Critique Ciné : COLT 45 de Fabrice Du Welz

CritiqueCiné2014

 http://nsm08.casimages.com/img/2014/08/21/14082103062217742612466758.jpg

En 2004, le réalisateur Fabrice Du Welz réalisait son premier film Calvaire. Un film d’horreur original et ambitieux pour une production française à une période où le cinéma français était encore assez frileux pour sortir des films de genre. Quatre ans plus tard, il revenait avec Vinyan un thriller flirtant avec l’horreur, qui démontrait les talents d’un metteur en scène possédant un vrai univers. Il aura fallu pourtant attendre encore six ans pour découvrir son troisième long métrage Colt 45 qui sort au cinéma cet été.

INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

Tireur émérite, Vincent préfère rester loin du terrain en officiant en tant qu’armurier et instructeur de tir. En remportant un prestigieux concours de tir international, il va recevoir de nombreuses propositions pour rejoindre des troupes d’élite. Mais le jeune homme a un autre projet, celui de fabriquer des balles de 45 aux dégâts impressionnants. Au même moment, il fait la rencontre de Milo Cardena avec qui il va vite regretter d’avoir sympathisé.

Etre réalisateur de films de genre n’est pas chose aisée en France et le réalisateur Fabrice Du Welz en a souvent subi les conséquences. Tourné en 2012, Colt 45 était initialement prévu pour la fin d’année 2013 avant d’être repoussé au mois d’août 2014, comme si la Warner voulait discrètement s’en débarrasser. Pourtant, Ce troisième long métrage n’a rien d’honteux et devrait satisfaire tous les fans de polars.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/08/21/14082103062417742612466759.jpg

C’est Fathi Bediar, un journaliste à Mad Movies spécialiste du genre, qui a écrit l’histoire de Colt 45. Ce film s’inscrit clairement dans la vague initiée par Olivier Marchal avec 36, Quai Des Orfèvres ou la série Braquo qui a définitivement donné de nouveaux codes plus sombres au polar à la française. Il est en plus produit par Thomas Langman a qui l’on doit la production du diptyque Mesrine réalisé par Jean-François Richet.

Colt 45 décrit le monde corrompu des brigades de police, soulignant le fait que la barrière entre le bien et le mal est vraiment fine. Le personnage du film est comme un apprenti Jedi de Star Wars attiré par le bon coté de la force mais toujours courtisé par le coté obscur jusqu’au jour où il se fait piéger et sombre malgré lui du coté obscur comme Anakin Skywalker. Une descente aux enfers semé de cadavres ou les rebondissement sont très nerveux même si certains font un peu cliché et attendus.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/08/21/14082103064917742612466760.jpg

Si le genre de Colt 45 est très différent des précédents films de Fabrice Du Welz, le réalisateur semble cependant  parfaitement à l’aise dans cet exercice. Il nous livre des scènes d’actions nerveuses vraiment impressionnantes comme celle au début du film du concours de tir et un univers sombre pas forcement réaliste mais qui contribue bien à l’ambiance nécessaire pour cette descente aux enfers. Pas de temps morts dans ce film qui va a l’essentiel pour seulement 1h25.

Le rôle de Vincent est tenu par Ymanol Perset, un acteur encore peu connu mais déjà bien rodé à cette nouvelle vague de polars avec le film Le Monde Nous Appartient et la série Engrenages. Gérard Lanvin joue son mentor qui l’a élevé à la mort de son père, un rôle qui ressemble à beaucoup d’autres déjà tenus par le comédien qui semble désormais ne quasiment plus quitter son costume de flic. Pareil pour JoeyStarr qui semble avoir pris gout à la police après des années de révolte. On retrouve aussi d’autres têtes bien connus du genre et forcement Philippe Nahon incontournable figure du cinéma de genre.

 

http://nsm08.casimages.com/img/2014/08/21/14082103065017742612466761.jpg

 

MON AVIS

3/5

Curieux mélange scénaristique entre les oeuvres d’Olivier Marchal et l’univers de Star Wars. Colt 45 est un polar loin d’être original mais qui se regarde avec intérêt grâce à un coté sombre et désespéré. Nul doute que les fans de Braquo devraient être largement séduit par le long métrage de Fabrice Du Welz alors pourquoi bouder son plaisir. Si Warner avait vraiment cru en ce projet, nous aurions pu voir apparaître une véritable franchise mais sa sortie discrète en plein mois d’août semble déjà condamner le film à un succès d’estime.

 

FICHE TECHNIQUE :

 – REALISATEUR : Fabrice Du Welz

 – AVEC : Ymanol Perset, Gérard Lanvin & JoeyStarr

 – SCENARISTE : Fathi Beddiar

 – GENRE : Polar

 – DUREE : 1h25

 – SITE OFFICIELhttp://www.warnerbros.fr/colt-45.html

 – DATE DE SORTIE : 06 août 2014

A LIRE AUSSI :

 – la critique de SECRET DEFENSE avec Gérard Lanvinhttp://xav-b.over-blog.com/article-24531441.html

 – la critique de LA MARQUE DES ANGES avec JoeyStarrhttp://xav-b.over-blog.com/article-118839415.html

 – la critique de MESRINE, L’INSTINCT DE MORThttp://xav-b.over-blog.com/article-23051877.html

 – la critique de GARDIENS DE L’ORDREhttp://xav-b.over-blog.com/article-48332313.html

 – la critique de FLICShttp://xav-b.over-blog.com/article-23520460.html