CinémaCritique Ciné

MEAN GIRLS, LOLITA MALGRÉ MOI de Samantha Jayne & Arturo Perez Jr.

Mean Girls, Lolita Malgré Moi

La teen-comédie culte Mean Girls, Lolita Malgré Moi revient dans une version plus musicale et LGBTQ compatible.

Il faut croire que la sortie du film Barbie a fait des émules. Pour surfer sur la mode du film rose bonbon, la Paramount a décidé de donner une nouvelle jeunesse à la teen-comedy culte Mean Girls, Lolita malgré Moi qui fête déjà ses vingt ans en cette année 2024. Une nouvelle version remise au gout du jour plus musicale et LGBTQ compatible capable de séduire les fans de l’original comme la nouvelle génération d’adolescents.

Toujours écrite par Tina Fey, déjà à l’origine du premier film, cette nouvelle adaptation du livre de développement personnel « Queen Bees  And Wannabes » de Rosalind Wiseman sorti deux ans plus tôt reste dans l’ensemble assez fidèle a l’histoire que tout le monde connait. Celle de la jeune Cady Heron qui après avoir passé 12 ans en Afrique avec ses parents en suivant des cours à domicile va se retrouver subitement plongée dans l’univers impitoyable d’un lycée américain. D’abord accueillie par Janis et Damian à la réputation de « Losers », elle ne tardera pas à attirer l’attention de Regina George, la fille la plus populaire du lycée qui va l’intégrer à son clan des Plastics.

Mean Girls, Lolita Malgré Moi

Il fallait remarquer la petite note de musique dans le nouveau logo de Mean Girls, Lolita malgré Moi pour savoir que cette version 2024 n’est pas qu’un simple remake de la comédie culte mais qu’il s’agit en réalité  de l’adaptation de la comédie musicale tirée du film. À l’intrigue que nous connaissons s’ajoutent ici des chansons qui ne s’intègrent pas toujours dans le récit et donne même parfois l’impression de ralentir le rythme du film pour pas grand chose. Bien que récentes, ces chansons sont dans un style rock bien digne de Broadway qui parait franchement daté pour un remake qui se veut plus moderne même si les arrangement inclus parfois des influences plus rap et k-pop pour les adeptes de chorégraphies TikTok.

Conçu à la base pour la plateforme Paramount+,  la réalisation du duo Samantha Jayne & Arturo Perez Jr. parait plus cheap que celle du film culte. Le format d’image change curieusement de scènes en scènes pour accentuer certains éléments. Il inclut aussi des images de smartphones et de TikTok pour bien cibler la nouvelle génération. Mais le principal problème de ce remake de Mean Girls, Lolita malgré Moi est qu’il parait bien trop propre. Cherchant à ne pas être interdit aux moins de 12 ans, le film s’interdit les scènes trop graveleuses. Il reste amusant mais l’aurait été certainement plus en se montrant plus trash mais il semble aujourd’hui quasiment impossible de réaliser encore des comédies telles qu’American Pie ou Supergrave.

Mean Girls, Lolita Malgré Moi

Habituée à jouer les gentilles « girl next door », Angourie Rice remplace Lindsay Lohan dans le rôle principal de Mean Girls, Lolita malgré Moi. Parfaite pour l’aspect « nerd », elle est moins convaincante en Plastics. Pour incarner sa rivale, la production a fait appel à Reneé Rapp, chanteuse et actrice bisexuelle qui semble être la raison du marketing très queer de cette nouvelle version. Plus en chair que Rachel McAdams, elle incarne une femme plus réelle mais moins féminine qui rappelle parfois Tim Curry dans le Rocky Horror Picture Show. Tina Fey et Tim Meadows sont les seuls à reprendre leurs rôles d’origine tandis que Lindsay Lohan fera une brève apparition dans un nouveau rôle. John Hamm joue ici le professeur d’éducation sexuelle dont nous pouvons soupçonner que la plupart des scènes sont restées sur le sol de la salle de montage pour que le film reste soft.

Loin de l’image Queer qu’il veut se donner, il ne faut pas oublier que Mean Girls, Lolita malgré Moi reste avant tout un film dénonçant le harcèlement scolaire. Un sujet déjà d’actualité il y a vingt ans et même avant cela et qui reste malheureusement toujours autant d’actualité voir encore plus avec les réseaux sociaux. Mais à vouloir rester avant tout une comédie, ce remake n’osera pas non plus s’aventurer sur l’aspect dramatique du sujet, se faisant dépasser là dessus par bien des séries qui ont beaucoup mieux traité le sujet ces derniers temps.

Mean Girls, Lolita Malgré Moi

Bien que très amusant, ce nouveau Mean Girls, Lolita Malgré Moi n’arrive pas à égaler l’original. Une remake un peu trop sage qui s’adresse avant tout à la nouvelle génération en intégrant un casting plus ouvert en couleurs de peaux et en préférences sexuelles mais pas si queer qu’il veut le paraitre. Connaissant Tina Fey, il n’aurait pas fallu grand chose pour que le film soit plus trash et délirant mais sa mission était ici de viser un large public pour faire de ce remake le premier carton de l’année 2024. Il faudra cependant être vraiment fan des comédies musicales de Broadway pour apprécier cette nouvelle version. 

MON AVIS :
3/5

A Lire Aussi

Daaaaaali! de Quentin Dupieux [Critique Ciné]

DAAAAAALI! de Quentin Dupieux [Critique Ciné]

Quentin Dupieux signe un hommage très singulier à Salvador Dali dans son nouveau film Daaaali!

L'Étoile filante

L’ÉTOILE FILANTE de Abel et Gordon [Critique Ciné]

Le duo Abel & Gordon se frotte au Film Noir  de manière toujours aussi originale dans leur cinquième film L’Etoile Filante.

A Man

A MAN de Kei Ishikawa [Critique Ciné]

Film le plus récompensé au Japon en 2022, l’intriguant A Man mérite grandement d’être découvert.

Nicky Larson - City Hunter : Angel Dust

NICKY LARSON – CITY HUNTER : ANGEL DUST de Takeuchi Kazuyoshi [Critique Ciné]

Pour son trente cinquième anniversaire Ryo Saeba reprend du service dans le nouveau film Nicky Larson – City Hunter : Angel Dust.

Les Chambres Rouges

LES CHAMBRES ROUGES de Pascal Plante [Critique Ciné]

Thriller psychologique sortant totalement du commun Les Chambres Rouges est la très bonne surprise de la semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.