THE LIGHTHOUSE de Robert Eggers [Critique Ciné]

Après avoir profondément marqué les esprits avec son premier film The Witch fait son retour avec l’expérimental The Lighthouse.

SYNOPSIS : Sur une île reculée de Nouvelle Angleterre, Ephraim Winslow et Thomas Wake viennent prendre la relève pour garder le phare pendant quatre semaines. Les corvées répétitives et l’ennui vont rapidement faire paraître cette période beaucoup plus longue qu’elle ne l’est en réalité au point que les deux hommes privés de tous plaisirs vont finir par perdre pied.

A 1000 lieux du Gemini Man de Ang Lee qui nous promet le futur du cinéma avec sa 3D à 120 images par seconde, le réalisateur Robert Eggers a lui choisi au contraire de faire un saut dans le temps pour nous ramener au tout début du cinéma. Filmé en camera numérique avec un procédé rappelant le format carré du 33mm et joué de la même façon que les acteurs de l’époque, on pourrait presque croire à ce procédé si l’image ne semblait pas aussi propre.

The Lighthouse de Robert Eggers

C’est avec une grande curiosité que l’on aborde donc The Lighthouse avec toujours en tête l’étrange sensation que nous avait laissé son précédent film The Witch. Il ne faut pas s’attendre ici à une nouveau film fantastique ou horrifique mais à la simple histoire dramatique de deux hommes prêts à sombrer dans la folie causée par l’isolement qui procurera chez eux d’étranges sensations.

On découvrira donc lentement le quotidien de ces deux hommes un vieux loup de mer joué par Willem Dafoe et un nouveau venu joué par Robert Pattinson. Pour ce dernier, The Ligthouse semble être comme une sorte de prolongement de son expérience spatiale dans High Life où il était tout aussi isolé. C’est peut être aussi là le problème du nouveau film de Robert Eggers qui n’invente rien et se contente de recycler ce que l’on a déjà vu dans tous les films d’isolement. Impossible de ne pas repenser au dernier film de Xavier Gens qu racontait quasiment la même histoire en y ajoutant des créatures horrifiques ou même a l’autre film The Lighthouse sorti il y a trois ans mais inédit en France. Si on espérera voir aussi dans cette version un sursaut horrifique, il n’aura malheureusement jamais lieu. Le film flirtera légèrement avec le fantastique dans quelques rêves ou hallucinations mais cela s’arrêtera là.

The Lighthouse de Robert Eggers

Il faut tout de même reconnaître que Willem Dafoe et Robert Pattinson se sont vraiment donné a fond pour incarner ces deux hommes au bord de la folie. Leur confrontation donne lieu à des scènes particulièrement oppressantes qui peuvent mettre le spectateur vraiment mal à l’aise même pendant les scènes où ils sont plutôt d’humeur joyeuse car celle ci est toujours de courte durée.

C’est avant tout aux nostalgiques des débuts du cinéma que s’adresse The Lighthouse. Mais quitte à vouloir reproduire l’illusion que le film date d’une époque reculée, le réalisateur aurait carrément pu pousser le bouchon un peu plus loin en décidant d’en faire un film muet. Mais vu qu’il ne se passe déjà pas grand chose dans ce long métrage, le calvaire n’en aurait été certainement que plus douloureux. 1h49 c’est déjà bien long quand on a rien de nouveau à raconter.

The Lighthouse de Robert Eggers

Véritable drame psychologique, The Lighthouse met tellement mal a l’aise qu’il ressemblera presque à un film d’horreur mais il ne donnera franchement pas envie de le revoir une seconde fois sauf peut être pour la performance totalement habitée de ses deux acteurs Willem Dafoe et Robert Pattinson et la qualité de la mise en scène de Robert Eggers.

MON AVIS. : 2/5

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Robert Eggers
  • AVEC : Robert Pattinson & Willem Dafoe
  • SCÉNARISTE : Robert Eggers & Max Eggers
  • COMPOSITEUR : Mark Kovern
  • GENRE : Drame
  • DURÉE : 1h49
  • NATIONALITÉ : Canadien, Américain
  • DISTRIBUTEUR : Universal Pictures International France
  • SITE OFFICIEL : https://a24films.com/films/the-lighthouse
  • DATE DE SORTIE : 18 décembre 2019

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.