37 SECONDS, le drame japonais en exclusivité sur Netflix [Actus S.V.O.D.]

Repéré à la dernière édition de la Berlinale, le drame japonais 37 Seconds est l’un des grands films à découvrir ce vendredi sur Netflix.

 

Les fans de cinéma asiatique abonnés à Netflix sont gâtés ces temps ci. Après la sortie la semaine dernière du grand drame Taïwanais A Sun et en attendant l’arrivée de l’intégralité des films d’animation du Studio Ghibli à partir de samedi, ils pourront découvrir ce vendredi 31 janvier 2020 le drame japonais 37 Seconds disponible en exclusivité chez le géant de la S.V.O.D comme d’habitude à partir de 9h01.

37 Seconds raconte le combat pour être reconnue de Yuma Takada une jeune mangaka de 23 ans handicapée physique à la suite d’une paralysie cérébrale à la naissance. Malheureusement pour elle son projet de manga s’est vu rejeté par un éditeur qui lui reproche que ses scènes de sexe ne sont pas assez convaincantes et lui conseillera amicalement de perdre sa virginité avant de revenir le voir. Malgré une mère étouffante et ses obligations familiale, la jeune femme va tenter de se faire sa propre initiation sexuelle et finira même par trouver l’amour.

 

37 Seconds

 

37 Seconds est le premier long métrage de la réalisatrice japonaise Hikari. Elle s’était fait remarquée dès son premier court métrage Tsuyako en 2011 qui avait le tour de plus de 100 festivals à travers le monde lui ouvrant les portes vers d’autres projets. Egalement scénariste de ce long métrage elle a pu le développer à l’atelier Sundance Institute / NHK Screenwriting. 37 Seconds a fait sa grand première à la 69ème édition de la Berlinale avant d’être projeté au TIFF et à Tribeca Netflix s’est emparé des droits pour sa distribution mondiale.

37 Seconds marque les débuts au cinéma de Mei Kayama qui souffre réellement de la même paralysie que son personnage Yuma. Sa mère étouffante est jouée par Misuzu Kanno que l’on a pu voir en 2017 dans le film Vers La Lumière. Celui qui lui fera découvrir est l’amour est joué par Shunsuke Daito vu dans Tokyo Tribe et les films Crow Zero de Takashi Miike. On y verra aussi Yuka Itaya vue dans Outrage de Takeshi Kitano et Minori Hagiwara vue récemment dans l’adaptation en série du manga I »s.

 

Yuka Itaya