7. KOGUSTAKI MUCIZE, le succès surprise sur Netflix [Actus S.V.O.D.]

 

Depuis sa sortie vendredi sur Netflix, le film turque 7. Koğuştaki Mucize  réalise un succès totalement inattendu. Mais quel est donc ce film ?

 

 

Aujourd’hui numéro 1 du top des programmes les plus vus sur Netflix alors même qu’il n’est visible qu’en Version Originale Sous Titrée, le film turc 7. Koğuştaki Mucize a littéralement enflammé le web ce week-end. Sorti discrètement le mercredi 13 mars 2020 sur la plateforme de S.V.O.D. ce long métrage n’est même pas une production Netflix mais il faut croire qu’en cette période où nous n’avons pas grand chose d’autres à faire nous sommes nombreux à scruter ce qu’il peut y avoir de nouveau sur la plateforme. Une fois de plus ce film qui se déroule en partie en prison doit résonner particulièrement avec notre confinement qui nous met dans un état psychologique où les larmes ont tendance à peut être venir un peu plus facilement.

7. Koğuştaki Mucize raconte l’histoire de Memo, un berger simple d’esprit qui vit sa mère Fatma et sa jeune fille Ova. Après un jeu innocent avec la fillette du Commandant, celle-ci va tomber accidentellement de la falaise. Alors qu’il voulait simplement la sauver, Memo va se retrouver accusé de son meurtre et jeter immédiatement en prison. Privé de son père, la petite Ova va alors essayer de retrouver le seul témoin de la scène capable de l’innocenter.

 

 

 

Véritable succès en Turquie où il a été vu par plus de six millions de spectateurs en novembre 2019, 7. Koğuştaki Mucize est en fait le remake du film sud-coréen 7beonbangui Seonmul sorti en novembre 2013 et vainqueur de nombreux prix. Il fit d’ailleurs aussi l’objet d’un autre remake aux Philippines en 2019. Cette version turque est le quatrième film du réalisateur Mehmet Ada Öztekin qui avait signé auparavant le film Kaybedenler Kulübü Yolda sorti discrètement au cinéma en France en mars 2018 sur un circuit indépendant. Le scénario qui transpose cette histoire de la Corée du Sud vers la Turquie a été écrit par Özge Efendioglu et Kubilay Tat qui ont pris pas mal de liberté avec le film original pour l’adapter à leur pays et passer d’autres messages.

7. Koğuştaki Mucize donne l’occasion à nouveau au réalisateur Mehmet Ada Öztekin d’offrir le premier rôle à  Aras Bulut Lynemli qui était déjà le personnage principal de son premier long métrage Mahmut ile Meryem sorti en mars 2013. Devenue une véritable star avec plus de 183 000 followers sur Instagram, la jeune Nisa Sofiya Aksongur âgée d’à peine neuf ans joue ici sa fille Ova, elle jouait l’année précédente dans le film Locman. Parmi les seconds rôles nous verrons Yurdaer Okur déjà sur Netflix dans Le Protecteur d’Istanbul et dans le rôle de la maîtresse l’actrice Deniz Baysal.

 

Deniz Baysal