SULLY de Clint Eastwood [Critique Ciné]

 

Sully

 

Il y a des événements que l’on voit à la télévision sans se douter qu’ils finiront par devenir un jour un film. C’est le cas de Sully, l’histoire vraie du pilote qui avait réussi à sauver la vie de ces passagers en posant miraculeusement son avion sur l’Hudson que Clint Eastwood a choisi comme sujet de son nouveau long métrage.

 

 

SYNOPSIS :  Après 42 ans passés à voler et a transporter près d’un million de voyageurs, le vol que s’apprêtait à faire le Commandant Sullenberg ce 15 janvier 2009  avait tout de plus routinier. Mais peu de temps après le décollage, l’avion va traverser une nuée d’oiseaux causant la destruction des deux moteurs. Ne disposant pas du temps suffisant pour faire demi-tour, le commandant tenta le tout pour le tout en prenant le risque de se poser sur l’Hudson. Mais après cet exploit dont l’ensemble de l’équipage et des passagers est ressorti sain et sauf, reste encore le temps des explications avec les responsables de la compagnie.

 

Avec J. Edgar,  Jersey Boys, American Sniper et maintenant  Sully, Clint Eastwood semble se faire une spécialité des biopics pour ces derniers films. Mais même si Sully est une histoire vraie, sa ressemblance avec le film Flight de Robert Zemeckis pourrait en dissuader certains de vouloir le découvrir. Ce serait cependant bien dommage que le nouveau Clint Eastwood est une très grande réussite.

 

Sully

 

On pensera au début que le réalisateur a choisi immédiatement de commencer à nous montrer la catastrophe en guise de générique mais ce que l’on découvre est en fait un cauchemar fait par le Commandant Sullenberg la nuit suivante l’accident. On craindra alors que Clint Eastwood ait choisi de ne pas nous montrer la catastrophe pour se focaliser sur l’après. Fort heureusement, nous aurons bien l’occasion de voir le crash et même de l’analyser sous tous les angles grâce à un montage très intelligent.

Basé sur le livre écrit par le Commandant Sullenberg, Sully s’intéresse avant tout à l’homme derrière le miracle. Alors que son exploit aurait du être célébré par tous, son employeur semble plus concerné par la perte de leur avion que par le retour du héros car ce qui compte avant tout pour eux c’est de pouvoir toucher l’assurance. Une réaction totalement inhumaine qui illustre bien le monde du travail actuel où l’homme n’est qu’un pion interchangeable et où seul compte le profit.

 

Sully

 

Pour incarner ce commandant plein de courage qui n’a jamais failli même sous la pression de ses responsables, Clint Eastwood a porté son choix sur Tom Hanks. L’acteur a du accepter de prendre un sacré coup de vieux pour jouer pour la première fois sous la direction du grand Clint. On ne voit d’ailleurs personne d’autre capable de jouer un tel personnage tant sa prestation est magistrale. C’est rassurant après le catastrophique Inferno de voir qu’on a pas encore perdu Tom Hanks.

En tant que co-pilote, Aaron Eckhart a un rôle forcement moindre mais il épaule à la perfection Tom Hanks dans ce nouveau rôle où on le retrouve au niveau d’un Dark Knight ou d’un Thank You For Smoking, bien loin des blockbusters débiles I FrankensteinLa Chute de Londres. Sans jamais croiser pour de vrai Tom Hanks, Laura Linney incarne la femme du commandant dans de brefs échanges téléphoniques plein d’émotions. Les fans de la série Breaking Bad reconnaîtront certainement Anna Gunn dans les membres de la commission chargée d’interroger Sully.

 

Sully

 

Se focalisant sur l’essentiel sans jamais sombrer dans le pathos, Clint Eastwood signe avec Sully, un nouveau grand film. Il souligne avec beaucoup d’émotion le courage de ce commandant pas comme les autres parfaitement incarné par un Tom Hanks oscarisable. Entre film catastrophe et film de procès, Clint Eastwood reste toujours sur le fil sans jamais en faire des tonnes et nous touche profondément avec cette très belle histoire.

 

MON AVIS : 4/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Clint Eastwood
  • AVEC : Tom Hanks, Aaron Eckhart, Laura Linney & Anna Gunn
  • SCÉNARISTE : Todd Komarnicki
  • COMPOSITEUR : Christian Jacob
  • GENRE : Biopic
  • DURÉE : 1h36
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Warner Bros France
  • SITE OFFICIELhttp://www.sully-movie.com/
  • DATE DE SORTIE : 30 novembre 2016