ROB ZOMBIE – LE BATACLAN, PARIS – 19/06/2019 [Chronique Concert]

 

Rob Zombie  - Live au Bataclan, Paris - 19/06/2019

 

Avant la sortie de son nouveau film et son nouvel album, Rob Zombie s’offre une escapade sur les routes européennes pour une nouvelle tournée qui passait à Paris au Bataclan ce 19 juin 2019

 

 

C’est une année 2019 bien chargée pour Rob Zombie. Alors que devrait sortir dans les prochains mois son nouveau film 3 From Hell et un nouvel album, le chanteur ne peut s’empêcher en attendant de continuer à  sillonner les routes pour une série de concerts. Si il a longtemps été  réticent à jouer en France, il semble désormais avoir pris l’habitude de faire un détour par Paris avant de se produire au Hellfest. Si cette année c’est au Knotfest meet Hellfest du jeudi 20 juin 2019 que l’on pourra le voir, c’est cependant encore au Bataclan ce mercredi 19 juin 2019 qu’il est venu saluer le public parisien qui ne faisait pas le déplacement jusqu’à Clisson comme il l’a fait il y a cinq ans.

 

Rob Zombie  - Live au Bataclan, Paris - 19/06/2019

 

La première partie de ce concert était assurée par le groupe toulonnais Ze Gran Zeft encore méconnu du public français malgré leur dix ans d’existence. Ils ont tenté de chauffer le public avec leur mix de rap et metal pas forcement au gout de tout le monde. Il faut dire qu’il y quelque chose d’un peu daté maintenant dans ce genre de mélange ou l’on sent bien l’influence des Beastie Boys. Ils ont visiblement tenté d’amadouer le public avec leur titres les plus Metal mais le public bien que respectueux n’avait visiblement pas envie de les voir s’éterniser sur scène plus que ça à la fin de leur set. Espérons pour eux qu’ils auront su séduire aux moins quelques curieux.

 

 

 

C’est vers 20h30 que Rob Zombie toujours accompagné du guitariste John 5, du bassiste Piggy D et du batteur Ginger Fish est monté sur scène après une intro compilant des images de ses meilleurs clips. Maintenant que son dernier album The Electric Warlock Acid Witch Satanic Orgy Celebration Dispenser est sorti depuis trois ans, le chanteur a préféré opter pour une setlist best of plutôt que de promouvoir vraiment ce dernier disque que tout le monde a eu l’occasion déjà de se procurer depuis le temps et qu’ils étaient déjà venu défendre sur la scène du Trianon en Octobre 2016.

 

Rob Zombie  - Live au Bataclan, Paris - 19/06/2019

 

C’est par le titre American Witch extrait de Educated Horses que commencera ce concert. Le décor est assez impressionnant avec trois écrans en fond de scène mais aussi sur les marchepieds en avant de scène. Ils diffusent généralement les images des clips des chansons ou des séquences animées spécialement pour la tournée. Il n’y a pas que Rob Zombie qui fait le show car le bassiste Piggy D commencera le concert en changeant de masque et de basse à chaque titre avec un look vraiment flippant. Moins de déguisement chez le guitariste John 5 même si il sortira régulièrement quelques accessoires. Contrairement à beaucoup de groupes où les musiciens restent statiques chacun de leur coté de scène, le bassiste et le guitariste n’hésite pas à se rejoindre sur scène où échanger leur place pour communier avec l’ensemble du spectacle. A les regarder jouer, on se rend compte que les riffs de Rob Zombie ne sont souvent pas très compliqués à jouer mais pourtant diablement efficace. Avec le batteur Ginger Fish, un peu trop discret derrière ses fûts, ils assurent sans faute chacune des titres avec la même efficacité que sur album. 

 

 

 

Rob Zombie était visiblement très en forme lui aussi pour ce nouveau concert parisien, impressionnant par sa taille et son charisme. Il attendra le début de la troisième chanson pour adresser ses premiers mots au public. Avec beaucoup d’humour sur la chaleur  qu’il fait dans la salle, il nous promet un très long concert. On pourra se rendre compte d’ailleurs qu’ils rajouteront plusieurs titres qui n’étaient pas inscrit sur la setlist officielle. Poursuivant avec le classique More Human Than Human de la période White Zombie, nous aurons ensuite le droit à un premier extrait du dernier album « In The Age Of The Consecrated Vampire We All Get High » ou en introduction, le chanteur nous demandera si la marijuana est légale en France. Quelques chansons plus tard de gros ballons viendront voler dans la salle sur le titre amusant  Well, Everybody’s Fucking in a U.F.O.

 

Rob Zombie  - Live au Bataclan, Paris - 19/06/2019

 

Aucun album ne sera oublié dans cette setlist ni même les habituelles reprises avec le Helter Skelter des Beatles, un peu de Led Zeppelin dans le solo de John 5 et le titre Blitzkrieg Bop intégré au classique Thunder Kiss ’65. Après le teaser de 3 From Hell, Rob Zombie et ses musiciens reviendront sur scène tout cuir clouté vêtus pour un final sur l’incontournable Dragula extrait de Hellbilly Deluxe. Le groupe ne tardera pas à revenir sur scène pour interpréter trois dernières chansons en rappel au lieu des deux initialement prévues.

 

 

 

Rob Zombie et ses musiciens nous en auront mis plein la vue et les oreilles avec ce nouveau concert au Bataclan. Très en forme les musiciens et le chanteur ont assuré le show et si il manque forcement quelques titres qu’on aurait aimé entendre, on se réjouira de cette setlist sous forme de best of sans aucun temps morts. Plein de fun et d’énergie ce grand show à l’américaine dans une si petite salle que le Bataclan fera certainement bien des jaloux auprès de ceux qui le verront tout petit demain au Knotfest. Des  spectacles comme ça, on en redemande au plus vite !

 

MON AVIS : 5/5

 

 

 

SETLIST :

  • 1. Intro
  • 02. American Witch
  • 03. Superbeast
  • 04. Drum Beat
  • 05. Living Dead Girl
  • 06. More Human Than Human
  • 07. In The Age Of The Consecrated Vampire We All Get High
  • 08. Dead City Radio and the New Gods of Supertown
  • 09. Helter Skelter
  • 10. Lords Of Salem
  • 11. Get Your Boots On! That’s the End of Rock and Roll
  • 12. Well, Everybody’s Fucking in a U.F.O.
  • 13. Pussy Liquor
  • 14. Guitar Solo
  • 15. Thunder Kiss ’65 / Blitzkrieg Bop
  • 16. Dragula

RAPPEL : 

  • 17. Mars Need Women
  • 17. Ging Gang Gong De Do Gong De Laga Raga
  • 18. The Hideous Exhibitions of a Dedicated Gore Whore