Critique Ciné : PARANORMAL ACTIVITY 5 GHOST DIMENSION de Gregory Plotkin


 

Paranormal Activity 5 : Ghost Dimension

 

Après le spin off latino Paranormal Activitiy The Marked Ones qui avait su apporter un peu de sang neuf à la franchise, voici la conclusion promise à la saga Paranormal Activity ! Cette saga motivée beaucoup plus par l’argent qu’elle a permis de gagner que par la volonté de créer vraiment une franchise de qualité touche enfin à sa fin. C’est tout du moins ce que veut nous faire croire Paramount avec ce cinquième volet qui ajoute pour la première fois la 3D pour amasser encore plus de Dollars. Mais tout ceci n’est il pas encore un argument commercial pour attirer les foules ?

 

AVERTISSEMENT

DES SCÈNES, DES PROPOS OU DES IMAGES PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITÉ DES SPECTATEURS

 

Emily et Ryan Fleege emménagent avec leur jeune fille Leila dans une nouvelle maison où ils s’apprêtent à fêter Noël. Dans leur cartons ils trouveront une caméra et de vieilles K7 vidéos mystérieuses. En mettant en route cette caméra, Ryan va découvrir que d’étranges phénomènes rodent dans la maison autour de leur petite fille. Pour elle, il s’agit de son ami Toby.

La préparation de ce cinquième volet de Paranormal Activity semble avoir été particulièrement laborieuse puisque cela fait déjà deux ans qu’il est reporté régulièrement. Il a fallu en plus pas moins de quatre scénaristes pour écrire cette conclusion qui ne fait pourtant que reprendre pour la cinquième fois la même trame à savoir filmer une famille dans une maison hanté qui vont être dérangés pas des esprits frappeurs invisibles avec toujours la même incohérence, pourquoi ces gens filment en permanence leur quotidien même quand ils ne font rien d’intéressant ?

Paranormal Activity 5 : Ghost Dimension

Autant le dire tout de suite, Paranormal Activity 5 est probablement la plus grosse arnaque de toute la saga. Soi disant en 3D, vous pourrez facilement regarder les trois quarts du film sans vos lunettes puisque seulement la caméra trouvée dans le carton donne des images en 3D, tous les autres plans filmés à la caméra de surveillance et au camescope seront en 2D. Un gros foutage de gueule juste bon à remplir les poches de Jason Blum et grossir artificiellement les chiffres du box office mais qui laisseront les spectateurs sur leur faim.

Et que dire de ce scénario censé conclure la saga en nous apportant toutes les réponses. Il est clair qu’Oren Peli, créateur du premier épisode n’avait pas du tout pensé aux suites brodées au fil du succès transformant une simple histoire de fantômes en histoire de sorcières et démons. L’histoire de Paranormal Activity 5 commence par les toutes dernières images du troisième volet et ne semble pas prendre en compte le quatrième film. Le film nous montrera l’éducation de Katie et Kristi par les sorcières et nous sert la même histoire d’ami imaginaire avec la fille de cette nouvelle famille en y ajoutant des éléments à la Poltergeist.

Paranormal Activity 5 : Ghost Dimension

Les seules réponses qu’on aura c’est la possibilité de voir enfin ce qui faisait bouger les draps et les portes dans les quatre précédents films et franchement cela n’apporte strictement rien. Il s’agit d’un simple ramassis d’ectoplasme noir filandreux digne des toutes premières images de synthèse mise dans un long métrage. Résultat le film arrive à être encore moins effrayant que les précédents qui ne l’étaient déjà pas franchement. Pour faire sursauter les spectateurs, le réalisateur a juste trouver comme moyen de jeter des choses face à la caméra déclenchant un réflexe naturel chez le spectateur plus qu’une véritable peur.

Jusque là monteur des épisodes 2 à 4 ainsi que du spin off, Gregory Plotkin a pris du galon en réalisant ce nouvel opus. La personne idéale pour du copier coller mais pour l’originalité il faudra repasser. Pour une fois ce Paranormal Activity emploie des acteurs avec un peu plus de bagage comme Brittany Shaw vu dans Walk The Line et Live ou surtout Olivia Taylor Dudley, star du found footage Les Dossiers Secrets du Vatican qui apporte une touche sexy.

 

Paranormal Activity 5 : Ghost Dimension

 

 

MON AVIS :

 1/5 

Avec ces effets 3D d’un autre temps, Paranormal Activity 5 ressemble plus à une attraction du Futuroscope qu’à un film d’horreur. Cette saga s’adresse définitivement à un très jeune public en quête de sensations fortes mais n’aura pas d’effets sur les vrais fans de frissons qui décèleront très vite les grosses ficelles du réalisateur Gregory Plotkin. La preuve ? le film fait juste l’objet d’un avertissement mais n’a pas d’interdiction. On comprend mieux du coup pourquoi c’est le bordel dans les salles qui diffusent le film. On en sort avec l’impression d’un véritable foutage de gueule qui fait encore plus mal au portefeuille avec le supplément 3D et dont on peut déjà être certain que cette saga est encore loin d’être finie.

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Gregory Plotkin
  • AVEC : Chris J. Murray, Brittany Shaw & Olivia Taylor Dudley
  • SCÉNARISTES : Adam Robitel, Gavin Heffernan, Jason Pagan & Andrew Deutschman
  • GENRE : Horreur
  • DURÉE : 1h28
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Paramount France
  • SITE OFFICIELhttp://www.paranormalactivity-lefilm.fr/
  • DATE DE SORTIE : 21 octobre 2015

 

 

A LIRE AUSSI :

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *