ZOMBI CHILD, Bertrand Bonello remonte aux origines des zombis [Actus Ciné]

 

Autre film de morts vivants présenté à Cannes, Zombi Child le nouveau film de Bertrand Bonello arrive sans attendre dans les salles de cinéma la semaine prochaine.

 

 

Il n’y avait pas que Jim Jarmush pour mettre en avant les morts vivants lors de la dernière édition du Festival de Cannes avec son The Dead Don’t Die en ouverture. Si il n’a pas eu l’honneur de faire parti de la sélection officielle pour la Palme d’Or, c’est à la Quinzaine Des Réalisateurs que Bertrand Bonello est lui aussi venu présenté Zombi Child son film de morts vivants que l’on pourra découvrir à notre tour dans toutes les salles de cinéma à partir du 12 juin 2019.

Zombi Child prend place dans le prestigieux pensionnat de la Légion d’HonneurMélissa, une adolescente haïtienne va raconter à ses nouvelles camarades un lourd secret de la famille. En 1962 à Haïti, un homme aurait été ramené à la vie pour travailler de force dans les plantations de cannes à sucre. En plein chagrin d’amour, sa camarade Fanny va se mettre en tête d’utiliser cette technique ancestrale pour commettre l’irréparable.

 

 

 

Si Zombi Child se revendique plus proche du drame que de l’horreur, l’influence de George A. Romero était tout de même présente dans la tête de Bertrand Bonello pour Zombi Child. Mais c’est surtout le film Vaudou de Jacques Tourneur sorti en 1943 qui a inspiré le réalisateur qui revient ici au mythe ancestral du Zombi apparu tout d’abord à Haïti avant d’influencer toute la pop culture horrifique. Il s’est aussi beaucoup documenté sur le sujet notamment en s’appuyant sur le livre L’Île magique : Les Mystères du Vaudou, de William Seabrook. Une partie du film a été tournée directement sur place à Haïti.

Comme à son habitude sur L’Apollonide ou son précédent film Nocturama, Bertrand Bonnelo souhaitait trouver de jeunes acteurs encore peu connus pour son film. Il a porté son choix sur Louise Labecque que l’on a déjà pu voir dans Roulez Jeunesse et dans Au Bout Des Doigts. Son ami haïtienne est jouée par Wislanda Louimat dont il s’agit par contre bien du premier rôle au cinéma tout comme pour ses autres camarades de classe Ninon François et Adilé David. Pour jouer le prof d’histoire, le réalisateur a porté son choix sur le véritable historien Patrick Boucheron.