STAR WARS : L’ASCENSION DE SKYWALKER de J.J. Abrams [Critique Ciné]

 

Star Wars : L'Ascension De Skywalker

 

Avec Star Wars : L’Ascension de Skylwaker, J.J. Abrams revient achever la dernière trilogie qu’il avait lui même initié avec Le Pouvoir De La Force pour mettre un terme définitif à la saga des Skywalker.

 

 

SYNOPSIS : La mort du Leader Supreme Snoke n’a laissé que très peu de répit à la Résistance. Kylo-Ren qui a pris la place laissée vacante se sent cependant en danger car la voix de l’Empereur Palpatine s’est à nouveau fait entendre dans la Galaxie. Tandis qu’il va le traquer sans relâche pour assurer sa domination, Rey se prépare à l’affrontement final en s’entraînant vaillamment auprès de la Générale Leia Organa.

 

Quarante deux ans après ses débuts la grande saga de la famille Skywalker dans l’univers Star Wars touche désormais à sa fin. Alors que Disney avait choisi d’engager trois réalisateurs et scénaristes différents pour apporter chacun sa patte à cette dernière trilogie, c’est finalement J.J. Abrams qui est revenu conclure lui-même cette dernière série de film qu’il avait lui même initié avec l’aide du mythique scénariste Lawrence Kasdan, auteur du scénario de L’Empire Contre-Attaque. L’occasion pour lui de rectifier le tir après les digressions entreprises par Rian Johnson dans Les Dernier Jedi et de conclure pour de bon l’histoire de Rey, Finn, Poe et Kylo-Ren comme il l’avait lui même toujours envisagé. Mais il doit aussi surtout apporter une conclusion à la grande histoire imaginée à l’origine par George Lucas qui sera capable de convaincre un maximum de fans déjà refroidis par un début de trilogie qui n’a pas fait que des heureux.

 

Star Wars : L'Ascension De Skywalker


Ce n’est plus un secret pour personne puisqu’on l’a entendu à la fin de la première bande annonce, l’Empereur Palpatine est de retour ! C’est même la première phrase du résumé défilant à l’ouverture de ce neuvième épisode. On ne tardera d’ailleurs pas à en avoir la confirmation visuelle dans les premières scènes du film. Laissé pourtant pour mort dans Le Retour Du Jedi après une chute qui ne laissait guère de doute sur son destin funeste c’est pourtant bien le même qui nous révèle qu’il était toujours celui qui tirait les ficelles. Il  devient ainsi un ennemi aussi bien pour Kylo-Ren devenu le nouveau Leader Supreme qui voit en lui un rival que pour Rey et toute la Résistance qui y voit une menace encore plus grande que celle du Premier Ordre. Cet ennemi commun va être l’occasion pour Kylo-Ren et Rey de tenter à nouveau de faire basculer l’autre dans son camp dans des affrontements psychologiques ou physiques à chaque fois très prenants.

Le retour de J.J. Abrams aux commandes se fait sentir immédiatement. L’Ascension Des Skywalker retrouve l’esprit du grand film d’aventures qu’était déjà Le Reveil De La Force. Pas le temps de s’ennuyer un instant tant le début de cette histoire est mouvementée. A peine nos héros revenus d’une mission qu’ils repartent de plus belles pour une autre ne laissant désormais plus une chance d’être séparé les uns des autres qu’à de très rare occasions. Le but étant avec ce troisième épisode de retrouver la synergie qu’il y avait entre Luke, Han Solo et la Princesse Leia. Une bonne partie de l’intrigue de ce neuvième épisode repose sur la recherche du chemin qui mènera vers la partie de la galaxie où Palpatine fomente son nouveau plan.

 

Star Wars : L'Ascension De Skywalker

 

Nous voyagerons donc à nouveau beaucoup et découvrirons encore tout plein de personnages inédits appelés à nourrir réellement l’intrigue car ils semblent liés à nos héros comme la guerrière Jannah au destin lié à Finn ou Zorri Bliss sorte de version féminine de Boba Fett liée à Poe. Ces nouveaux personnages sont d’autres fois clairement destinés à devenir des produits dérivés irrésistibles à l’image du nouveau droïd D-O ou du petit mécanicien Babu Frik. Concernant le premier ordre, un nouveau général autoritaire joué par Richard E. Grant viendra nous rappeler ceux qui entouraient Dark Vador dans l’Episode IV.

L’autre intrigue majeure de L’Ascension de Skywalker est la révélation définitive de l’identité des parent de Rey qui nous intriguait depuis sa première apparition. Et si Rian Johnson avait balayé la question en une réplique, J.J. Abrams a tenu, lui, à vraiment donner des origines à la nouvelle Jedi. Malheureusement cette révélation est bien le gros point faible de ce nouveau film tant elle demanderait des explications qui ne sont jamais apportées dans l’histoire. Serons-nous obligé de nous abonner à Disney + pour découvrir cela dans une nouvelle série ? C’est le sentiment qui nous restera au travers de la gorge pendant le reste du film.

L’esprit encombré par cette révélation nous ne profiterons pas pleinement de la grande conclusion de cette saga dont la dernière partie très sombre est parfaitement réalisé avec son lot de passages spectaculaires mais à la fois c’est aussi à peu près ce que l’on s’était imaginé depuis le début. Du coup on ne pourra s’empêcher là aussi de ne pas pouvoir être un peu plus surpris par ce scénario avec aussi l’impression qu’une des scènes clés auraient pu être facilement encore bien plus émouvante et épique.

 

Star Wars : L'Ascension De Skywalker

 

Même si il ne l’avouera jamais, J.J. Abrams s’est retrouvé avec un problème de taille avec les libertés entreprises pas Rian Johnson sur Les Derniers Jedi. Il ne manquera pas d’ailleurs de répondre au bras d’honneur que celui ci lui avait adresser par une réplique cinglante et pour le coup très drôle. Dans un premier temps, il est obligé de tenter de rectifier la trajectoire en ramenant des personnages délaissés comme Les Chevaliers de Ren avant de pouvoir à nouveau faire avancer l’intrigue dans le sens ou il l’entendait. Ne pouvant cependant pas faire un film de quatre heures, il sera malheureusement obligé de laisser trop de choses en suspend nous laissant avec encore beaucoup d’interrogations.

Enfin réunis on peut dire que le trio formé par Daisy Ridley, John Boyega et Oscar Isaac marche  vraiment très bien ensemble. L’actrice aura aussi fort à faire pour porter seule face à Adam Driver et Ian McDiarmid une bonne partie de l’intrigue. Comme promis le film nous offre un rôle posthume à Carrie Fisher fait de plans coupés des précédents films qui marche a la perfection même si il est certainement pas aussi important que prévu a l’origine. Du côté des vétérans, c’est cette fois Billy Dee Williams qui reprend son rôle de Lando Calrissian pour un moment trop bref. Dans le rôle de C3-PO, Anthony Daniels retrouvera enfin une place d’importance dans ce nouveau film pour notre plus grand plaisir.

 

Star Wars : L'Ascension De Skywalker


Difficile de conclure une saga dont on n’avait pas tout les tenants et aboutissants. Réussissant a recoller les morceaux du puzzle éparpillés par Rian Jonhson, J. J Abrams renoue avec la grande aventure teintée d’humour avec L’Ascension Des Skywalker. Quel dommage cependant qu’un point crucial de l’intrigue manque ainsi d’explication. Cela donne un côté inachevé à ce qui devait pourtant être la conclusion de toute la saga. Les nombreuses scènes d’action monumentales et le dépaysement total de ces magnifiques décors spatiaux devraient cependant séduire sans peine les fans les plus ouverts.

 

MON AVIS : 5/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :
TITRE ORIGINAL : Star Wars : The Rise Of Skywalker
RÉALISATEUR : J. J. Abrams
AVEC : Daisy Ridley, Adam Driver, John Boyega, Oscar Isaac, Ian Mc Diarmid & Carrie Fisher
SCÉNARISTE : J. J. Abrams & Chris Terrio
COMPOSITEUR : John Williams
GENRE : Science Fiction
DURÉE : 2h21
NATIONALITÉ : Américain
DISTRIBUTEUR : The Walt Disney Company France
SITE OFFICIEL : www.starwars.fr
DATE DE SORTIE : 18 Decembre 2019

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.