CinémaCritique CinéMise En Avant

PROJET WOLF HUNTING de Kim Hong-seo [Critique Ciné]

PROJET WOLF HUNTING de Kim Hong-seo [Critique Ciné]

Projet Wolf Hunting

Remarqué en festivals pour ses effusions d’hémoglobine, le thriller coréen Projet Wolf Hunting sort maintenant au cinéma en France.

Après les claques The Sadness et Terrifier 2, le distributeur ESC Films semble se spécialiser dans les films les plus gore en sortant maintenant Projet Wolf Hunting. Un thriller horrifique sud-coréen du réalisateur Kim Hong-seo (The Chase) qui a déjà fait sensation dans de nombreux festivals fantastiques à travers la planète et que nous avons désormais la chance de pouvoir découvrir sur grand écran depuis le mercredi 15 février 2023.

Histoire originale imaginé par le réalisateur Kim Hong-seo en personne, Projet Wolf Hunting commence comme un polar, genre de prédilection du cinéaste coréen. Apres l’échec du premier rapatriement de criminels coréens qui s’étaient planquées dans les Philippines, les autorités ont décidé d’affréter un cargo pour ramener les condamnés restants. Cette opération qui aurait dû être top secrète est cependant connue dans tous ses détails par les médias. De manière bien appuyée dans le regard des personnages et dans la musique de suspense, nous comprendrons bien vite que certains membres de l’équipage sont plus que suspects.

Projet Wolf Hunting

Il ne faudra pas longtemps avant qu’une émeute éclate pour permettre la libération de leur chef  tatoué de la tête aux pieds tel un Yakuza, véritable psychopathe  condamné pour de nombreux meurtres. Ils n’auront même pas encore réussi à totalement retrouver leur liberté que les derniers survivant de cette révolte se verront tous devenir les proies d’un autre passager inattendu. le fameux Projet Wolf Hunting, un colosse en état de décomposition transporté de manière réellement top secrète dans la cale du cargo qui a été réveillé en étant abreuvé du sang des policiers tués dans l’émeute.

Le film prendra alors une tournure vraiment surprenante car tous les personnages que nous pensions important dans l’histoire vont quasiment tous être violemment massacré l’un après l’autre par cet espèce de super soldat à la force surhumaine qui n’est pas sans rappeler par certains aspects le Tyrant Mr X du jeu vidéo Resident Evil 2. Du film de gangsters, Projet Wolf Hunting deviendra un mélange ente le slasher et le film d’action violent. Kim Hong-seon n’hésite pas à déverser des litres d’hémoglobine mais cependant il n’osera pas tout à fait aller dans le gore le plus extrême en suggérant parfois certaines exécutions plutôt que de les montrer plein cadre.

Projet Wolf Hunting

Il est d’autant plus étonnant de voir tous les personnages se faire ainsi éliminer que le casting de Projet Wolf Hunting est peuplé de véritables stars sud-coréenne bien connus de fans de K-Pop ou de K-Drama. Réellement métamorphosé Seo In-Guk (Café Minamdang, Reply 1997) joue le chef des émeutiers. Jang Dong-Yoon (The Tale Of Nokdu) joue un des prisonniers les plus dangereux ; Jung So-Min (Alchemy Of Souls) joue une des policières ; Sung Dong-Il (The Cursed) est le capitaine des gardes côtes ; il y a aussi Park Ho-San (Unlocked) et Jang Young-Nam (Crash Course In Romance) en prisonnière.

Ce n’est qu’après s’être débarrassé de la majorité des protagonistes de Projet Wolf Hunting que le réalisateur et scénariste Kim Hong-seo apportera enfin quelques explications sur ce mystérieux Projet Wolf Hunting. Mais nous découvrirons aussi que le long métrage n’est apparemment que la première partie d’une histoire appelée à se prolonger au moins dans un deuxième film pour faire la lumière sur les nombreux points d’ombre qui restent encore en suspens. Reste à savoir si celle-ci verra vraiment le jour et surtout si nous aurons aussi la possibilité de la voir en France.

 

Projet Wolf Hunting

Bien que très sanglant, Project Wolf Hunting n’est pas la nouvelle claque annoncée. Trés efficace, il ne reste qu’une sympathique série B qui manque  de maitrise dans sa réalisation un peu trop plate. On est très loin de la sauvagerie d’un Dernier Train Pour Busan ou de The Sadness pour réellement marquer les esprits mais il offre tout de même de quoi passer un bon moment pour les amateurs d’action. Reste à voir ce que nous réserve la suite de l’histoire pour juger l’œuvre dans son ensemble.

MON AVIS :
4/5

A Lire Aussi

La Malédiction : L'Origine

LA MALÉDICTION : L’ORIGINE de Arkasha Stevenson [Critique Ciné]

Dans la famille des prequels inutiles de films cultes voici venir La Malédiction : L’Origine

DRIVE-AWAY DOLLS de Ethan Coen [Critique Ciné]

Ethan Coen s’offre une escapade en solo avec le délirant road-movie lesbien Drive-Away Dolls.

Le Jeu De La Reine

LE JEU DE LA REINE de Karim Ainouz [Critique Ciné]

Face à face redoutable entre Alicia Vikander et Jude Law, Le Jeu De La Reine est un fascinant mélange de film historique et de thriller

Vampire Humaniste Cherche Suicidaire Consentant

VAMPIRE HUMANISTE CHERCHE SUICIDAIRE CONSENTANT de Ariane Louis-Seize [Critique Ciné]

Avec ses allures de graphic novel, Vampire Humaniste Cherche Suicidaire Consentant casse les codes  du film de vampires traditionnel.

Immaculée

IMMACULÉE de Michael Mohan [Critique Ciné]

En pénitence pour Madame Web, Sidney Sweeney entre dans les ordres dans le film d’horreur Immaculée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.