INDEPENDENCE DAY : RESURGENCE de Roland Emmerich [Critique Ciné]

 

Independence Day : Resurgence

 

Vingt ans déjà que les fans attendaient la suite d’Independence Day. Le film de Roland Emmerich avait à l’époque marqué l’histoire du cinéma pour ses effets spéciaux spectaculaires. Avec le développement des effets numériques, c’est donc avec la plus grande des curiosités qu’on se demande ce que nous réserve ce Independence Day : Resurgence.

 

 

SYNOPSIS : Alors que le monde s’apprêtait à  célébrer les vingt ans de leur victoire contre les extra-terrestres en ce nouveau jour de l’Indépendance, c’est là qu’ils ont décidés de venir prendre leur revanche. Malgré tout les systèmes mis en place en vue de cette nouvelle invasion, notre planète n’était pas prête à ce que les extra-terrestres redoublent d’effort pour leur retour.

 

Probablement vexé de s’être fait piquer la franchise Star Wars par Disney, la 20th Century Fox semble vouloir tout faire pour concurrencer les projets de Lucasfilm, c’est ainsi qu’ils ont donné le feu vert à une suite de Prometheus, à un Alien 5, un nouveau Predator et cet Independence Day Resurgence que Roland Emmerich nous promettait déjà depuis 1998.

 

Independence Day : Resurgence

 

Il faut bien l’avouer, si le premier Independendence Day a fait un carton en salles ce n’est pour son scénario tiré par les cheveux mais pour ses effets spéciaux révolutionnaires pour l’époque. Tout le monde voulait voir la fameuse scène de l’explosion de la Maison Blanche. Depuis Roland Emmerich s’est fait une spécialité des films catastrophes en tout genre où le scénario passe à chaque fois à la trappe au profit de scènes de destructions massives. Independence Day Resurgence suit exactement la même recette sans proposer la moindre surprise puisque tout est déjà dans la bande annonce.

C’est un film très nostalgique que signe ici Roland Emmerich, on ne compte pas en effet le nombre de références au premier film tant elles sont nombreuses. Independence Day : Resurgence regroupe la majorité des survivants du premier film à l’exception de Will Smith, tué parce qu’il a demandé un salaire trop élevé. En revanche Bill Pullman revient en ancien président de même que le trop rare Jeff Goldblum qui semble avoir le mieux vieilli de tous,  Brent Spinner, Juddd Hirsch et Vivica A. Fox qui aurait mieux fait de s’abstenir aussi.

 

Independence Day : Resurgence

 

Independence Day Resurgence introduit aussi une nouvelle génération d’acteurs appelés à prendre le flambeau pour le troisième opus déjà prévu. Un casting au rabais avec Liam Hemsworth (Hunger Games) en nouveau casse cou de service, Jesse Usher en fils de Will Smith devenu pilote d’élite à son tour, tous les deux très fades avec leur rancune téléphoné et Maika Monroe, la révélation d’It Follows en fille de l’ancien président joué par Bill Pullman, seul nouveau personnage un brin intéressant. Quasiment invisible dans la bande annonce, Charlotte Gainsbourg a un plus grand rôle que ce qu’on pouvait penser dans ce film même si on se demande encore pourquoi elle a accepter ce rôle en dehors de raisons financières.  Elle joue une psychologue dont on se demande bien ce qu’elle vient apporter à l’histoire.

 Tous ces nouveaux personnages manque cruellement de profondeur pour devenir attachants, la plupart paraisse même débiles et horripilants comme cet agent sorti de nul part dont on ne comprends pas l’utilité. Le scénario n’est qu’une accumulation de clichés sans enjeux ni rebondissements convaincants . On ne pourra même pas se consoler avec les effets spéciaux qui  deviennent brouillon et moches a vouloir jouer la surenchère. De plus la 3D n’apporte strictement rien à l’ensemble. Même la bande originale qui plagie allègrement John Williams est tellement nulle qu’elle semble en permanence mise en sourdine pour que cela ne se remarque pas.

 

Independence Day : Resurgence

 

Même en s’attendant au pire avant d’entrer en salles, Independence Day : Resurgence arrive encore à décevoir. A défaut d’être intelligent, ce nouvel épisode aurait pu au moins tenter de nous en mettre plein la vue mais Roland Emmerich confirme ici son manque total de talent. Tout ce qui compte pour le réalisateur est de savoir comment attirer le public en salles peut importe qu’ils en sortent déçus tant que le tiroir caisse fait le plein. Le pire c’est qu’on ira quand même voir la suite en espérant qu’elle soit meilleure.

 

MON AVIS : 1/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Roland Emmerich
  • AVEC : Jeff Goldblum, Bill Pullman, Maika Monroe et Charlotte Gainsbourg
  • SCÉNARISTES : Roland Emmerich, James A. Wood, Nicolas Wright, Dean Devlin et James Vanderbilt
  • COMPOSITEUR : Harald Kloser et Thomas Wanker
  • GENRE : Science Fiction, Action
  • DURÉE : 2h01
  • NATIONALITE : Américain
  • DISTRIBUTEUR : 20th Century Fox France
  • SITE OFFICIELhttp://www.foxmovies.com/movies/independence-day-resurgence
  • DATE DE SORTIE : 20 juillet 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *