Critique Ciné : THE DOUBLE de Richard Ayoade

CritiqueCiné2014

 http://nsm08.casimages.com/img/2014/08/20/14082001412417742612464844.jpg

Avec le succès d’Insaisissables, The Social Network ou Bienvenue A Zombieland, on pensait que Jesse Eisenberg avait désormais gagner ses galons d’acteur bankable ! C’est pourtant en catimini que sort son nouveau film The Double dans un circuit de salles très limité. Heureux seront ceux qui auront fait l’effort de trouver un cinéma pour voir le film car son originalité mérite vraiment qu’on s’y intéresse. 

 

 

Petit employé de bureau depuis sept ans, Simon James est toujours passé inaperçu de la majorité des employés de cette compagnie. Lorsqu’un jour, un nouvel employé prénommé James Simon est embauché dans l’entreprise personne, en dehors de Simon, ne remarque que celui ci lui ressemble trait pour trait. Le nouveau venu sait d’ailleurs beaucoup mieux se faire apprécier de sa hiérarchie mais aussi avec les filles. Simon a du coup l’impression de s’être fait voler sa vie.

Si le film n’a pas le droit à une large distribution, c’est parce qu’il est seulement le second film de Richard Ayoade. Bien que très réussi, son premier film Submarine n’avait déjà pas su ou pas pu trouver son public ce qui n’incite pas forcement les exploitants à ouvrir en grand leurs salles pour ce genre de production particulière. En adaptant le roman Le Double de Dostoïevski, il n’est pas certain que le film attire au premier abord plus de spectateurs. Il confirme en tout cas tout le bien que l’on pensait déjà de Richard Ayoade.

 http://nsm08.casimages.com/img/2014/08/20/14082001412517742612464845.jpg

Venu de la publicité et des clips vidéo, le réalisateur Richard Ayoade a su développer son imagination pour réaliser de très belles images. Chaque plan du film pourrait être une photo ou un tableau. Du livre de Dostoïevski, le réalisateur n’a gardé que la trame, transposant l’histoire dans une administration qui ne sera pas sans rappeler le Brazil de Terry Gilliam ou son plus récent Zero Theorem. Une sorte de vision d’un futur proche tel que l’on pouvait se l’imaginer dans les années 50 ou 60 avec des teintes grises et marron et des ordinateurs totalement archaïques.

Cette histoire de double, mieux en tout point à l’original, a déjà inspiré de nombreux scénaristes. Récemment on pense à Black SwanNatalie Portman, cygne blanc parfait, voyait apparaître son double maléfique le cygne noir. Michael Cera faisait lui aussi apparaître un double plus courageux et charmeur dans Be Bad. D’ailleurs entre le héros de ce film et celui de Jesse Eisenberg, ce sont les mêmes défauts que ce double va corriger. Introverti, timide et incapable de s’adresser à une femme, Simon vit sa vie comme un fantôme, lorsque son double va apparaître avec un caractère totalement opposé, Simon risque bien de perdre son travail et la fille qu’il aime secrètement depuis des années.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/08/20/14082001412817742612464846.jpg

Jesse Eisenberg est tout simplement épatant dans ce double rôle de Simon James / James Simon. On retrouve ici l’acteur tel qu’on avait pu l’apprécier dans la majorité de ses films d’Adventureland à The Social Network en oubliant l’exécrable Insaisissables. Mia Wasikowska joue l’élue de son coeur, une jeune femme seule qui n’a jamais remarqué l’attrait que lui porte Simon. On retrouve aussi dans le film les quatre interprètes principaux de Submarine dans des petits rôles : Craig Roberts, Yasmin Paige, Noah Taylor et Sally Hawkins.

Curieusement The Double souffre exactement du même soucis que Submarine. On est tout d’abord vraiment surpris par la beauté des images et des plans qui nous plonge sans difficulté dans ce monde à la Brazil. Puis l’histoire et son humour absurde fini de nous conquérir. Cependant le film ne tient pas ses promesses sur toute la longueur et perd beaucoup de son charme et de son humour dans la toute dernière partie.

 

 http://nsm08.casimages.com/img/2014/08/20/14082001412917742612464847.jpg

 

MON AVIS

4/5

The Double confirme tout le bien que l’on pouvait penser de Richard Ayoade. Un réalisateur à l’univers très imaginatif dont l’expérience dans le vidéo clip à forger un univers décalé à l’image de Michel Gondry. Il nous réconcilie aussi avec Jesse Eisenberg qui nous avait déçu dans Insaisissables. Nul doute que ce film restera cependant réservé à une poignée de cinéphiles un brin curieux qui auront bien fait de tenter l’aventure. 

 

 

FICHE TECHNIQUE :

 – REALISATEUR : Richard Ayoade 

 – AVEC : Jesse Eisenberg, Mia Wasikowska & Wallace Shawn

 – SCENARISTE : Richard Ayoade & Avi Korine

 – GENRE : Science Fiction

 – DUREE : 1h33

 – MUSIQUE : Andrew Hewitt

 – SITE OFFICIEL

 – DATE DE SORTIE : 13 août 2014

A LIRE AUSSI :

 – la critique de SUBMARINE de Richard Ayoadehttp://xav-b.over-blog.com/article-81077005.html

 – la critique de BIENVENUE A ZOMBIELAND avec Jesse Eisenberghttp://xav-b.over-blog.com/article-40115234.html

 – la critique de STOKER avec Mia Wasikowskahttp://xav-b.over-blog.com/article-117532993.html

 – la critique de BE BADhttp://xav-b.over-blog.com/article-56469002.html

 – la critique de BLACK SWANhttp://xav-b.over-blog.com/article-66909907.html

 – la critique de ZERO THEOREMhttp://xav-b.over-blog.com/article-124007069.html