Chronique ConcertMétal & Rock

EAGLES OF DEATH METAL – THE 24th ANNIVERSARY TOUR – L’OLYMPIA, PARIS – 26/04/2022 [Chronique Concert]

EAGLES OF DEATH METAL - THE 24th ANNIVERSARY TOUR - L'OLYMPIA, PARIS - 26/04/2022 [Chronique Concert]

Eagles Of Death Metal - L'Olympia - 26/04/2022

Les Eagles Of Death Metal etaient enfin de retour a Paris pour un nouveau concert a L’Olympia.

Alors que se déroule en ce moment le grand procès des attentats du 13 novembre les Eagles Of Death Metal profitent de la reprise des concerts internationaux en ce mois d’avril pour revenir jouer à Paris. Boycotté pendant un temps suite à des propos du chanteur Jesse Hughes sur la sécurité durant le concert du Bataclan qui avaient fait polémique, c’est à nouveau a l’Olympia que nous les retrouvons un peu plus de six ans après leur dernier passage dans la salle mythique où ils étaient venus finir le concert interrompu par la tragédie afin de conjurer le sort. Si depuis, le groupe n’a pas sorti de véritable nouvel album, c’est pour célébrer leur 24ème anniversaire qu’ils ont décidé de revenir faire le tour de l’Europe.

Contrairement à ce qui avait été annoncé de longue date sur l’affiche de cette tournée, ce n’est pas Bones UK qui assurait la première partie mais Dead Sara. Un groupe californien qui venait pour la première fois jouer à Paris. Il est mené par la chanteuse et guitariste Emily Armstrong, sorte de Kurt Cobain au féminin avec sa dégaine grunge à la voix puissante et énergique, accompagnée d’une bassiste, une guitariste et un batteur. La vocaliste nous a dévoilé aussi un petit coté midinette heureuse de se prendre pour Emily in Paris et chantonnant du Hillary Duff. Mais lorsqu’il s’agissait d’interpréter leurs propres chansons, cela ne plaisante plus ! Mélange de Grunge et de Stoner avec quelques influences à la Rage Against The Machine confirmées par une courte reprise du groupe, les chansons de Dead Sara propose un véritable univers où aucune chanson ne ressemble à la précédente. Pas si éloigné du style d’Eagles Of Death Metal, il n’aura fallu au groupe que les deux premiers titres pour conquérir le public.

Dead Sara - L'Olympia - 26/04/2022

C’est seulement vers 21h30 qu’Eagles Of Death Metal est enfin monté sur scène. Angoisse que des événements tragiques puissent se reproduire ou peur du Covid, c’est un Olympia pas tout a fait rempli qui a accueilli chaleureusement le groupe faisant son entrée sur scène cette fois ci sur la chanson We Are Familly de Sister Slegde. Portant maintenant les cheveux longs, Jesse Hughes est désormais accompagné de musiciens totalement différents de ce qui jouaient avec lui au Bataclan et à L’Olympia les dernières fois : la bassiste Jennie Vee, le guitariste Josh Jové et le batteur Jorma Vik. Après cette intro, le groupe enchaînera comme il y a six ans les titres I Only Want You et Don’t Speak (I Came To Make A Bang). La setlist variera heureusement avec l’ajout du titre Anything ‘Cept The Truth. C’est seulement après cela que Jesse Hughes prendra la parole pour nous exprimer son anxiété et sa joie de retrouver le public parisien.

Le reste de la setlist reprendra forcement de nombreux titres incontournables déjà entendues la dernière fois mais ira aussi chercher des chansons un peu plus anciennes qu’ils n’avaient pas joué lors de leur dernier passage à Paris comme Flames Go Higher et Now I’m A Fool. Après nous avoir déclaré tout son amour en introduction du titre I Love You All The Time, c’est sur une magnifique reprise du titre Moonage Daydream de David Bowie que le concert s’est achevé. Non seulement Jesse Hughes y démontre qu’il est un très bon chanteur mais les musiciens feront également preuve de tous leurs talents lors du long passage instrumental qui conclu le titre. Sans aucun doute le point d’orgue de ce nouveau concert.

Eagles Of Death Metal - L'Olympia - 26/04/2022

Poursuivant dans le challenge vocal, Jesse Hughes fera son retour pour le rappel avec une reprise de Can’t Help Falling In Love d’Elvis Presley en acoustique avec le guitariste Jorma Vik. Pour finir, Eagles Of Death Metal enchaînera deux classiques I Like To Move In The Night et l’incontournable Speaking In Tongues qui conclu la majorité des concerts. Cette fois ci, le chanteur n’ira pas voir le public au gradin comme il y a six ans mais s’approchera juste du premier rang bien entouré par la sécurité qui veillait au grain sur lui. À peine le titre terminé, le groupe fera ses adieux au public de manière tellement rapide que tout le monde pensait qu’ils allaient revenir mais ce ne sera malheureusement pas le cas.

Forcement nous aurions bien aimé retrouver Josh Homme et Dave Catching lors de ce nouveau concert parisien mais les nouveaux musiciens sont tout aussi bons que leur prédécesseurs même si la complicité n’est pas encore aussi grande. Avec sa superbe tenue étoilée aux longues franges scintillantes, ses plateforme shoes et sa chevelure bouclée, la bassiste Jennie Vee vole presque la vedette à Jesse Hughes. D’ailleurs, elle profitera de la courte absence du chanteur sur scène pour nous interpréter une courte reprise du titre Ace Of Spades de Motörhead.  Très solide, le guitariste Josh Jové nous épatera particulièrement sur le solo de Moonage Daydream quand au batteur Jorma Wik, il se montrera particulièrement efficace malgré un kit de batterie réduit au strict minimum (caisse claire, grosse caisse et tom bass).

Eagles Of Death Metal - L'Olympia - 26/04/2022

En dehors de ses cheveux qui ont bien poussé, difficile de se dire que cela faisait six ans que nous n’avions pas vu Jesse Hughes à Paris. C’est toujours avec le même entrain que nous l’avons retrouvé pour un nouveau show dominé par la bonne humeur mais marqué aussi par de beaux moments d’émotions dans cette communion avec ses fans parisiens. Très bien entouré par sa nouvelle bande de musiciens, il nous a délivré un nouveau show mémorable qui nous a fait oublier le temps d’une soirée tous les ennuis que nous traversons depuis plus deux ans.

MON AVIS :
5/5

SETLIST :

01. Intro (We Are Family) + I Only Want You
02. Don’t Speak (I Came to Make a Bang!)
03. Anything ‘Cept the Truth
04. Complexity
05. Silverlake (K.S.O.F.M.)
06. Heart On
07. Secret Plans
08. Cherry Cola
09. Flames Go Higher
10. Now I’m a Fool
11. I Want You So Hard (Boy’s Bad News)
12. Whorehoppin’ (Shit, Goddamn)
13. I Love You All the Time
14. Moonage Daydream (reprise de David Bowie)

Rappel :
15. Can’t Help Falling in Love (reprise d’Elvis Presley)
16. I Like to Move in the Night
17. Speaking in Tongues

A Lire Aussi

Atarashi Gakko ! - Bataclan - 05/06/2024

ATARASHII GAKKO ! – A G ! CALLING WORLD TOUR Pt I – BATACLAN – Paris – 05/06/2024 [Chronique Concert]

Les phénoménales Atarashii Gakko ! débarquaient pour la première fois à Paris dans un Bataclan surchauffé ce mercredi 5 juin 2024

CRYPTA – Shades Of Sorrow European Tour 2024 – Backstage By The Mill – Paris – 03/05/2024 [Chronique Concert]

Pour leur première tournée européenne en tête d’affiche, les brésiliennes de Crypta donnaient un show impressionnant à Paris au Backstage By The Mill ce vendredi 3 mai 2024.

Burning Witches - Backstage By The Mill - Paris - 26/01/2024

BURNING WITCHES – The Dark World Tour 2024 – Backstage By The Mill – Paris – 26/01/2024 [Chronique Concert]

Une déferlante de métal helvétique s’abattait ce vendredi sur Paris avec le retour des Burning Witches en concert au Backstage By The Mill.

Abbath - Trabendo - 19 janvier 2024 - Chronique Concert

ABBATH – DREAD REAVER EUROPE 2024 – TRABENDO, PARIS – 19 janvier 2024 [Chronique Concert]

Abbath était de retour à Paris ce vendredi 19 janvier pour un concert en tête d’affiche au Trabendo avec Hellripper et Toxic Holocaust.

BabyMetal - Olympia - 06/12/2023

BABYMETAL – WORLD TOUR 202- L’OLYMPIA, PARIS – 6 DECEMBRE 2023 [Chronique Concert

BABYMETAL était de retour à Paris en tête d’affiche ce mercredi 6 décembre 2023 pour un concert des plus mémorables sur la mythique scène de l’Olympia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.