J’AI PERDU MON CORPS, et si le film d’animation de l’année était français ? [Actus Ciné]

 

Récompensé dans tous les festivals par où il est passé le film d’animation français J’ai Perdu Mon Corps s’apprête enfin à sortir au cinéma en France la semaine prochaine.

 

 

Et si le meilleur film de l’animation était français ? Depuis le temps que l’on nous vante l’excellence des écoles d’animation française dont les talents se retrouvent rapidement embauchés par les plus grands studios étrangers, il serait peut être temps que notre pays s’illustre un peu plus dans le domaine ! Cela semble particulièrement bien parti avec J’ai Perdu Mon Corps déjà récompensé du Crystal du Long Métrage et du Prix du Public / Première au Festival d’Annecy et surtout du Grand Prix Nespresso à la Semaine de la Critique lors du dernier Festival de Cannes, le film est bien parti dans la course aux César voir même aux Oscars. Alors que Netflix s’est tout de suite emparé des droits de distribution dans le monde entier, en France c’est au cinéma que l’on pourra découvrir ce très prometteur film d’animation à partir du 6 novembre 2019.

J’ai Perdu Mon Corps c’est ce qui est arrivé à Paris à la main d’une jeune homme qui vient de s’échapper d’une salle de dissection. Bien décidée à retrouver son corps, elle ne va pas hésiter à partir en cavale à travers toute la ville en évitant toutes les embûches. En route, elle se remémorera tous les souvenirs de sa vie commune avec lui jusqu’à sa rencontre avec Gabrielle.

 

 

 

J’ai Perdu Mon Corps marque les débuts du studio Xilam dans le monde de l’animation adulte. Connu tout d’abord avec les séries d’animation Les Zinzins De L’Espace et Oggy & Les Cafards, le studio enchaînent les projets télévisés à succès depuis 1994 mais ce nouveau projet n’est que leur cinquième long métrage. Il s’agit là du tout premier film d’animation du réalisateur Jérémy Clapin qui s’était illustré avant cela avec les courts métrages Skhizein nommé aux César du Meilleur Court métrage et Palmipedarium nommé au Festival d’Annecy.

Si l’on pense forcement à La Chose de la Famille Addams ou au film La Main Qui Tue, J’ai Perdu Mon Corps est en fait basé sur le roman Happy Hand de Guillaume Laurant paru en mars 2006. Egalement scénariste des films de Jean-Pierre Jeunet depuis La Cité Des Enfants Perdus jusqu’au plus récent L’Extravagant Voyage Du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet, le romancier a collaboré à l’écriture de cette adaptation avec le réalisateur Jérémy Clapin. A noter que la bande originale a été composé par Dan Levy, moitié du groupe The Dø.

 

J'ai Perdu Mon Corps

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.