120 BATTEMENTS PAR MINUTE, Grand Prix du 70ème Festival de Cannes [Actus Ciné]

 

Après avoir ému la Croisette, le film 120 Battements Par Minute du français Robin Campillo emporte le Grand Prix de la 70éme édition du Festival De Cannes. Mais de quoi s’agit il ?

 

 

Donné par beaucoup comme la Palme d’Or évidente de cette 70ème édition du Festival après avoir fait pleurer tous les critiques et festivaliers qui ont pu le découvrir, 120 Battements Par Minute n’a finalement pas remporté l’ultime récompense mais repart avec le Grand Prix décerné par le jury présidé cette année par Pedro Almodovar. Une récompense déjà bien prestigieuse qui n’est pas la seule qu’a reçu au Festival le film de Robin Campillo puisqu’il a aussi remporté hier la  Queer Palm 2017 qui récompense le film qui défend le mieux la cause LGBT ainsi que le Prix Fipresci décerné par la Critique Internationale.  Il faudra attendre encore quelque mois pour savoir si cette vague d’émotion touchera aussi le grand public puisque le film n’arrivera dans nos cinéma que le 23 août 2017.

120 Battements Par Minute raconte le combat des militants d’Act Up au début des années 90 pour mobiliser les pouvoirs publics et les consciences sur le danger que représente le sida qui depuis près de dix ans alors avait fait déjà des milliers de victimes. Il suit particulièrement un jeune militant prénommé Nathan marqué par la radicalité de Sean.

 

 

120 Battements Par Minute est le troisième film du réalisateur Robin Campillo dont le premier long métrage n’était rien d’autre que Les Revenants, le film qui a inspiré la série du même nom diffusée sur Canal +. C’est lui qui écrit aussi le le scénario de tous ses films mais il a aussi signé celui d’Entre Les Murs, Planetarium et L’Atelier tous présentés à Cannes.

Nathan, le personnage principal de 120 Battements Par Minute est joué par Arnaud Valois vu il y a 11 ans dans La Fille Du R.E.R.. Le rôle du militant radical Sean est tenu par l’acteur argentin Nahuel Perez Biscayart que l’on a pu voir dans Grand Central. Le personnage féminin principal du casting est joué par Adèle Haenel qui a déjà reçu deux Césars dans sa courte carrière, le premier pour un second rôle dans Suzanne en 2014 et le second pour le rôle principal de Les Combattants.

 

Adèle Haenel