Critique Ciné : SKYFALL de Sam Mendes

critiquecin-.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1351285994.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – REALISATEUR : Sam Mendès

 – AVEC : Daniel Craig, Javier Bardem & Bérénice Marlohe

 – GENRE : Action / Suspense

 – DUREE : 2h23

 – SITE OFFICIELhttp://www.skyfall-movie.com/site/

 – DATE DE SORTIE : 26 Octobre 2006

 

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : A cause d’une mission ratée, la vie d’agents secrets infiltrés dans les milieux terroristes
dans plusieurs coins du monde sont désormais en danger. Mais une autre menace plane lorsque le bâtiment du MI6 est la cible d’un attentat. Qui a voulu s’y prendre aux agents
secrets anglais et à leur dirigeante ?

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1351293208.jpg

 

CRITIQUE : James Bond fête cette année ses cinquantes ans au cinéma, l’occasion pour l’Agent 007 de revenir
sur le grand écran pour une vingt troisième aventure. Après un reboot très réussi avec Casino Royale et sa suite Quantum Of Solace, Daniel Craig est de retour
pour la troisième fois dans une nouvelle histoire sous forme d’hommage à ce cinquantenaire.

Avec Casino Royale, la saga James Bond est reparti sur de tous nouveaux rails pour essayer de contrer une concurrence de plus en plus moderne avec notamment la
trilogie de Jason Bourne qui avait dynamité le film d’agents secrets. Martin Campbell avait alors réussi à rendre l’Agent 007 bien plus méchant
et cool donnant ainsi un bon coup de vieux aux précédents épisodes. Un effort poursuivi par Marc Forster avec Quantum Of Solace, suite directe de Casino
Royale
. Le film signait alors le meilleur démarrage de toute la franchise mais au final avait déçu une majorité de critiques et de spectateurs à cause surtout de son scénario confus.

Depuis Christopher Nolan est passé par là avec sa relecture de Batman et tout le monde à voulu le copier. Y compris la productrice Barbara
Brocoli
qui a décidé de faire du vingt quatrième James Bond un film bien plus psychologique qu’orienté sur l’action. Pour cela elle a engagé, sur les conseils de
Daniel Craig, le réalisateur Sam Mendès a qui l’on doit Away We Go, Les Noces Rebelles ou bien American Beauty
afin d’apporter une nouvelle vision des aventures de l’Agent 007

Après un pré-générique absolument énorme dans la lignée de celui de Casino Royale, le film bascule aprés le générique dans un rythme affreusement lent. Sam
Mendès
prend tout son temps pour développer un scénario rempli de vide qui débute avec une intrigue qui au final ne mène à rien, remplacé en cours de la route par l’arrivée du nouveau
méchant de l’histoire dont les ambitions semblent bien faibles par rapport aux grands méchants habituels de la saga. Le réalisateur apporte son lot de scènes de dialogues et de long plans
inutiles au lieu du rythme trépident des précédents ou même un tournoi de poker était plein de suspens.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1351292524.jpg

 

On pourrait comparer ce nouveau James Bond au cinquième opus d’Harry Potter, une sorte d’étape en guise de best of ou l’on trouverait un peu tout ce qui a fait
le succès de la saga. Des personnages cultes refont leurs apparitions, ainsi que la célèbre Austin Martin. On retrouve aussi beaucoup de clins d’oeils dans les dialogues et la
scène d’introduction bien que spectaculaire sent elle aussi le réchauffé. Cela fera certainement plaisir aux aficionados de la série qui n’ont pas spécialement apprécié les libertés prises sur
les deux précédents films mais pourrait bien perdre des spectateurs moins calé sur l’agent secret.

Daniel Craig est toujours impeccable en James Bond, il est certes très différent des précédents mais cela va avec la modernité de ce reboot. Judi
Dench
revient pour la septième fois dans le rôle de M avec une présence bien plus importante dans ce nouveau long métrage. Le nouvel adversaire de l’Agent
007
est incarné par un Javier Bardem qui comme dans No Country For The Old Men s’est métamorphosé vraiment dans l’esprit typique des méchants de
James Bond. Son personnage est malheureusement pas assez développé pour le rendre vraiment flippant comme il aurait fallu pour un film plus psychologique. Deux nouvelles
James Bond Girls font leur début ici, Naomie Harris joue une agent du MI6 tandis que la française Bérénice Marlohe est la
nouvelle belle plante venimeuse. Les deux femmes n’auront malheureusement qu’une place très secondaire dans l’intrigue contrairement à Eva Green et Olga
Kurylenko
dans les précédents épisodes.

Avec Skyfall, Sam Mendès anéanti tous les efforts de Martin Campbell et Marc Forster pour donner un coup de fouet à la
franchise. Le film reprend tous les vieux travers qui plairont certainement aux fans de longue date de James Bond mais qui vont décevoir ceux qui avaient apprécié le renouveau de
la saga d’autant plus qu’en matière de thriller psychologique on est vraiment très loin de la réussite de la trilogie Batman de Christopher Nolan. Un film qui
partagera donc les fans, à voir pour se faire son propre avis.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1351293473.jpg

 

MON AVIS : 2/5

 

 

A LIRE AUSSI :

 – la critique de CASINO ROYALEhttp://xav-b.over-blog.com/article-4751726.html

 – la critique de QUANTUM OF SOLACEhttp://xav-b.over-blog.com/article-24429885.html

 – la critique d’AWAY WE GO de Sam Mendèshttp://xav-b.over-blog.com/article-38313609.html

 – la critique de DREAM HOUSE avec Daniel Craighttp://xav-b.over-blog.com/article-86324244.html

 – la critique de INVASION avec Daniel Craighttp://xav-b.over-blog.com/article-13613446.html

 – la critique de NO COUNTRY FOR THE OLD MEN avec Javier Bardemhttp://xav-b.over-blog.com/article-16192171.html