BLUE EXORCIST KYOTO SAGA de Kôichi Hatsumi [Critique Série TV]

 

Blue Exorcist Kyoto Saga

 

Deux ans après sa diffusion sur ADN, Blue Exorcist Kyoto Saga, la seconde saison de l’animé tiré du manga de Kazue Katō est maintenant disponible dans deux très belles éditions Blu-Ray ou DVD chez Kazé Vidéo.

 

 

SYNOPSIS : Après avoir révélé à tous ses camarades de l’académie qu’il était un démon, Rin Okumura est désormais craint de tous ceux qu’ils pensait être ses amis. Un problème plus grand les attendra cependant lorsqu’ils découvriront qu’un des légendaires yeux du Roi Impur a été dérobé à Tokyo. Craignant que les voleurs s’emparent également du second œil afin de réveiller le démon, les exorcistes de l’Académie de La Croix Vraie accompagné de leurs élèves partent pour Kyoto afin de tenter d’éviter la catastrophe.

 

Elle se sera fait sacrément attendre cette édition en Blu-Ray et DVD de Blue Exorcist Kyoto Saga ! L’adaptation de la suite du manga créé par la mangaka Kazue Katō était arrivée sur les écrans japonais et simultanément en streaming en France en 2016 pas moins de cinq ans après la diffusion de la première saison en 2011. Il aura encore fallu attendre deux ans de plus pour que les collectionneurs puissent enfin la rajouter dans leur  vidéothèque avec la sortie le 5 décembre 2018 chez Kazé Vidéo d’édition Deluxe sous la forme de deux grands digibooks Blu-Ray ou DVD contenant à chaque fois six épisodes et accompagné d’un magnifique livret de 64 pages.

 

Blue Exorcist Kyoto Saga

 

Trop pressé de s’emparer du succès du manga de Kazue Katō, le studio A-1 Pictures avait voulu immédiatement lancé la production de l’adaptation animé de cette histoire en 2011 à peine un an après la sortie des premières pages du manga. Cet empressement avait obligé le studio a inventé une conclusion à la première saison qui dépassait ce que racontait alors le manga. Reprenant le cours de l’histoire imaginée par la mangaka Kazue Katō, Blue Exorcist Kyoto Saga se permet d’ignorer totalement ce qui se passait dans les huit derniers épisodes de la première saison pour revenir au moment où Rin vient d’être condamné pour avoir révélé sa vraie nature de démon aux yeux de tous. Oubliez donc les réconciliations avec ses camarades de l’académie et tout ce que vous avez pu apprendre comme révélation sur son frère Yuki Okumura. Un choix plutôt curieux qui demandera forcement un temps d’adaptation à ceux qui ne connaissent que la série alors que les fidèles du manga pourront peut être se réjouir de cette correction.

Composé cette fois ci de seulement douze épisodes, Blue Exorcist Kyoto Saga donne un peu l’impression d’être un long métrage découpé sous forme de série. Il ne se consacre cette fois ci qu’à un seul arc du manga sans se permettre cette fois ci de prendre trop de liberté. Alors qu’il y si peu d’épisodes, l’histoire se permet cependant de prendre tout son temps pour vraiment décoller. En dehors de l’introduction de l’histoire qui a poussé nos héros à migrer vers Kyoto pour cette seconde saison, l’histoire va se traîner quasiment pendant les six premiers épisodes pour installer très lentement cette intrigue, les nouveaux lieux et les nouveaux personnages. L’occasion d’en savoir un peu plus sur certains d’entre eux et principalement sur Ryūji Suguro qui se place ici en grand rival de Rin. Il faut avouer qu’au moins ces premiers épisodes nous dépaysent en nous faisant quitter les décors bien connu de l’Académie de la Croix Vraie qui était au centre de la première saison.

 

Blue Exorcist Kyoto Saga

 

Il faudra donc vraiment attaquer le second coffret de Blue Exorcist Kyoto Saga pour que l’action prenne enfin le dessus sur les long discours. Alors que la menace du réveil du Roi Impur se fait de plus en plus grande, chacun des héros de la série va devoir se dépasser pour se montrer utile au combat. Là encore, il faudra malgré tout se montrer patient pour que Rin démontre enfin qu’il est le véritable héros de la série. Libre à chacun d’interpréter se que signifie ce blocage pour dégainer son sabre. On pourra regretter le manque d’interaction avec les autres personnages principaux de la première saison qui ont été ici divisé en groupe, les deux héroïnes Shiemi et Izumo devant apprendre à collaborer ensemble et Yukio devant faire face au démon responsable du réveil du Roi Impur qui va aussi révéler de grands doutes chez l’exorciste. Ces nouveaux épisodes n’arrivant cependant pas à nous en dire autant que les huit épisodes de la première saison dont on ne devrait plus tenir compte.  Autant dire qu’en attendant une hypothétique saison 3, la tentation de se tourner vers le manga de Kazue Katō sera grande pour connaître la suite.

En terme de réalisation, Blue Exorcist Kyoto Saga prouve encore le talent du Studio A-1 Pictures bien connu désormais pour des séries comme Sword Art Online, Anohana ou Grimgar. On retrouve ici les magnifiques couleurs vives et lumineuses qui font la patte du studio. Un grand soin a été visiblement porté à l’animation et aux graphismes sans faille du dessin animé Si il fallait être exigeant on pourrait juste reprocher la texture du Roi Impur qui est visiblement faite en images de synthèse  pas très belles qui dénote du reste de l’anime. 

 

Blue Exorcist Kyoto Saga

 

Dans la lignée de la première saison, Blue Exorcist Kyoto Saga devrait sans peine séduire les fans du manga de Kazue Katō. On retrouve tout ce qui faisait le succès des premiers épisodes même si ce faible nombre de nouveaux épisodes peuvent être frustrant. Prenant trop de temps dans le premier coffret pour installer son intrigue et faire oublier les digressions de la première saison, cette nouvelle saison a tendance à ne pas assez développer les relations entre les personnages pour les rendre plus attachants. Les férus de shonen bourré d’action seront certainement plus satisfait par le deuxième coffret qui met vraiment l’accent sur les combats avec cependant trop peu de révélations sur les mystères du manga.

 

MON AVIS : 3/5

 

 

LE BLU-RAY : Kazé Vidéo n’a pas fait les choses à moitié pour la sortie très atendue de Blue Exorcist Kyoto Saga. Comptant à chaque fois une galette comprenant chacune six épisodes la série sort sous la forme de deux digibook aux formats d’une BD européenne remplis d’illustration des personnages et des extraits des décors, des storyboards et tout un tas de dessins préparatoire ainsi que de très belles illustration grand format nous sommes vraiment devant des livres  digne d’un véritable artbook qui remplaceront aisément tout les making of absents de ce disque et qui justifie le prix certes pas donné de ces éditions tant vous ne regretterez pas votre achat. Le Blu-Ray en lui même restitue à la merveille les formidables graphismes très colorés typique des productions A-1 Pictures.

 

Blue Exorcist Kyoto Saga

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Ao no Exorcist : Kyoto Fujouou-hen
  • STUDIO : A-1 Pictures
  • AVEC LES VOIX DE : Nobuhiko Okamoto, Jun Fukuyama, Rina Satô, Kazuya Nakai & Kana Hanazawa
  • REALISATEURKôichi Hatsumi
  • SCÉNARISTES : Ono Toshiya d’après l’oeuvre de  Kazue Katō
  • COMPOSITEURS : Hiroyuki Sawano & Kohta Yamamoto
  • GENRE : Japanimation
  • DURÉE : 12 x 23 minutes
  • NATIONALITÉ : Japonaise
  • ÉDITEUR : Kazé Vidéo
  • SITE OFFICIELhttps://www.ao-ex.com/
  • DATE DE SORTIE EN BLU-RAY et DVD : 5 décembre 2018
  • SPÉCIFICITÉS DU BLU-RAY : 1080p – 16/9 – 1.78:1 – Couleurs – BD50 – Linear PCM 2.0 : Japonais et Français, Sous titres : français
  • BONUS : Bandes annonces