WIPEOUT OMEGA COLLECTION sur Playstation 4 [Test Jeu Vidéo]

 

Wipeout Omega Collection

 

Jusque là oubliée par la Playstation 4, la saga Wipeout arrive enfin sur la dernière console de salon de Sony avec Wipeout Omega Collection, une compilation de trois anciens épisodes entièrement remasterisés pour l’occasion. C’est les fans qui vont être contents !

 

 

Cinq ans déjà que la saga Wipeout a été mise de coté par Sony qui n’a jamais trouvé bon d’offrir aux fans de la saga un véritable épisode Next Gen. Il est vrai que la franchise qui avait été fortement remarqué à ses débuts en 1995 sur la première Playstation n’a eu de cesse de nous décevoir au fil des années qui ont suivies avec de nouveaux épisodes sortis sur les générations suivantes de consoles Sony  sans arriver à apporter le moindre renouveau. A défaut de nous proposer enfin LE grand jeu qui nous réconcilierait vraiment avec la saga en exploitant au maximum les capacités de la Playstation 4, Sony préfère tout d’abord tâter le terrain en sortant WipeOut Omega Collection, une compilation des trois derniers épisodes de la franchise : Wipeout HD et son extension Wipeout Fury sorti sur la Playstation 3 et Wipeout 2048 sorti exclusivement sur PS Vita.

Pour ceux qui ne connaîtrait pas encore Wipeout, il s’agit d’un jeu de courses se déroulant dans le futur où l’on pilote des vaisseaux anti-gravitationnel qui flottent sur les circuits comme sur un coussin d’air. Ces jeux voient s’affronter plusieurs équipes légendaires  disposant chacun de leur vaisseaux adaptés à tout type d’affrontement parmi lequel le joueur pourra faire librement son choix où rester fidèle à une équipe si il le désire.

C’est au studio Clever Beans, créateur du jeu When Vikings Attacks, qu’a été confié le soin de remasteriser ces trois épisodes de Wipeout développés initialement en interne par les équipes de SCE Studio Liverpool qui regroupaient alors plusieurs anciens employés du légendaire studio Psynogsis, les créateurs de la franchise. Le studio a choisi d’uniformiser ses trois jeux en un seul avec la possibilité de passer de l’un à l’autre à n’importe quel moment via le menu du jeu qui reprend strictement l’apparence de celui de WipeOut HD. Wipeout Omega Collection reprend le contenu complet des trois jeux avec leurs modes campagne distinct, un mode Racebox permettant de créer sa propre course à partir des circuits et vaisseau des deux jeux mais sans pouvoir les mélanger et un mode En Ligne réservé aux abonnés Playstation Plus.

 

Wipeout Omega Collection

 

C’est clairement WipeOut 2048 qui profite le plus de ce portage sur Playstation 4. On pourrait presque croire qu’il a été conçu pour la console tant les graphismes sont agréables avec une grande profondeur de champs et de beaux effets lumineux et de transparence et même une gestion des particules qui permet de voir la poussière voler au départ. On a du mal à imaginer qu’il s’agit là d’un jeu initialement destiné à la PS Vita. Il n’y a que dans les gradins où l’on verra que la foule n’est que faiblement animée. C’est une bien bonne idée de redonner une chance à ce jeu qui n’avait pu remporter qu’un succès d’estime aux vues des ventes de la console.

Le Mode Campagne de WipeOut 2048 se divise en trois compétitions déblocables en progressant dans le jeu. Dans chacune des compétitions le joueur devra réussir à se qualifier en réalisant certaines conditions dans différents mode de jeu  :le mode course où huit joueurs s’affrontent pour la première place en pilotant le mieux possible et en utilisant un arsenal d’armes variées : roquette, bombe, mines, mitraillette, tremblement de terre et plasma pour tenter de les arrêter. Le mode combat où il faudra cette fois ci marquer le plus de points possible en attaquant ses adversaires sans avoir à se soucier du classement dans la course. le mode Contre La Montre où il faudra réussir à battre le chrono;  le mode zone  une sorte de mode survival où les circuits prennent une apparence comme sorti du film Tron et où il faudra conduire le mieux possible malgré l’augmentation de la vitesse pour traverser le nombre de zones requises. Enfin il y a aussi le mode tournoi où il faudra enchaîner plusieurs courses tout en s’assurant de rester au moins dans les trois premiers pour l’emporter.

 

Wipeout Omega Collection

 

Wipeout HD était déjà en fait en lui même une compilation remasterisée pour la PS3 de deux épisodes sortis initialement sur la PSP, la première console portable de Sony,  Wipeout Pure et Wipeout Pulse. Cela se ressent forcement dans la qualité des graphismes de ces deux épisodes qui paraissent déjà plus datés rien qu’au choix des couleurs très flashy qui ne sont pas sans rappeler le F-Zero de la Super Nintendo. Mais ces deux opus nous réservent tout de même de très belles surprises dans la conception de ces circuits avec des loopings véritablement vertigineux. L’impression de vitesse peut parfois paraître ralentis par rapport à Wipeout 2048 mais c’est en fait volontaire car la gravité peut influencer sur la rapidité de déplacement des vaisseaux dans certaines courses.

Le mode Campagne de Wipeout HD se compose lui de huit épreuves renfermant en chacune d’elle huit autres épreuves qui reprennent les mêmes mode d’affrontement : course, combat, contre la montre et zone mais rajoute aussi le tour rapide où il faut battre son propre record de vitesse. Chaque épreuve réussi vous rapportera des points en fonction de  la médaille remportée. Il faudra atteindre un certains nombre de points pour pouvoir passer à la prochaine grande épreuve.

WipeOut Fury est une extension de WipeOut HD qui avait été ajouté à la version physique du jeu. Il propose de tout nouveaux circuits et un mode campagne composé de huit nouvelles épreuves chacune encore divisée en huit autres épreuves. Dans les nouveauté on trouve l’épreuve Détonateur qui reprend le principe de la zone mais où il faudra aussi tirer sur des bombes pour gagner un maximum de points tout en évitant de se les prendre de plein fouet.

 

Wipeout Omega Collection

 

Question graphismes les trois jeux ont bénéficié du même traitement qui leur réussit forcement plus ou moins bien en fonction de leur age. Si les circuits et les jeux restent identiques à ce qu’ils étaient, les développeurs ont cependant revu à la hausse toutes les textures pour satisfaire même les possesseurs de PS4 Pro. Le jeu supporte notamment le HDR pour un rendu visuel plus riche et plus lumineux. On ne dénotera pas le moindre soucis d’aliasing ni même de clipping avec du 1080p et du 60 images par seconde. Si la bande originale réuni encore des grands noms de l’electro, les titres choisis ne sont pas aussi forts que dans les premiers jeux et ne sont pas assez nombreux pour ne pas lasser. Quand au son du jeu, il se limite au strict minimum. On sera même étonné d’entendre des sortes de crissement de pneu en cas de dérapages.

Question gameplay, Clever Beans a uniformisé les commandes pour ne pas déstabiliser les joueurs. Il faudra un petit moment pour s’habituer à accélérer avec la touche croix comme à l’époque de la première manette de la Playstation avec les gâchettes servant pour contrôler les aérofreins gauche et droite indépendamment. C’est qu’il en faudra des réflexes et un bon contrôle de son vaisseau pour réussir à finir les campagnes. La moindre erreur de pilotage pourra en effet vous coûter la course.

Question durée de vie, il y aura largement de quoi faire avec cette collection compilant les trois jeux mais leur uniformité finira tout de même par lasser et ne donnera pas spécialement envie de jouer pendant des heures. Avec les différentes sortes d’épreuves, on a un peu l’impression que le jeu manque de véritables courses et certaines épreuves comme le Contre La Montre et les Zones manque d’intérêt. Ce sera clairement en multijoueurs que le jeu proposera le plus de challenge et de motivation face à de vrais joueurs plus qu’une intelligence artificielle mal réglée.

 

Wipeout Omega Collection

 

si Wipeout Omega Collection permet enfin de retrouver la saga sur Playstation 4, on ne peut s’empêcher d’être un peu déçu de voir que le jeu n’adapte pas les meilleurs épisodes de la franchise mais des épisodes passés un peu de côté car adapté de jeux PSP et PS Vita. Si la réalisation technique est au rendez-vous et donne un vrai coup de neuf aux deux jeux, cette collection n’est jamais très motivante faute d’un véritable mode campagne scénarisé. On y jouera comme un petit plaisir coupable pour une courte partie de temps en temps plutôt que d’y rester pendant des heures. Le mieux étant bien sur de retrouver ses amis pour des parties en ligne plus acharnées.

 

MON AVIS  : 3 /5

GRAPHISMES : 4/5
SON : 3/5
JOUABILITÉ : 3/5
DURÉE DE VIE : 4/5
INTÉRÊT : 3/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :