LUCKY DAY de Roger Avary [Critique Ciné]

 

Lucky Day

 

Lucky Day marque le retour de Roger Avary derrière la caméra avec un nouveau film de gangsters dans la lignée de Killing Zoé et Pulp Fiction.

 

 

SYNOPSIS : Condamné à deux ans de prison à la suite d’un braquage où il a perdu son partenaire, Red est impatient de retrouver sa femme Chloé et sa fille Béatrice. Mais ce qui devait être un jour de chance pour l’ancien perceur de coffres va prendre une autre tournure lorsqu’il va découvrir que Luc, tueur psychopathe et frère de son ancien partenaire, s’est lancé à ses trousses pour venger sa mort.

 

Dix sept ans déjà que Roger Avary n’avait pas sorti de film ! Après l’adaptation du roman Les Lois De L’Attraction de Brett Easton Ellis, le voici enfin de retour avec Lucky Day d’après un scénario original qu’il a lui même écrit. Il renoue ici avec ses débuts pour un nouveau film de gangsters sur fond de Surf Music qui rappelle aussi bien son premier film Killing Zoe dont il est une sorte de suite spirituelle que de Pulp Fiction dont il avait écrit le scénario.

 

 

Si Lucky Day raconte l »histoire de Red un braqueur de coffres tout juste sorti de prison, le film commence pourtant par un plan du tueur implacable qui s’est lancé a sa recherche. Roger Avary a visiblement compris que c’était ce personnage qui est l’attraction principal de cette histoire. Interprété par Crispin Clover totalement habité dans cette performance impeccable de tueur psychopathe. Chacune de ses apparitions donnent clairement lieux aux meilleures scènes du film a la fois très drôles mais aussi très sanglantes.

Parmi les tous derniers films produit par Samuel Hadida, décédé l’année dernière, Lucky Day est du coup considéré comme un film français. Il est vrai que les dialogues sont quasiment à moitié dans la langue de Molière. Red le héros de cette histoire, tout juste sorti de prison est en effet marié a une française et leur petite fille refuse désormais de parler anglais. On sera même surpris d’y retrouver les acteurs français Nadia Farès et Tomer Sisley jouer les américains. Cependant, on a rarement vu de films français de ce calibre, le film porte clairement une patte américaine dans la façon de filmer qui en fait toute sa réussite.

 

 

Sans être particulièrement original, l’histoire de Lucky Day se suit avec grand plaisir grâce à un humour quasi-omniprésent. On pense forcement à Quentin Tarantino, Robert Rodriguez voir même Guy Ritchie dans la folie de cette journée particulièrement mouvementée. Lorsqu’il ne tente pas de jouer sur les bons sentiments dans les scènes familiales entre Red, sa femme et sa fille, le film ne manque pas de scènes appelées à devenir cultes qu’on aimera voir et revoir tellement elles sont délirantes et pleines de surprises.

Même si il a le physique de l’emploi, le choix de Luke Bracey pour être le héros de Lucky Day n’a pas été le plus judicieux. L’acteur connu pour son rôle dans le remake de Point Break ne dégage pas grand chose et se fait éclipser par quasiment tous les acteurs du film. Célèbre pour son rôle dans la série Vampire Diaries, Nina Dobrev étonne dans ce rôle de française tout à fait charmante qui ne se laisse pas faire. Il offre son premier rôle au cinéma à la jeune Ella Ryan Quinn dans le rôle de leur fille qui fait un peu penser à Natalie Portman dans Leon. En patron de galerie d’art obsédé, David Hewlet amuse autant qu’il dégoûte dans cette incarnation du Porc à la Harvey Weinstein.

 

 

Roger Avary aura mis le temps mais il n’a certainement pas raté son retour avec Lucky Day. Il offre un rôle de méchant exceptionnel au talentueux Crispin Clover qui éclipse tous ses partenaires dans des scènes souvent  hilarantes aussi bien dans leur dialogues que dans les situations. Rempli de moments qu’on aimera voir et revoir, ce nouveau long métrage est la bonne surprise du mois de septembre à ne pas rater.

 

MON AVIS : 3/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Roger Avary
  • AVECLuke Bracey, Crispin Clover, Nina Dobrev, Ella Ryan Quinn & David Hewlett
  • SCÉNARISTE : Roger Avary
  • COMPOSITEUR : tomandandy
  • GENRE : Thriller, Action, Comédie
  • DURÉE : 1h35
  • NATIONALITÉ : Français, Canadien
  • DISTRIBUTEUR : Metropolitan FilmExport
  • DATE DE SORTIE : 18 septembre 2019