Critique Ciné : CHOCOLAT de Roschdy Zem

Chocolat

 

 

Énorme star au début du siècle dernier, le clown Chocolat est finalement tombé totalement dans l’oubli aujourd’hui. Seul l’expression « être Chocolat » nous est restée sans savoir qu’elle avait un rapport avec le clown. Face à cette injustice, Roschdy Zem a choisi de faire de son histoire le sujet de son quatrième film en tant que réalisateur. Son hommage est aussi l’occasion pour le metteur en scène de parler à nouveau en filigrane du racisme en cette période des colonies.

SYNOPSIS : En formant le premier duo entre Le Clown Blanc et L’Auguste, les clowns Footit et Chocolat sont devenus les stars du Nouveau Cirque de Paris. Mais lorsque le rideau se ferme, Chocolat réalise qu’il n’est toujours que le nègre de service juste bon à se faire botter les fesses. Progressivement les relations entre les deux clowns se distendent alors que Chocolat rêve de prouver qu’il peut être un véritable comédien.

 

 

Chocolat n’est pas a proprement parlé un véritable biopic sur le clown Chocolat mais plutôt une réinterprétation de sa biographie. Pour se focaliser sur le duo créé par George Footit et Chocolat, Roschdy Zem a totalement réimaginé leur rencontre dans un cirque de province alors que c’est en vérité sous l’impulsion du directeur du Nouveau Cirque de Paris que le duo s’est formé. Il en est de même pour la fin du film, le vrai Chocolat n’a fait qu’une blague sur le fait de jouer Othello et n’était en réalité pas assez doué en français pour apprendre un texte de Shakespeare. Allez savoir pourquoi, le réalisateur en a fait un érudit capable de ce talent ?

Chocolat

C’est peut être au fond pour faire un parallèle avec la vie d’Omar Sy qui joue le rôle à l’écran. Impossible en effet de ne pas comparer la carrière des deux hommes. C’est en effet aussi grâce à son duo avec un blanc (Fred Testot) que l’acteur est devenu célèbre avant de pouvoir envisager une carrière en solo. Depuis le succès d‘Intouchables, il est devenu probablement le plus grand acteur noir que l’on a en France et le seul capable de pouvoir porter ce film. Son succès dépasse même nos frontières, désormais Omar Sy est devenu une véritable star internationale qui va jouer le français de service dans des films Hollywoodiens tel que Jurassic World ou X Men Days Of Future Past. Nul doute que cela lui permettra de porter l’histoire de Chocolat dans le monde entier.

Le rôle de George Footit a été confié à James Thiérrée, petit fils de Charlie Chaplin, qui est acteur mais aussi artiste de cirque. C’est lui qui a aussi recréé les numéros du duo pour le film. Il incarne un Footit vraiment parfait capable de reproduire à la perfection le peu de ce qui nous reste aujourd’hui d’images des deux clowns immortalisés par les Frères Lumière (joué ici par les frères Podalydès). Il aurait franchement mérité que le film s’appelle Footit et Chocolat, tant sa prestation n’a rien à envier à celle d’Omar Sy et que son personnage méritait aussi un hommage tant il a apporté au monde du Cirque.

Chocolat

Assez curieusement, l’équipe du film n’a pas souhaité faire un film de cirque. Du coup, alors qu’on pensait bien s’amuser devant ce spectacle, on ne peut être que déçu par le montage des scènes des numéros sous la forme de clip musicaux où les images sont fondues les unes aux autrs et ne permettent pas de profiter d’un seul numéro en entier comme si elles n’étaient qu’anecdotiques. Omar Sy et James Thiérrée semblent pourtant s’être donné à fond pour ces scènes qui auraient mérité que Roschdy Zem leur fasse plus de place.

C’est le drame dans cette histoire d’amitié qui semble le plus avoir intéressé le réalisateur. Du coup, on a tendance à s’ennuyer devant des scènes où Chocolat est dépeint comme un accro au jeu dont le succès a tourné la tête. On aura du mal à croire que ce soient réellement sur la piste du cirque que les deux clowns réglaient leurs compte et ne semblaient quasiment jamais plus se parler en dehors. Le film aborde aussi le sujet du racisme à cette époque qui était alors plus dû à de l’ignorance et de la peur qu’à un véritable rejet de l’autre comme il l’est aujourd’hui.

Chocolat

 

MON AVIS :

 2/5 

Roschdy Zem n’était peut être pas le meilleur choix pour rendre hommage à Chocolat. Au lieu de faire honneur au talent du duo qu’il formait avec Footit, il préfère nous assommer avec des scènes plus dramatiques qui font ressembler ce biopic à tant d’autre déjà vus avant. C’est d’autant plus dommage que la majorité de ces scènes sont inventées de toutes pièces et ne reflètent pas la réalité. Un réalisateur plus chevronné comme Jean-Pierre Jeunet ou Michel Gondry aurait certainement su porter cette histoire de manière bien plus convaincante. C’est franchement dommage pour Omar Sy et James Thiérrée qui sont remarquables dans le rôle du duo. Espérons qu’il ne soient pas oublier aux César l’année prochaine !

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Roschdy Zem
  • AVEC : Omar Sy, James Thiérrée & Clotilde Hesme
  • SCÉNARISTES : Cyril Gely, Roschdy Zem, Olivier Gorce
  • MUSIQUE : Gabriel Yared
  • GENRE : Biopic, Comédie Dramatique
  • NATIONALITÉ : Française
  • DISTRIBUTEUR : Gaumont
  • SITE OFFICIEL : http://www.gaumont.fr/fr/film/Chocolat.html
  • DATE DE SORTIE : 3 février 2016

 

 

A LIRE AUSSI :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *