AVALONIA, L’ÉTRANGE VOYAGE de Don Hall et Qui Nguyen [Critique S.V.O.D.]

AVALONIA, L'ÉTRANGE VOYAGE de Don Hall et Qui Nguyen [Critique S.V.O.D.]

Avalonia, L'Etrange Voyage

Boycottant les salles obscures, c’est directement sur Disney+ que sort Avalonia, L’Étrange Voyage le nouveau long métrage d’animation Disney.

Pas de dessins animés Disney au cinéma pour Noël cette année ! Si jusque là seule l’épidémie de Covid-19 avait empêché la firme aux grandes oreilles de nous offrir ce rendez-vous incontournable de fin d’année, c’est cette fois ci officiellement pour faire chanter notre gouvernement sur la chronologie des médias et peut être bien pour ne pas faire concurrence à Avatar : Le Pouvoir De L’Eau, qu’Avalonia, L’Étrange Voyage se voit privé de sorties dans les salles obscures françaises. Privilégiant désormais leur plateforme de S.V.O.D., C’est directement sur Disney+ que sortira ce nouveau long métrage d’animation spécialement pour Noël le 23 décembre 2022.

Ce n’est vraiment pas de chance pour le réalisateur Don Hall. Alors que la pandémie nous avait privé de la sortie en salles de son précédent film Raya Et Le Dernier Dragon, le sort semble s’acharner contre lui puisque son nouveau film Avalonia, L’Étrange Voyage connait le même destin. Comédie d’aventure familiale dans la lignée de La Planète Au Trésor et Atlantide, L’Empire Perdu, deux  longs métrages Disney qui sont aujourd’hui tombés dans l’oubli, Avalonia, L’Étrange Voyage semblait bien parti pour connaitre la même carrière après son exploitation très décevante dans les salles de cinéma américaines où il est sorti le 23 novembre 2022. Et pourtant c’est bien sur grand écran que le film de Don Hall et Qui Nguyen aurait mérité de sortir tant il offre de magnifiques paysages dont vous ne pourrez clairement pas aussi bien profiter sur l’écran d’une tablette ou d’un smartphone.

Avalonia, L'Étrange Voyage

Avalonia, L’Étrange Voyage se déroule dans un monde entouré de montagnes où l’explorateur Jaeger Clade est connu pour ses exploits. Mais alors qu’il avait l’habitude d’entraîner avec lui son fils Searcher, une violente dispute va le pousser à s’aventurer seul dans les montagnes sans plus jamais donner de nouvelles. Vingt cinq ans plus tard, Searcher a réalisé son rêve de devenir agriculteur grâce à la précieuse découverte lors de la dernière expédition avec son père et il a aussi maintenant un fils. Malheureusement, un mal étrange semble atteindre les plantations et Searcher se verra obligé de repartir en expédition pour trouver l’origine du mal.

Après avoir banni de tous ses grands classiques  tout ce qui peut déplaire aujourd’hui aux adeptes de la Cancel Culture, Disney poursuit avec Avalonia, L’Étrange Voyage son travail de séduction des communautés LGBTQ+ et Woke. Non seulement le jeune héros Ethan est issu d’un couple mixte comme cela semble être devenu la norme partout mais après le baiser entre deux femmes dans Buzz L’Eclair, il est maintenant le premier véritable héros ouvertement homosexuel dans un dessin animé Disney. Un détail pour s’inscrire dans la tendance du moment car cela n’apportera absolument rien à l’histoire. Cela empêche juste Disney de sortir le film dans une vingtaine de pays où cela pourrait choquer et a peut être bien contribué à l’échec du film aux Etats Unis. Peut être finiront ils par comprendre qu’il n’est pas nécessaire de confronter les plus jeunes à des questions d’orientation sexuelle lorsque l’on veut simplement se divertir devant une grande aventure à l’ancienne.

Avalonia, L'Étrange Voyage

Après avoir posé les bases de l’histoire, Avalonia, L’Étrange Voyage démarrera réellement lorsque Searcher repartira en expédition. Nous découvrirons alors que les décors du monde d’Avalonia sont réellement magnifiques. Tirant son inspiration des romans pulp et des comics books, l’introduction des personnages en animation traditionnelles 2D nous ferait presque regretter que tout le film ne soit par revenu à ce bon vieux procédé qui marche encore parfaitement dans l’animation japonaise. Cependant lorsque l’on découvrira les impressionnantes scènes d’action avec ses caméras ultra dynamiques, il y a aussi de quoi reconnaitre l’utilité des images de synthèse.

Véritable casting de pubs Benetton représentant toutes les couleurs de peau, tous les personnages humains portent typiquement l’apparence des héros Disney et sont eux aussi vraiment très réussis. En revanche tout le bestiaire du monde secret où se déroule le film est réellement le gros point faible du film. À commencer par l’incontournable personnage secondaire qui n’est qu’une sorte de flaque d’eau avec des bras et des jambes mais sans yeux ni bouche, ce qui lui ôte beaucoup de potentiel comique. Mais surtout ce sont toutes les autres créatures ennemis ou amis bien trop fades pour nous émerveiller ou se montrer réellement menaçant à l’écran.

Si la découverte de ce monde pouvait nous émerveiller au début, le scénario d’Avalonia, L’Étrange Voyage se montrera malheureusement trop creux pour nous captiver jusqu’au bout. Derrière l’histoire de transmission compliquée entre générations déjà vu de nombreuses fois mais toujours intéressante, les véritables enjeux de cette mission d’exploration ne semblent qu’être un prétexte assez incompréhensible pour enchaîner les scènes d’action sans véritable fond. Certains regretteront peut être aussi l’absence de chansons mais elles n’auraient clairement pas eu leur place dans une telle histoire.

Avalonia, L'Étrange Voyage

Très emballant à ses débuts de par la beauté de ses images, Avalonia, L’Étrange Voyage ne cessera de ne nous décevoir par la suite de par la pauvreté visuelles de ses créatures fantastiques et par un scénario faiblard aux enjeux incompréhensibles. C’est certainement parce que les dirigeants de Disney ne sont pas si fiers du résultat qu’Avalonia, L’Étrange Voyage trouve sa place directement sur Disney+ plutôt que de prendre le risque de faire un bide en salles.

MON AVIS :
3/5

A Lire Aussi

Sauvée Par Amour

SAUVÉE PAR AMOUR de D.J. Caruso [Critique DVD]

Le réalisateur D.J. Caruso mélange western et romance chrétienne dans Sauvée Par Amour sorti directement en DVD le 3 janvier 2023.

Et J'Aime À La Fureur

ET J’AIME À LA FUREUR de André Bonzel [Critique Blu-Ray]

Le réalisateur André Bonzel raconte sa vie et son amour du cinéma dans le passionnant documentaire Et J’Aime À La Fureur.

Mélodie Pour Un Meurtre

MÉLODIE POUR UN MEUTRE de Harold Becker [Critique Blu-Ray]

Les fans d’Al Pacino vont pouvoir redécouvrir dans les meilleures conditions Mélodie Pour un Meurtre avec sa réédition en Blu-Ray chez L’Atelier D’Images.

Just A Gigolo

JUST A GIGOLO de David Hemmings [Critique Blu-Ray]

Film assez méconnu de David Bowie, le mélodrame Just A Gigolo sort pour la première fois en Blu-Ray en France chez L’Atelier D’Images.

Avalonia L'Étrange Voyage

AVALONIA, L’ÉTRANGE VOYAGE de Don Hall et Qui Nguyen [Critique S.V.O.D.]

AVALONIA, L’ÉTRANGE VOYAGE de Don Hall et Qui Nguyen [Critique S.V.O.D.] Boycottant les salles obscures, c’est directement sur Disney+ que

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.