Junjo Romantica et Sekaiichi Hatsukoi, l’adaptation des mangas de Shungiku Nakamura sur Netflix [Actus Série TV]

 

En ce début mars, Netflix rajoute un peu de romance à son catalogue d’anime japonais avec les adaptations de Junjo Romantica et Sekaiichi Hatsukoi, deux célèbres mangas de Shungiku Nakamura.

 

 

Si le catalogue de Netflix s’enrichit de semaines en semaines de nouveaux dessins animés japonais, on ne compte pas encore beaucoup de séries « tranche de vie » et de romance. Si la Saint Valentin est maintenant déjà passé, la plateforme de S.V.O.D. corrige le tir en ce début mars avec l’ajout des deux deux séries animée tirées des mangas Shojo / Yaoi  Junjo Romantica et Sekaiichi Hatsukoi créé par le mangaka Shingiku Nakamura. Deux histoires d’amour homosexuel destinée avant tout aux jeunes filles.

Junjo Romantica raconte trois histoires différentes mettant en scène à chaque fois un couple différent qui ont pu se croiser un jour ou l’autre. La première histoire suit Misaki Takahashi qui rêve d’entrer dans une grande université malgré des résultats médiocre. Pour l’aider son frère Takahira va demander à son ami Akihiko de lui servir de tuteur. Misaki ne tardera pas à découvrir que cet ami auteur de romans est amoureux en secret de son grand frère. Quand celui-ci va annoncer son mariage avec sa fiancée Manami, Misaki ne saurait plus si il doit se réjouir ou non face au chagrin de Akihiko. Se déroulant six ans plus tôt la seconde histoire s’intéresse à Hiroki Kamijou amoureux en secret d’Akihiko qui ne s’intéresse pas à lui. Il aura l’occasion de se consoler lorsque Nowaki Kusama va le supplier de devenir son tuteur avant de lui avouer son amour. La troisième histoire suit You Miyagi, un professeur récemment divorcé d’un mariage arrangé qui va se voir harcelé par Shinobu le petit frère de son ex-femme qui lui déclare son amour. Contraint de l’héberger, Hiroki va tenter de couper net cet amour en se montrant violent avec le jeune homme.

 

 

Sekaiichi Hatsukoi suit l’histoire de Onodera Ritsu, un passionné de littérature qui accepte un poste dans la maison d’édition dont son père est le président. Face à la jalousie de ses collègues, il va demander à être transféré dans un autre service. Il se retrouvera dans le « Club Des Jeunes Filles » surnom donné aux employés du département Manga Shojo dont il découvrira que le responsable est Takano Masamune, un ancien camarade de classe qui était amoureux de lui et qui compte profiter de cette nouvelle opportunité pour le séduire.

Junjo Romantica a été créée par Shungiku Nakamura en 2002. Après avoir été pré-publié dans le magazine Asuka Ciel de l’éditeur Kadokawa Shoten, elle a donné naissance à une série de 20 tomes dont le dernier tome est paru en 2015. Il est publié en France par Kaze depuis 2011. C’est en 2007 que Shungiku Nakamura a lancé Sekaiichi Hatsukoi pré-publié également dans le magazine Asuka Ciel et compte maintenant 11 tomes dont le dernier est paru en 2016. Cette saga est également disponible en France chez Kaze.

Les deux mangas ont été adaptées en séries animée par le studio Deen connu pour nous avoir offert les séries Maison Ikkoku (Juliette Je t’Aime) et Ranma 1/2. Elles sont chacune dirigé par la réalisatrice Chiaki Kon connue pour avoir réalisé la troisième saison de la série Sailor Moon Crystal et les deux films Sailor Moon : Crystal Dead Moon. Comptant trois saisons de 12 épisodes, Junjo Romantica a été diffusé au Japon entre avril 2008 et décembre 2008 puis la troisième saison qui n’est pas encore sur Netflix a été diffusé entre juillet et septembre 2015. Sekaiichi Hatsukoi compte deux saison de 12 épisodes diffusées entre avril 2011 et décembre 2011. Les deux séries sont sorties en France chez l’éditeur Black Box en DVD pour la première et un coffret collector Blu-Ray + DVD pour la seconde.

 

Junjo Romantica