LE CID de Anthony Mann [Critique Blu-Ray]

LE CID de Anthony Mann [Critique Blu-Ray]

Le Cid, grand classique d’Anthony Mann, est ressorti cette semaine dans un magnifique Digibook Blu-Ray + DVD chez Rimini Editions.

Remontons à nouveau dans le temps pour nous intéresser à un autre classique du cinéma. Quinze jours après La Chute De L’Empire Romain, l’éditeur Rimini Editions offre le même traitement de luxe au précédent film d’Anthony Mann, Le Cid. La sortie dans un luxeux Digibook Blu-Ray + Double DVD en édition limitée depuis le 17 février 2022, de cette autre super production de Samuel Bronston nous permet de découvrir ou de revoir ce très grand film dans les meilleures conditions possibles soixante et un an après sa sortie au cinéma en décembre 1961.

Pour l’avoir forcement étudier à l’école, tout le monde connait déjà la version de Le Cid écrite par Pierre Corneille. Il n’est cependant pas l’inventeur de cette histoire qui est en fait librement inspirée de la vie d’un seigneur de guerre castillan du 11ème siècle Rodrigo Diaz De Vivar qui a été immortalisé dans le poème El Cantar de Mio Cid. Quoi de mieux que cette histoire pour le producteur mégalomaniaque Samuel Bronston qui avait choisi de créer son propre studio hollywoodien en Espagne pour produire des films à grand spectacle capable de rivaliser avec le succès de Ben-Hur sorti deux ans plus tôt. C’est avec le même acteur le mythique Charlton Heston et une partie de l’équipe technique qu’il a réussi à créer cette grande fresque épique dirigée par Anthony Mann qui venait de se faire virer du tournage de Spartacus et cherchait à prendre lui aussi sa revanche sur Hollywood.

Le Cid

Même s’il ne s’agit pas  d’une adaptation de la pièce de Pierre Corneille, tout le scénario de cette version de Le Cid repose sur une série de ce qu’on a fini par appeler des « Choix Cornélien ». Tout d’abord en préférant la paix à la guerre contre les Maurs, Rodrigue passera pour un traite.  Cela conduira à un conflit entre son père et celui de sa bien aimée Chimène qu’il s’apprêtait à épouser où il devra choisir entre laver l’honneur de son père et l’amour de sa vie. Puis plus tard, il refusera de prendre parti dans la guerre fratricide qui opposera les enfants du roi d’Espagne. Un autre dilemme  se posera encore à lui quand il devra choisir entre maintenir le siège de Valence capital pour l’avenir du pays ou bien partir sauver Chimène.

Tout cela donne à ce long métrage une intrigue vraiment prenante et riche en rebondissements dont les trois heures ne sont pas de trop pour nous offrir un grand spectacle. Avec les quatre scénaristes qui sont repassé sur le scénario du film pour enrichir l’intrigue et les personnages principaux, il aurait été dommage qu’il en soit autrement. Des fresques aussi épiques que celle-ci, il n’y a plus que Ridley Scott et Peter Jackson qui ont osé en faire au cinéma ces dernières années. Celle ci est encore plus remarquable car à cette époque, Anthony Mann ne pouvait pas compter sur les effets numériques pour les décors ni pour grossir les rangs de ses armées composée de milliers de véritables figurants.

Le Cid

Bien plus réussi que La Chute De L’Empire Romain, aucune scène de Le Cid ne manque d’intensité. Que ce soit dans le premier affrontement à l’épée, un duel de chevalier épique encore capable aujourd’hui de mettre à l’amende celui du Dernier Duel ou bien dans ses grandes scènes de batailles. Sans réussir à se hisser à la hauteur de celles de Game Of Thrones, celles ci démontrent déjà des tentatives originales de mise en scène et de découpages. Mais en plus des nombreuses scènes d’action, Le Cid est aussi une très belle histoire d’amour dramatique qui se montrera bien souvent émouvante. Il y a aussi quelque chose de très  biblique dans ce récit dès la première scène où Le Cid portera la croix tel Jésus jusque dans la dernière scène très symbolique.

Il est certains que la grande réussite du film repose beaucoup sur la présence de Charlton Heston dans le rôle principal. Même s’il n’a rien d’espagnol, il incarne à la perfection ce chevalier charismatique. Sophia Loren apporte sa beauté glaçante au personnage de Chimène. Assez peu présente dans le récit, chaucune des apparitions est riche en émotions. Face à ces deux grands acteurs, aucun des seconds rôles n’auront vraiment de véritables chances de se démarquer même s’ils sont tous impeccables.

Le Cid

Plus de soixante ans après sa sortie, Le Cid reste encore aujourd’hui une fresque chevaleresque exceptionnelle par son ampleur et la richesse de son histoire. Loin de la médiocrité de grands nombres de blockbusters d’aujourd’hui, il démontre une réelle volonté d’en mettre plein la vue aux spectateurs dans  un récit particulièrement bien écrit riche en grandes scènes d’action mais aussi en scènes romantiques et dramatiques qui ne manqueront pas de vous faire vibrer.

MON AVIS :
5/5

Le Cid

LE BLU-RAY :  Le travail effectué pour la remasterisation de ce long métrage est absolument remarquable. Le technicolor caractéristique de l’époque est resplendissant et vous donnera l’impression d’être devant une copie toute neuve du film tel que vous auriez pu le voir en 1961 d’autant plus que les génériques d’ouverture et de sortie ainsi que l’entracte ont été préservés. Il faudra bien sur mieux regarder Le Cid en V.O.D pour profiter pleinement du talent de Charlton Heston mais aussi du nouveau mix 5.1 qui fait honneur  à la bande originale du film et aux entrechocs des épées. Les bonus de cette édition déçoivent un peu car ils semblent raconter quasiment la même chose que dans celui de La Chute De L’Empire Romain dans les deux interviews. Nous y trouvons aussi un moyen métrage animé reprenant le texte de la pièce de Pierre Corneille qui était déjà présent sur la précédente édition. Le livret de 96 pages du digibook sera le meilleur moyen d’en savoir plus sur le film et découvrir de très belles photos du film et de son tournage.

A Lire Aussi

Les Chasseurs De Scalps

LES CHASSEURS DE SCALPS de Sydney Pollack [Critique Blu-Ray]

Le western Les Chasseurs de Scalps de Sydney Pollack vient de sortir pour le première fois en haute définition dans un combo Blu-Ray + DVD disponible depuis le 7 avril 2022.

Rock O Rico

ROCK-O-RICO de Don Bluth [Critique Blu-Ray]

Moins connu que ses plus grandes oeuvres, le long métrage animé Rock-O-Rico de Don Bluth s’offre une nouvelle chance avec sa sortie en combo Blu-Ray + DVD remasterisé.

L'Autouroute De L'Enfer

L’AUTOROUTE DE L’ENFER de Ate de Jong [Critique Blu-Ray]

La collection horrifique de l’éditeur Rimini Edition se poursuit avec le film d’aventure horrifique L’Autoroute De L’Enfer.

Terreur Sur La Ville

TERREUR SUR LA VILLE de Charles B. Pierce [Critique Blu-Ray]

TERREUR SUR LA VILLE de Charles B. Pierce [Critique Blu-Ray] Figurant parmi les tous premiers slashers de l’histoire du cinéma,

Le Cid

LE CID de Anthony Mann [Critique Blu-Ray]

Le Cid, grand classique d’Anthony Mann, est ressorti cette semaine dans un magnifique Digibook Blu-Ray + DVD chez Rimini Editions.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.