CinémaCritique Ciné

LIMBO de Soi Cheang [Critique Ciné]

Nouvelle claque venu de Hong-Kong le thriller Limbo est le film à ne pas rater cette semaine au cinéma.

Dans les sorties au cinéma de ce mercredi 12 juillet 2023 vous avez le choix entre assister aux nouvelles péripéties suicidaires de Tom Cruise ou bien recevoir une véritable leçon de cinéma devant le nouveau thriller hong-kongais Limbo.  Il n’ y a en fait vraiment pas de quoi hésiter tant le nouveau film de Soi Cheang est une véritable claque qui marquera le genre à l’image d’un Seven ou d’un Memories Of Murder.

Tourné dans un noir et blanc très lumineux qui donne à Limbo un aspect hors du temps et même hors de notre monde, ce thriller se déroule dans les bas fonds de Honk-Kong ou plusieurs mains coupées de jeunes femmes ont êtes retrouvées. Mettant à nouveau en scène un improbable tandem entre Cham Lau, un flic vétéran aux méthodes très personnelles et Will Ren, un jeune policier encore très respectueux du code, ils vont devoir apprendre à se supporter pour mener à bien cette affaire.

Lors de leur enquête, ils croiseront Wong To, une jeune femme qui vient de purger sa peine de prison. Nous découvrirons vite que celle-ci a été inculpée pour avoir renversé accidentellement la femme de  Cham Lau la laissant entre la vie et la mort. Pour tenter de se racheter auprès de lui, elle leur proposera de les aider à retrouver cette assassin fétichiste de moignons.

Autant vous prévenir, il faudra s’accrocher pour supporter la terrible violence de ce Limbo. La pauvre Wong To se verra en effet très régulièrement molesté non seulement par ce flic mais aussi par les dealers et chefs de gang du coin. Des scènes difficiles à supporter en cette période ou l’on essaye de lutter contre les trop nombreux féminicide. Elle ne sera cependant pas la seule à prendre cher dans les nombreuses scènes d’affrontement du film.

La lenteur à laquelle se déroule l’enquête nous permettra en tout cas de bien profiter de la formidable mise en scène du film dont quasiment chaque plan pourrait être encadré. Mentions spéciales aux incroyables décors de bric-à-brac des bas-fond de cette mégapole et au travail sur la photographie. Le summum sera atteint dans la dernière partie du film où la pluie s’ajoutera au tableau de manière magnifique. Entre cette météo récalcitrante et le noir et blanc, nul doute que le grand Akira Kurosawa a certainement été une influence pour ce Limbo. Le tout accompagné d’une sublime bande originale dont on reconnaitra dès les premiers notes, le grand Kenji Kawai compositeur des longs métrages d’animation Ghost In The Shell et Patlabor.

Ce flic aux méthodes brutales est incarné par Ka Tung Lam qui avait commencé sa carrière par de petits rôles dans des films cultes comme Infernal Affairs, IP Man avant de devenir le héros du Election de Johnnie To qui trouve avec Limbo un nouveau futur film culte à ajouter dans sa filmographie. Le jeune policier est joué par Mason Lee, fils du réalisateur Ang Lee, aperçu pour le moment dans Very Bad Trip 2 et Lucy, qui change ici carrément de registre. La brave Wong To est jouée par Yase Liu que nous avions aperçue récemment dans Sakra, La Légende Des Demi-Dieux qui va se faire un nom avec ce rôle incroyable.

Que monsieur Tom Cruise prenne note; c’est ainsi que l’on fait du cinéma et non pas en risquant de se briser le cou en sautant d’une falaise à moto. Le réalisateur Soi Cheang a réussi a se nourrir de l’influence des grands thriller pour entrer à son tour au panthéon du genre. Si vous voulez vraiment voir un film qui ne se moque pas des spectateurs, il vous faut absolument voir Limbo.

MON AVIS :
5/5

A Lire Aussi

Le Comte De Monte-Cristo

LE COMTE DE MONTE-CRISTO de Matthieu Delaporte et Alexandre De La Patellière [Critique Ciné]

Le « AlexandreDumasVerse » de Pathé se poursuit avec une nouvelle adaptation sous forme de blockbuster du Comte De Monte-Cristo.

Kinds Of Kindness

KINDS OF KINDNESS de Yorgos Lanthimos [Critique Ciné]

Fort de tous les éloges faits à Pauvres Créatures, Yorgos Lanthimos revient déjà avec le déstabilisant Kinds Of Kindness.

Vice Versa 2

VICE VERSA 2 de Kelsey Mann {Critique Ciné]

Pixar tente de se relancer avec Vice Versa 2, une suite attendue depuis 9 ans qui n’arrive malheureusement pas à la hauteur du premier.

The Bikeriders

THE BIKERIDERS de Jeff Nichols [Critique Ciné]

Après sept ans d’absence, le réalisateur Jeff Nichols revient sur grand écran avec The Bikeriders, film hommage à tous les motards.

Love Lies Bleeding de Rose Glass [Critique CIné]

LOVE LIES BLEEDING de Rose Glass [Critique Ciné]

La réalisatrice de Saint Maud revisite avec brio le genre du thriller dans Love Lies Bleeding.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.