GOD OF WAR RAGNARÖK sur Playstation 5 [Test Jeux Vidéo]

GOD OF WAR RAGNARÖK sur Playstation 5 [Test Jeux Vidéo]

God Of War Ragnarök

Après quatre ans d’attente, l’aventure de Kratos dans la mythologie nordique se poursuit enfin dans God Of War Ragnarök

Profitant de la puissance de la Playstation 4 pour sortir de sa retraite, le mythique guerrier spartiate Kratos s’était lancé en 2018 dans une nouvelle aventure très différentes des précédentes. Simplement baptisé God Of War, le jeu s’inspirait nettement du storytelling très cinématographique de The Last Of Us pour un mélange d’action aventure surprenant où l’ancien Dieu De La Guerre devenu père venait défier les dieux de la mythologie nordique. Il aura finalement fallu attendre quatre ans de plus et la sortie de la Playstation 5 pour que cette aventure se poursuive enfin avec la sortie de God Of War Ragnarök sur la nouvelle console de Sony mais aussi toujours sur Playstation 4 pour ceux qui n’ont pas encore pu passer à la next gen.

God Of War Ragnarök débute trois ans après la fin du précédent jeu, le « rêve » d’Atreus dans la scène post générique était bel et bien prémonitoire. Thor et Odin sont effectivement venus défier Kratos directement chez lui. Le Roi des Dieux Nordiques propose au jeune Atreus de le suivre à Asgard pour l’aider dans ses recherches sur ses origines et promet en contrepartie de laisser son père tranquille s’il le suit. Refusant la proposition, Kratos et Atreus se mettront en route pour empêcher l’imminent Ragnarök qui menace de détruire le royaume entier.

God Of War Ragnarök

Après un grande scène d’action à bord d’un traineau et le combat entre Kratos et Thor, God Of War Ragnarök démarre avec plus de rythme que le premier jeu. Mais lorsque ce prologue s’achève et que nous entrons dans le vif du jeu, les premiers instants nous donneront un peu l’impression d’être plus devant un DLC qu’une véritable suite. Kratos et son fils revisiteront en effet tout d’abord des régions que nous connaissons déjà sans nouveautés encore remarquables. Comme s’ils s’inspiraient du scénariste Aaron Sorkin, les developpeurs de God Of War Ragnarök semblent être adepte du procédé du « walk and talk ». La lente exploration des zones du jeu se fera en effet le long de discussion pas toujours captivantes, surtout qu’il ne sera pas toujours facile de se concentrer sur l’exploration des lieux pour ne rien rater tout en suivant une discussion. Là encore, ce nouveau God Of War Ragnarök semble bien plus calme que les premières aventures de Kratos dans l’Olympe tant les ennemis semblent peu nombreux au début.

Ce n’est qu’en progressant dans l’histoire que God Of War Ragnarök finira par gagner en intérêt. Nous finirons par découvrir de nouvelles régions et nous serons pris par les énigmes pour avancer dans notre exploration. En plus de l’intrigue principale, s’ouvriront aussi des quêtes secondaires qu’il ne faudra pas négliger si vous voulez obtenir un équipement plus puissant et de quoi encore l’améliorer. Par moment, vous vous rendrez compte qu’il vous manque encore des objets ou des capacités pour accéder à certains endroits et quelques ennemis seront clairement bien trop fort pour vous. En plus de son hache et de ses fidèles Chaînes du Chaos, Kratos se verra cette fois ci gratifier d’une lance, l’arme fétiche des Spartiates, qui en plus de pouvoir faire de gros dégâts en combats vous sera aussi nécessaire pour débloquer certains chemins. C’est aussi avec cette arme que vous aurez le plus de chance de détruire tous les corbeaux d’Odin souvent bien difficiles à choper en plein vol.

God Of War Ragnarök

Désormais, Kratos appelle enfin son film par son prénom Atreus. Mais le garçon est maintenant entré dans l’âge ingrat de l’adolescence et leur relation est plus tendue que jamais, rendant ce gamin assez insupportable. Cependant, il sera utile en combat pour épauler son père avec son arc et deux types de flèches pratiques pour étourdir les adversaires ou provoquer des réactions explosives avec les Lames Du Chaos. Par d’autres moments, Kratos pourra être accompagné par d’autres partenaires que vous découvrirez vous même pour ne pas gâcher la surprise. L’autre nouveauté, c’est qu’il sera possible aussi de prendre le contrôle d’Atreus lorsqu’il s’aventurera à la recherche de ses origines dans le dos de son père. Il pourra alors se servir de son arc aussi pour taper au corps à corps ses adversaires. Lui aussi sera aussi parfois accompagner par d’autres coéquipiers. Reste à bien penser à commander ces partenaires avec la touche carré en même temps que vous êtes déjà en train de vous battre.

Il faut avouer que l’histoire de God Of War Ragnarök peut nous faire craindre de se retrouver avec Atreus comme personnage principal du jeu mais heureusement c’est bien toujours Kratos qui reste encore le véritable héro du jeu. Les nostalgiques de ses aventures dans l’Olympe regretteront toujours l’absence d’adversaires titanesques dans cette nouvelle orientation de la saga tout comme le manque de charmantes créatures qui agrémentaient ses aventures. Le ton de God Of War Ragnarök est sombre et triste pour ne pas dire déprimant. Heureusement que la beauté des paysages est là pour nous offrir un émerveillement complet et nous donner envie d’explorer les moindres recoins de chaque zone. Retrouver des dieux à massacrer sera aussi l’un des petits plaisirs de God Of War Ragnarök et les combats seront vraiment de très bons défouloirs.

God Of War Ragnarök

Mais parlons aussi de ce qui fâche à commencer par la difficulté de God Of War Ragnarök. Même s’il y a cinq niveaux de difficultés, le jeu deviendra déjà bien dur dès le soi-disant mode équilibré où les ennemis frappent durs. Comme dans Dark Souls, il faudra vraiment apprendre les patterns pour esquiver la moindre attaques et arriver à maitriser les différents combos d’attaques pour remporter vos combats. Même en mettant au niveau le plus facile, les plus puissants adversaires demanderont parfois de bien s’accrocher pour les battre. Heureusement ces combats ne sont qu’optionnels et la difficulté des grands ennemis de l’intrigue principal restera raisonnable. Le jeu nous perdra un peu dans son aspect R.P.G. où il faudra améliorer les armes, armures et artefacts de Kratos à l’aide de matériaux trouvés dans le jeu et de l’expérience accumulée. Le problème est qu’il y a tant de choix qu’il sera difficile de savoir quels pièces méritent vraiment d’être améliorées. Pour corser le tout, le gameplay nous jouera aussi parfois des tours car il sera souvent très difficile de ramasser les pierres censées nous redonner de la vie en plein combat même lorsqu’il est réglé en automatique.

La durée de vie de God Of War Ragnarök dépassera largement les soixante heures si vous voulez être certains d’explorer l’ensemble des royaumes du jeu, finir toutes les quêtes principales et secondaires, les chasses aux trésors et autres défis voir même battre tous les adversaires optionnels comme les Bersekers qui ont remplacé les Valkyries du premier jeu. Même après la fin officiel du jeu, l’aventure ne sera clairement pas finie et il faudra clairement vous aider d’un guide pour tout achever. Graphiquement God Of War Ragnarök est vraiment très beau avec des univers totalement différents dans chaque monde et un bestiaire riche et varié. La contemplation de ces décors a de quoi encore prolonger la durée de vie pour les adeptes de tourisme vidéoludique et les mélomanes devraient être enchantés par les magnifiques musiques du jeu et particulièrement dans le grand affrontement final à Asgard très épique.

Si on préférait les aventures brutales de Kratos en Grece Antique, God Of War Ragnarök est cependant un très bon jeu d’action aventure au scénario riche en rebondissements et aux combats intenses qui promettent un bon défoulement. Avec une très bonne durée de vie et une difficulté qui pourra satisfaire tout le monde jusqu’aux Hard Core Gamers les plus costauds, le jeu de Santa Monica Studios s’impose comme un incontournable de Noël.

MON AVIS :
5/5

GRAPHISMES : 5/5
SON : 5/5
JOUABILITÉ : 4/5
DURÉE DE VIE : 5/5
INTÉRÊT : 4/5

A Lire Aussi

God Of War Ragnarök

GOD OF WAR RAGNARÖK sur Playstation 5 [Test Jeux Vidéo]

Après quatre ans d’attente, l’aventure de Kratos dans la mythologie nordique se poursuit enfin dans God Of War Ragnarök

The Last Of Us Part I

THE LAST OF US PART I sur Playstation 5 [Test Jeux Vidéo]

The Last Of Us Part I s’offre un remake complet pour sa sortie sur Playstation 5

The Quarry

THE QUARRY sur Playstation 5 [Test Jeux Vidéo]

Les créateurs d’Until Dawn et la saga The Dark Pictures sont de retour avec le nouveau film d’horreur interactif The Quarry qui devrait séduire les fans.

Capcom Fighting Collection-

CAPCOM FIGHTING COLLECTION sur Playstation 4 [Test Jeux Vidéo]

Capcom exhume dix grands classiques du Beat’Em Up dans la Capcom Fighting Collection disponible sur PS4, Xbox One, Switch et PC 

Evil Dead The Game

EVIL DEAD : THE GAME, le mode solo sur Playstation 5 [Test Jeux Vidéo]

Si vous comptiez vous procurer Evil Dead : The Game pour jouer uniquement en solo, vous risquez fort d’être déçu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.