DIEUMERCI ! de Lucien Jean-Baptiste [Critique Ciné]

 

Et de trois pour Lucien Jean-Baptiste qui, après l’échec de son second film 30° Couleur, revient avec Dieumerci !, son troisième film en tant que réalisateur qu’il a rempli de sa propre expérience sur le long chemin pour devenir acteur.

 

 

SYNOPSIS : En prison, Dieumerci a suivi des cours de théâtre pour passer le temps et s’est découvert une nouvelle vocation. A sa sortie, il décide de passer un concours qui pourrait faire de lui un comédien reconnu. Pour cela, il doit réussir à financer ses cours de théâtre en accumulant les petits jobs avec son nouveau partenaire Clément plutôt doué pour attirer les galères.

 

A l’heure où les acteurs noirs américains ont décidé de boycotter la cérémonie des Oscars parce que aucun d’entre eux n’a été nommé cette année, Dieumerci ! le troisième long métrage de Lucien Jean-Baptiste tombe à pic pour nous montrer les difficultés d’un acteur noir pour faire sa place dans le métier. Un sujet déjà abordé cette année dans le biopic du clown Chocolat avec Omar Sy mais cela prouve que malgré les années qui passent la situation n’a pas vraiment changée.

 

Dieumerci !

 

Lucien Jean-Baptiste s’est entièrement réapproprié un scénario de Grégory Boutboul dans lequel il ne devait à la base tenir qu’un petit rôle. Le scénario original qui parlait d’un apprenti acteur obligé de travailler dans l’intérim pour payer ses cours de théâtre a fait écho à la propre vie du réalisateur qui a lui même tout plaqué à trente ans pour tenter de devenir comédien et a aussi beaucoup galéré avant le succès de son premier film en tant que réalisateur Première Etoile.

Sous ses airs de buddy movie, Dieumerci est donc un nouveau film militant qui ne traite pas que d’intégration mais surtout de la galère dans laquelle se retrouve beaucoup de français obligés d’accepter n’importe quel petit boulot pour s’en sortir. Le message passe tout en douceur grâce à la bonne dose d’humour insufflé au scénario. Là encore, il est impossible de ne pas penser au film Samba encore avec Omar Sy dans l’enchaînement des tâches ingrates allant de la plonge au restaurant à ouvrier sur un chantier.

 

Dieumerci !

 

Tout bon buddy movie se doit d’avoir son boulet et dans le rôle Baptiste Lecaplain s’en tire à merveille. L’humoriste découvert dans la série Bref nous avait déjà bien fait rire dans la comédie Libre Et Assoupi. Il incarne ici un autre glandeur inscrit dans le même cours de théâtre que Dieumerci qu’il suit en dilettante. Jeté par sa petite amie, il va s’incruster dans la chambre que loue péniblement Dieumerci en profitant qu’ils soient partenaire pour le concours de fin d’année. Tout le temps en train de parler, il est un véritable calvaire pour Dieumerci selon la bonne vieille trame scénaristique que tout le monde connait mais qui fonctionne encore parfaitement ici.

Dieumerci ! regorge de seconds rôles savoureux à commencer par Firmine Richard encore dans le rôle de la mère du personnage de Lucien Jean-Baptiste comme dans Première Etoile. Egalement présent dans le premier film, le chanteur Michel Jonasz étonne dans ce rôle amusant d’avocat qui officie dans sa vieille voiture. Le réalisateur donne sa chance à Delphine Théodore qu’on avait jusque ici surtout vu dans des tonnes de publicités mais encore assez rarement au cinéma. L’occasion enfin de mettre un nom sur le visage de cette comédienne très amusante.

 

Dieumerci !

 

Lucien Jean-Baptiste maîtrise bien son sujet puisqu’il s’agit ici quasiment d’une réadaptation de sa propre vie. Si il n’est pas passé par la case prison, il a traversé les mêmes galères avant de devenir le second acteur noir le plus connu de France après Omar Sy. Le problème c’est un peu qu’il se retrouve à jouer dans des films qui ressemble un peu trop à ceux d’Omar Sy. La preuve que le cinéma français n’a pas encore vraiment trouver le moyen de considérer les acteurs noirs comme des comédiens comme les autres capable de jouer n’importe quel genre de rôles. Cela n’empêchera pas de passer un très bon moment devant Dieumerci ! un film léger et drôle qui nous donne envie de voir Baptiste Lecaplain bien plus souvent au cinéma.

 

MON AVIS : 3/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Lucien Jean-Baptiste
  • AVEC : Lucien Jean-Baptiste, Baptiste Lecaplain, Firmine Richard et Delphine Théodore
  • SCÉNARISTES : Lucien Jean-Baptiste et Grégory Boutboul
  • MUSIQUE : Fred Pallem
  • GENRE : Comédie
  • DURÉE : 1h35
  • NATIONALITÉ : Française
  • DISTRIBUTEUR : Wild Bunch
  • SITE OFFICIELhttps://www.facebook.com/dieumercioff/?fref=ts
  • DATE DE SORTIE : 9 mars 2016