger dans le Hall 5 pour retrouver le grand village d’éditeurs de la Japan Expo. C’est ici que l’on retrouve les plus grands tels Glenat, Pika  qui rivalisent tous  avec de très beau stands surplombés de Naruto ou Luffy Géant comme les plus petits. Une profusion de mangas pour tous les goûts où tout le monde peut retrouver ses séries préférées ou en découvrir de nouvelles grâce aux extraits distribués sur les stands. La Japan Expo était notamment l’occasion de se procurer les premiers tomes de Komi Cherche Ses Mots après la diffusion de la série sur Netflix. La saga du moment Spy X Family était aussi bien mise en avant. La Japan Expo recevait aussi cette année l’éditeur coréen Webtoon avec de nombreux artistes invités pour faire un peu plus connaitre ce type de BD digitale coréenne de plus en plus populaire

LA JAPANIMATION

Il semblerait que l’édition vidéo ne soit aujourd’hui plus aussi populaire qu’auparavant avec le développement de la V.O.D. Maintenant qu’ils ont avalé Kazé, c’est Crunchyroll qui représentait la plus grosse présence pour la japanimation sur le salon avec un très beau stand sous forme de mini village avec des animations  dédiées à leur séries phares mais qui demandait de faire une queue impressionnante dès l’ouverture pour pouvoir visiter. Autre stand impressionnant celui de One Piece : Red , le nouveau long métrage d’animation à paraitre au cinéma en France  le 10 août 2022 qui avait un stand énorme avec de très nombreuses animations et des bornes pour jouer à One Piece : Odissey. Ceux qui voulaient encore acheter Blu-Ray et DVD pouvaient comme d’habitude se tourner vers les deux stands Anime Store qui avait en exclusivité cette année le coffret intégrale Demon Slayer. En plus de tenir une conférence, le studio Mappa avait aussi un stand dans lequel nous pouvions découvrir de nombreux croquis de leurs séries et films du moment dont Bubbles . Suivi depuis des années par la Japan Expo, le film L’Enfant du Mois de Kamiari a été présenté par toute son équipe et la chanteuse Miwa est venue sur scène interpréter le générique avant la projection. Il y avait aussi beaucoup de monde pour voir le premier épisode de la nouvelle série de foot Blue Lock. Pour ceux qui n’étaient pas trop fatigués en fin de journée, une rétrospective Mamoru Hosoda était aussi organisée sans la présence du maître avec la diffusion de Ame & Yuki Les Enfants Loups, Summer Wars et Belle.

LES JEUX VIDEO

Les fans de jeux vidéo n’ont pas du regretter le déplacement à la Japan Expo puisque Capcom est venu présenter pour la première fois en version jouable le très attendu Street Fighter VI. Mais l’éditeur chinois MiHoYo était aussi là en force avec ses trois jeux phares Genshin Impact, Honkai Impact 3rd et  Honkai Star Rails sur un grand stand plein d’animation. Même sans véritable grosse nouveautés, Nintendo est venu en force avec un stand aussi grand qu’à la Paris Games Week. Sega et Atlus étaient également présents pour présenter leurs nouveautés.

A Lire Aussi

LiSA - 2022

LiSA, sixième album « Lander » le 16 novembre [Actus J-Rock]

La chanteuse japonaise LiSA sort ce mercredi son sixième album ‘Lander » déjà rempli de tubes.

Fate Gear

FATE GEAR, nouvel E.P « Killers In The Sky Part 2 » le 9 novembre [Actus J-Rock]

Six mois après la première partie, Fate Gear vient de sortir son nouvel E.P. « Killers In The Sky Pt.2 »

SUMIRE UESAKA, sortie internationale du 5ème album « ANTHOLOGY & DESTINY » le 11 novembre [Actus J-Pop]

Anthology & Destiny, le 5ème album de Sumire Uesaka sort à l’international ce vendredi chez JPU Records.

ExWhyz

ExWHYZ, premier album « xYZ » le 2 novembre [Actus J-Rock]

ExWHYZ, le nouveau groupe composé des membres d’EMPIRE vient de sortir ce mercredi son 1er album « xYZ »

BiSH - Kanashimiyotomare

BiSH, 18ème single « Kanashimi yo tomare – 悲しみよとまれ » en édition collector [Actus J-Rock]

Dixième single de l’année avant la fin de BiSH, « Kanashimi yo tomare – 悲しみよとまれ  » a le droit à une édition collector avec un nouveau Blu-Ray Live.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.