THE ROVER de David Michôd [Critique Ciné]

 

http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/07/14060702290317207912296694.jpg

 

On ne compte désormais plus les films post apocalyptique qui nous montre une vision (prémonitoire ?) de notre planète où la seule loi qui demeure est celle du plus fort. C’est encore le cas dans The Rover, le nouveau film de David Michôd présenté hors compétition au festival de Cannes cette année.

 

INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

Dans un futur proche marqué par l’effondrement de l’économie occidentale, les hommes tentent péniblement de survivre avec les moyens du bord. Tout ce qu’il reste à Eric est sa voiture qui lui permet de vagabonder dans les zones désertiques d’Australie. Le jour où trois gangster tentent de lui voler, il va les poursuivre sans relâche pour récupérer son bien. En chemin, il retrouve leur complice dont il va se servir pour retrouver la piste des voleur.

L’australien David Michôd n’a pas eu à aller bien loin pour trouver le décor de son film post apocalyptique. L’Australie était déjà le cadre de Mad Max, le plus culte de tous les films du genre. The Rover pourrait être considéré comme une sorte de préquelle au long métrage de George Miller qui se déroulerait des années avant alors que le monde tel qu’on le connait vient à peine de s’effondrer.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/07/14060702290717207912296695.jpg

The Rover est une sorte de western moderne dans lequel les voitures ont remplacés les chevaux. Les règlements de compte et les fusillades sanglantes dans un pays sans foi ni loi ne sont pas sans rappeller le Far West américain. Il vaut mieux se déplacer armé et se méfier de tous si on veut survivre dans cet univers qui a perdu tout ses repères.

Ne vous attendez cependant pas à un gros film d’action façon Le Livre D’Eli car David Michôd a choisi de raconter son histoire sur un rythme très lent plus proche de La Route. Il prend son temps pour jouer sur les silences et nous laisser admirer les magnifiques paysages désertiques des terres australes. Des paysages qui rappellent aussi le film d’horreur Wolf Creek. David Michôd s’amuse aussi à faire planer le mystère sur les motivations du personnage principale à retrouver à tout prix sa voiture jusqu’à une fin pour le moins inattendue

http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/07/14060702291017207912296696.jpg

Déjà présent dans le premier film du réalisateur Animal Kingdom, Guy Pearce est à nouvea le rôle principal de The Rover. Il interprète le rôle d’Eric vagabond dont on apprendra au fur et à mesure du temps les lourds secrets qui en ont fait l’homme qu’il est. La véritable révélation du film est cependant Robert Pattinson qui dans la peau d’un redneck fini au pipi signe probablement sa meilleur prestation au cinéma. Il se montre ici en tout cas bien plus convaincant que dans la saga Twilight qui a fait sa gloire. Il a ici vraiment matière à jouer et nous épate réellement même dans les scènes muettes.

Tout le film repose sur l’évolution de la relation entre ces deux hommes tout aussi paumé l’un que l’autre et qui n’ont pas vraiment d’autre choix que de s’entraider pour réussir à atteindre leur objectif. D’abord basé sur la haine, elle va se muer en une entraide proche d’une amitié qu’ils ne veulent pas s’avouer. Une relation compliquée qui ne fonctionne que grâce au talent des deux acteurs et une mise en scène impeccable.

 

http://nsm08.casimages.com/img/2014/06/07/14060702291417207912296697.jpg

 

MON AVIS

3/5

Très proche dans le style de La Route, The Rover est un film lent mais à l’esthétique très léché. Bercé par les images de paysages désertiques, toutes les scènes d’actions se ressentent comme de véritables uppercuts qui justifient à eux seuls l’interdiction aux moins de douze ans. Un film à découvrir en sachant à quoi s’attendre pour ne pas être déçu.

 

FICHE TECHNIQUE :

REALISATEUR : David Michôd

AVEC : Guy Pearce & Robert Pattinson

SCENARISTES : David Michôd et Joel Edgerton

GENRE : Anticipation

DUREE : 1h42

MUSIQUE : Anthony Partos

SITE OFFICIELhttp://therover-movie.com/

DATE DE SORTIE : 04 juin 2014