L’ÎLE AUX CHIENS de Wes Anderson [Critique Ciné]

 

L'Île Aux Chiens

 

Quatre ans après nous avoir régalé avec Grand Budapest Hotel, le réalisateur Wes Anderson revient enfin avec L’Île Aux Chiens, un incroyable nouveau film d’animation à ne rater sous aucun prétexte.

 

 

SYNOPSIS : Dans un futur dystopique, le Japon est tellement envahi de chiens que le maire Kobayashi a décidé de faire passer un décret pour expédier tous les canidés dans une immense décharge sur une île au large du pays afin d’éviter la propagation d’une grippe canine. Bien décidé à récupérer son chien qui lui manque tant, le jeune Atari, filleul du maire, va se rendre sur l’île en avion pour tenter de le retrouver. Sur place, il fera la connaissance de cinq chiens qui vont l’escorter dans cette aventure qui fera de lui le symbole d’une révolution en marche.

 

Si Wes Anderson n’avait mis qu’un an entre Moonrise Kingdom et The Grand Budapest Hostel, il aura cette fois ci fallu attendre quatre ans avant d’enfin pouvoir le retrouver. Un délai justifié par l’ampleur de ce nouveau projet qui le voit renouer pour  L’Île Aux Chiens avec l’animation en image par image neuf ans après la sortie de Fantastic Mr Fox. Les autres studios d’animation ont du soucis à se faire car le réalisateur a déployé une véritable équipe de choc composée de ses plus fidèles lieutenants, pour la plupart nommés voir primés aux Oscars, afin de donner de la voix dans le film mais aussi pour l’aider à l’écrire et le réaliser. Autant le dire tout de suite qu’il sera difficile de faire mieux cette année dans le domaine !

 

L'Île Aux Chiens

 

Alors que Fantastic Mr. Fox était l’adaptation d’un livre pour enfants de Roald Dahl, c’est une histoire totalement originale que nous propose de découvrir cette fois ci le réalisateur Wes Anderson avec L’Île Aux Chiens. Une nouvelle fable animalière dont il a inventé seul l’histoire avant de se voir assisté par Roman Coppola, Jason Schwartzman et Kunichi Nomura pour peaufiner les dialogues et les situations. C’est au Japon que nous entraîne cette fois-ci le cinéaste pour nous raconter l’histoire insolite d’une épidémie canine. Humanisant les chiens en doublant en anglais leurs aboiements, il fait perdre leur humanité aux hommes en les laissant s’exprimer en japonais sans prendre forcement la peine de les traduire en permanence comme si ce qu’ils disaient n’avait aucune importance. Ce n’est que par le biais d’une interprète que l’on comprendra leur dialogues dans les scènes les plus cruciales. L’Île Aux Chiens suit principalement cinq chiens expédiés de force sur une île servant aussi de décharge. Quatre d’entre eux sont des chiens bien éduqués a qui leur ancienne vie de patachon manque aujourd’hui terriblement tandis que le cinquième d’entre eux prénommé Chef est un chien errant à laquelle la vie sauvage convient très bien. Il sera le seul à voir d’un mauvais œil l’arrivé d’Atari, jeune humain de 12 ans, sur l’île alors que les autres trop contents de retrouver un humain vont vouloir l’aider sans rechigner à retrouver son chien.

Que ce soit en live ou en animation, la patte de Wes Anderson se reconnait immédiatement et c’est une nouvelle fois le cas avec L’Île Aux Chiens. Les choix de cadrage ne font aucun doute la dessus comme la richesse des couleurs employées. On le reconnait aussi dans l’élégance dandy des personnages dans leur apparence et dans leurs expressions. Bien que ce situant dans un futur dystopique, l’image que Wes Anderson avait envie de représenter du Japon semble au contraire tout droit sorti des mangas des années 50 et 60 comme ceux d’Osamu Tezuka. Cela sera particulièrement flagrant dans les images des écrans de contrôle et des télévisions où l’animation en image par image laisse la place de manière très amusante à de petits dessins animés. Ceux qui ont déjà vu Fantastic Mr. Fox reconnaîtront la même réussite dans la création des personnages dont les fourrures sont magnifiques et donne un aspect très réaliste à ces créatures faites de laine et de de fil de fer.

 

L'Île Aux Chiens

 

Outre une réalisation absolument impeccable que ce soit dans les personnages, les décors et leur animation d’une fluidité étonnante pour du Stop Motion, l’humour permanent est un autres des nombreux points forts de L’Île Aux Chiens. C’est toujours avec un sourire au lèvres voir de francs éclats de rire que l’on suivra les péripéties de ces cinq chiens et du petit humain Atari. Le nouveau film de Wes Anderson regorge aussi de messages importants sur le respect que l’on doit aux animaux que la S.P.A. devrait beaucoup apprécier car il incitera peut être certains spectateurs à adopter un chien où même un chat. Le titre original Isle Of Dogs peut d’ailleurs aussi se lire « I Love Dogs ». Le film dénonce aussi les magouilles de politiciens véreux par le biais du maire Kobayashi prêt à tout pour être réélu. Comment ne pas penser à Vladimir Poutine en voyant les actes de ce maire véreux ?

Même si la 20th Century Fox annonce un casting de très haut niveau pour la version française, les fans de Wes Anderson se devront d’aller voir le film en version originale pour y retrouver une bonne partie des acteurs fétiches du cinéaste ainsi que de petits nouveaux très talentueux qui viennent se rajouter à la bande. C’est ainsi que l’on pourra entendre Bryan Cranston  dans le rôle du chien errant Chief, Scarlett Johansson dans celui de la belle Nutmeg ou bien encore Greta Gerwig dans le rôle de l’étudiante étrangère qui viendra en aide à Atari. Dans les fidèles on retrouvera avec plaisir Bill Murray, Edward NortonJeff Goldblum ou  Frances McDormand qui même, si on ne reconnaîtra pas forcement toutes leurs voix, contribueront grandement par leur talent à la réussite de L’Île Aux Chiens.

 

L'Île Aux Chiens

 

Plus fort que les studios Aardman et Laïka, Wes Anderson signe avec L’Île Aux Chiens un incroyable films d’animation en images par images absolument magnifique. Que ce soit dans ses personnages, ses décors, son animation, son histoire et le choix des acteurs pour le doublage, tout est absolument réussi ! Riche en aventure et en humour, nous avons là clairement un très sérieux favoris pour l’Oscar du film d’animation pour 2019. C’est en tout cas  sans aucun doute Le grand film à voir avec toute la famille pour les vacances de Pâques !

 

MON AVIS : 5/5

 

L'Île Aux Chiens

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Isle Of  Dogs
  • RÉALISATEUR : Wes Anderson
  • AVEC LES VOIX EN V.O. DE : Bryan Cranston, Edward Norton, Bill Murray, Greta Gerwig, Scarlett Johansson, Frances McDormand et Koyu Rankin
  • SCÉNARISTES : Wes Anderson, Roman Coppola, Jason Schwartzman et Kunichi Nomura
  • COMPOSITEUR : Alexandre Desplat
  • GENRE : Animation
  • DURÉE : 1h41
  • NATIONALITÉ : Américain, Allemand
  • DISTRIBUTEUR : 20th Century Fox France
  • SITE OFFICIELhttp://www.isleofdogsmovie.com/
  • DATE DE SORTIE : 11 avril 2018

 

 

Critique Rédigée le 21 mars 2018