Critique DVD : ZOMBIE KING AND THE LEGION OF DOOM

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Zombie Beach Party
  • REALISATEUR : Stacey Case
  • AVEC : Jules Delorme, Jennifer Thom, Raymond Carle
  • GENRE : Horreur
  • DUREE : 1h16
  • DATE DE SORTIE DVD :

INTERDIT AU MOINS DE 12 ANS

SYNOPSIS : Le célèbre catcheur Ulysses  vient passer quelques jours dans la maison de campagne de son ami Blue Saint. Mais des zombies ont envahi la région et sèment la terreur partout où il passe, Aidé par d’autre catcheurs il vont enqueter sur cette invasion.

 

CRITIQUE : Zombie King est le premier film de Stacey Case en tant que réalisateur, il avait fait ses premières armes dans des téléfilms et séries télés en tant que directeur photo.

Les inspirations du réalisateur sont flagrantes une pincée des productions Troma pour la photo et l’ambiance, un peu de Roger Corman pour le cheap, du Quentin Tarantino et Robert Rodriguez pour le coté Pulp et la bande originale, sorte d’appercu du futur GrindHouse en plus fauché,  et pour finir un peu de George A Romero. en parrainage et en hommage dans la scène d’intro.

Le scénario met en scène de véritables catcheurs qui n’enleveront pas leur masques de toute la durée du film. Hommage à la Lucha Libre avec de véritables combats de catch qui émaillent le film. Une façon de combattre assez inédite dans les longs métrages et plus particulierement dans les survival horror tels que celui ci.

Malgrés un budget ridicule, Stacey Case arrive à mettre en image de façon assez inventive son film, on a même le droit à des plans en splitscreen à la Brian De Palma. Le cheap se ressent au niveau du maquillafe des Zombies fait de trois fois rien  mais accompagné par des litres de faux sang et de membres arrachés le film gagne un coté grand guignol complétement délirant.

Le casting du film est composé d’acteurs pour la plupart débutant et cela ressent l’amateurisme sans pour autant gacher l’interet du film d’autant plus qu’on a le droit à la présence de deux jolies filles aux pseudonymes interressant s de Fuchsia et  Contessa Oblivian qui nous font part de leur charmes. Mais que serait une série Z sans filles dénudées ? Le méchant de l’histoire, le terrible Zombie King terrifie par sa voix d’outre tombes et les marionnettes qu’il a au bout des doigts.

Evidemment il faut regarder le film au second degrés pour l’apprecier à sa juste valeur, que ceux qui s’attendent à un film sérieux et terrifiant se mettent bien ça en tête : ceci est pour rire ! Franchement vous avez vu la jaquette et le synopsis ?

Le film rappellera les premiers films de futurs grand comme le Bad Taste de Peter Jackson en tout de même moins bon mais avec un plus gros budget, Stacey Case pourrait bien délivrer de futurs chef d’oeuvre d’humour gore. Un film vraiment distrayant pour passer la soirée entre amis. 

 

NOTE : 2/5