Blu-Ray, DVD & VODCritique Blu-Ray, DVD & VOD

NOUS SOMMES TOUS DES VOLEURS de Robert Altman [Critique Blu-Ray]

NOUS SOMMES TOUS DES VOLEURS de Robert Altman [Critique Blu-Ray]

Film méconnu de Robert Altman, Nous Sommes Tous Des Voleurs sort pour la première fois en Blu-Ray chez L’Atelier D’Images le 8 novembre.

A l’ère du streaming ou certains s’étonnent encore que l’on puisse posséder un lecteur DVD ou Blu-Ray, le marché de la vidéo s’adresse désormais de plus en plus aux véritables passionnés de cinéma. C’est pour eux que l’éditeur L’Atelier d’Images a décidé de sortir pour la première fois en Blu-Ray en même qu’une nouvelle édition DVD le film Nous Sommes Tous Des Voleurs de Robert Altman. Loin d’être le plus connu ni le plus apprécié, il sera disponible pour les fans et les curieux à partir du mardi 8 novembre 2022.

Nous Sommes Tous Des Voleurs suit l’histoire de T-Dub, Chicanaw et le jeune Bowie, trois braqueurs de banques en cavale après avoir réussi à s’échapper du pénitencier du Mississipi durant la Grande Dépression des années 30. Après plusieurs coups réussis sans accroc, ils vont gagner un peu trop de confiance pour ce qui aurait dû être le dernier casse. Se sachant désormais plus que jamais en danger, leur union va voler en éclats alors qu’ils chercheront chacun à échapper au pire.

Sorti en 1974, Nous Sommes Tous Des Voleurs est le cinquième film de Robert Altman qui avait commencé sa carrière à la télévision avant de connaître un premier succès avec le film M.A.S.H. récompensé de la Palme d’Or au Festival De Cannes en 1970. Il s’agit là de l’adaptation du roman « Thieves Like Us » de l’écrivain américain Edward Anderson qui avait déjà été adapté au cinéma en 1948 par le réalisateur Nicholas Ray sous le titre They Live By Night (Les Amants De La Nuit). Nous Sommes Tous Des Voleurs n’est pas un remake de ce long métrage que Robert Altman disait ne pas avoir vu à l’époque mais une nouvelle adaptation du roman.

Même si Nous Sommes Tous Des Voleurs suit la cavale de braqueurs de banques, il ne faudra pas s’attendre ici à un film d’action ou de suspense. Il est même assez difficile de pouvoir qualifier le genre de ce film qui commence un peu comme une comédie dans ses premières scènes où les trois détenus en cavale semble être de véritables hillbillies pas très futés qui semblent avoir grandement inspirés les Frères Coen pour leur film O’Brother au point de départ très similaire. Une fois dans leur première planque, le rythme du film ralentira laissant la place à de longs tunnels de dialogues  qui n’auront pas toujours d’intérêt. Avec leur accent, il ne sera d’ailleurs pas facile de tout comprendre et Robert Altman a pour style de souvent faire parler plusieurs personnes à la fois rendant les scènes encore plus difficiles à suivre. Pas la peine de tenter de voir le film en français pour mieux comprendre car le doublage français d’origine est tellement catastrophique qu’il ne fera que gâcher encore plus le long métrage.

Si les trois hommes reprendront bien vite les braquages, Robert Altman a choisi malheureusement de ne pas nous les montrer. Tout ce que nous verrons ce sont les trois gangsters entrer et sortir de la banque une fois leur mission effectuée. Seul leur  dernier braquage nous sera réellement montrer pour son importance dans le basculement de l’histoire. C’est aussi très discrètement que l’on les verra entasser les billets et s’habiller de manière plus élégante sans faire étal de la fortune qu’ils ont gagné. Le film baignant toujours dans une ambiance plutôt dramatique comme s’il n’y avait pas à se glorifier de faire fortune de cette façon. Nous découvrirons aussi petit à petit la réelle personnalité de ces braqueurs entre le vieux pédophile dégoutant T-Dub joué par Bert Remsen, l’alcoolique et violent Chicamaw joué par John Schuck et le plus normal Bowie joué par Keith Carradine qui aurait mérité une autre vie.

Nous Sommes Tous Des Voleurs est aussi et peut être même surtout une histoire d’amour celle du plus jeune des braqueur Bowie avec Keechie, une jeune femme rencontrée lors de leur cavale jouée par Shelley Duvall. Une romance que Robert Altman annonce comme maudite en faisant un parallèle très appuyé avec Roméo et Juliette diffusé à la radio lors de leur première nuit d’amour. Car s’il est déjà difficile de capter tous les dialogues entrecroisés du film, il faudra aussi prêter attention aux nombreuses émission de radios qui servent presque de narrateur caché de cette histoire. Détail amusant, Nous Sommes Tous Des Voleurs semble aussi être une grand publicité pour Coca Cola. La boisson inventée dans les années 30 est présente dans quasiment chaque scène du film comme s’il s’agissait d’un placement de produit sponsorisé.

Nous Sommes Tous Des Voleurs n’est clairement pas le film de braquage que l’on pensait voir avec son affiche. C’est peut être bien pour cela que le film de Robert Altman n’a été qu’un succès critique boudé par le public à sa sortie. L’histoire d’amour maudite et l’interprétation de Keith Carradine, Shelley Duvall, John Schuck et Bert Remsen méritent cependant de donner une chance à cette sorte d’œuvre de jeunesse de Robert Altman qui était déjà âgé de 50 ans mais qui en était encore quasiment qu’à ses débuts au cinéma.

MON AVIS :
2/5

LE BLU-RAYRobert Altman n’ayant pas spécialement soigné l’esthétique de Nous Sommes Tous Des Voleurs, l’éditeur L’Atelier D’Images aura fait de son mieux pour délivrer un Blu-Ray de bonne facture. Le grain de l’image est respecté sans aucun problème d’encodage. En bonus, nous aurons le droit à une présentation détaillée de l’œuvre et du travail de Robert Altman par Olivier Père qui apportera plein d’informations utiles sur le film et son contexte.

A Lire Aussi

LA ZONE D’INTERÊT de Jonathan Glazer [Critique Blu-Ray]

La Zone D’Intérêt sort au bon moment en Blu-Ray et DVD pour rappeler à tous l’horreur de l’Holocauste.

Inspecteur Sun Et La Malédiction De La Veuve Noire

INSPECTEUR SUN ET LA MALEDICTION DE LA VEUVE NOIRE de Julio Soto Gurpide [Critique DVD]

Sorte d’Hercule Poirot pour enfants, Inspecteur Sun Et La Malédiction De La Veuve Noire sort maintenant en DVD.

Tentacules

TENTACULES de Ovidio G. Assonitis [Critique Blu-Ray]

Rimini Editions va vous faire changer vos plans de vacances à la mer avec Tentacules leur nouveau combo Blu-Ray de la collection Angoisses.

Les Colons

LES COLONS de  Felipe Gálvez Haberle [Critique DVD]

Récompensé du Prix de La Critique au Festival de Cannes 2023, Les Colons s’offre une nouvelle exposition avec sa sortie en DVD.

Les Rats Attaquent

LES RATS ATTAQUENT de Robert Clouse [Critique Blu-Ray]

Rejoignant la Collection Angoisses de Rimini Editions, Les Rats Attaquent vont faire trembler tous les parisiens avec sa sortie en combo Blu-Ray + DVD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.