LIZ ET L’OISEAU BLEU de Naoko Yamada [Critique Ciné]

 

Liz Et L'Oiseau Bleu

 

Huit mois à peine après la sortie en France de Silent Voice, le distributeur Eurozoom nous offre l’opportunité de découvrir au cinéma Liz Et L’Oiseau Bleu, le nouveau film d’animation de Naoko Yamada et du studio Kyoto Animation tiré de la série Sound Euphonium!

 

 

SYNOPSIS : Depuis qu’elle se connaissent la timide Mizore vit dans l’ombre de sa meilleure amie l’extravertie et populaire Nozomi. Toutes les deux membres du club de musique, elles vont être amenées à jouer en duo un morceau inspiré par le conte Liz Et L’Oiseau Bleu. Alors qu’elles risquent d’être séparées à la fin de l’année en quittant le lycée, cette histoire ne sera pas sans rappeler aux deux jeunes filles leur propre histoire d’amitié. Mais aura-t-elle forcement besoin de finir de la même façon ?

 

Si vous êtes amateur de japanimation, il y a un nom que vous devrez dorénavant vous mettre en tête, celui de la réalisatrice Naoko Yamada. C’est à elle que l’on doit en effet l’excellent Silent Voice sorti chez nous en aout 2018 avec plus de deux ans de retard sur sa sortie japonaise. Ce coup ci c’est seulement près d’un an après que l’on peut découvrir Liz Et L’Oiseau Bleu, le second long métrage tirée de la série animée Sound Euphonium! Une très belle histoire d’amitié entre deux lycéennes qui ne fait que confirmer tout le bien que l’on pensait de la réalisatrice.

 

Liz Et L'Oiseau Bleu

 

Il n’est pas forcement nécessaire d’avoir vu la série Sound Euphonium! pour apprécier, Liz Et L’Oiseau Bleu car il s’agit d’une sorte de spin off focalisé sur deux personnages secondaires de la série. La musique reste cependant au cœur de cette histoire d’amitié car nos deux lycéennes Mizore et Nozomi jouent respectivement du hautbois et de la flûte traversière dans le club de musique au centre de la série. On pourrait dire que Liz Et L’Oiseau Bleu est le contre-pied total du récent Dragon Ball Super : Broly. Là où celui ci n’est que bruit et fureur, le long métrage de Naoko Yamada est lui tout en finesse et poésie. Une oeuvre très féminine avec très peu de personnages masculins mais qui n’est pas forcement réservée aux filles mais tout simplement à tous ceux qui ont un cœur et sont prêts à s’émouvoir.

Sur un rythme très lent, la réalisatrice Naoko Yamada use d’une infime délicatesse pour nous narrer l’histoire d’amitié entre Mizore et Nozomi. Deux jeunes filles sensibles en plein doute qui même si elle se prétendent les meilleures amies vont voir un fossé se creuser petit à petit entre elles par manque de communication. Liz Et L’Oiseau Bleu évoque un sujet très en vogue en ce moment, celui de la dépendance affective. Très timide, Mizore rythme ses moindres faits et gestes sur son amie  Nozomi qui ne s’en rend pas forcement compte. C’est pourquoi elle marche toujours en retrait derrière elle et refuse les invitations de ses autres camarades pour préférer les moments avec Nozomi. Une amitié et un attachement si fort que l’on pourra croire à un véritable amour qui va même jusqu’à la freiner dans ses talents de musicienne.

 

Liz Et L'Oiseau Bleu

 

En parallèle de cette histoire de lycéennes vient s’insérer le conte Liz Et L’Oiseau Bleu qui donne son nom au film. Inspirée d’une pièce de théâtre de Maurice Maeterlinck, il raconte la rencontre entre une jeune femme solitaire et un oiseau bleu qui va se transformer en humaine pour lui tenir compagnie et qui va développer un tel attachement qu’elle finira comme enfermée dans une cage par cet amour. Une histoire qui fait totalement écho à la relation des deux lycéennes qui doivent en interpréter une adaptation musicale.

Avec tout le talent du petit studio indépendant Kyoto Animation connu pour les séries K-On et La Mélancolie De Haruhi Suzumiya, Liz Et L’Oiseau Bleu est absolument magnifique. Deux styles graphiques se côtoient dans le long métrage, la vie des lycéennes est dans le même style tout en finesse que Silent Voice tandis que les passages du conte utilise un style graphique plus proche du Studio Ghibli avec ses décors en aquarelles. Parce qu’il reste un dérivé de la série Sound Euphonium!, tout le film repose forcement sur sa magnifique bande originale digne d’une véritable oeuvre classique qui rythme toute l’intrigue. Le seul petit bémol à reprocher au film serait le manque de soin porté à l’animation lorsque nos deux héroïnes jouent de leur instruments mais ce n’est qu’un petit détail.

 

Liz Et L'Oiseau Bleu

 

Gros moment de tendresse et d’émotion, Liz Et L’Oiseau Bleu est une belle réflexion sur l’amitié sublimement mise en image par le Studio Kyoto Animation et magnifiquement porté par une très belle bande originale. Naoko Yamada est vraiment bien partie pour devenir une réalisatrice qui compte dans le futur de l’animation japonaise avec des œuvres aussi poétiques.

 

MON AVIS : 4/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Rizu to Aoi tori
  • RÉALISATRICE : Naoko Yamada
  • AVEC LES VOIX DE : Atsumi Tanezaki, Nao Toyama, Miyu Honda, Konomi Fujimura & Yuri Yamaoka
  • SCÉNARISTES : Reiko Yoshida d’après les personnages créés par Ayano Takeda
  • COMPOSITEURS : Akito Matsuda & Kensuje Ushio
  • GENRE : Japanimation
  • DURÉE : 1h30
  • NATIONALITÉ : Japonais
  • DISTRIBUTEUR : Eurozoom
  • SITE OFFICIEL : http://liz-bluebird.com/
  • DATE DE SORTIE : 17 avril 2019