MÉLODIE POUR UN MEUTRE de Harold Becker [Critique Blu-Ray]

MÉLODIE POUR UN MEUTRE de Harold Becker [Critique Blu-Ray]

Mélodie Pour Un Meurtre

Les fans d’Al Pacino vont pouvoir redécouvrir dans les meilleures conditions Mélodie Pour un Meurtre avec sa réédition en Blu-Ray chez L’Atelier D’Images.

Même si ce n’est pas le premier film qui nous viendra en tête en pensant à la carrière d’Al Pacino, le thriller Mélodie Pour Un Meurtre peut pourtant être qualifié de charnière dans la carrière de l’acteur. Alors qu’il avait cartonné avec Scarface en 1983, son film suivant Revolution n’avait pas convaincu le public qui ne s’attendait certainement pas à cela. Se consacrant alors au  théâtre, il aura fallu quatre ans pour qu’Al Pacino se décide à revenir au cinéma sous la direction d’Harold Becker avant de connaître par la suite un véritable retour en grâce. Précurseur du thriller érotique, Mélodie Pour Un Meurtre avait lancé une véritable vague dans les années 90 mais c’est cependant Basic Instinct sorti trois ans plus tard qui a bien plus marqué les esprits. Il est donc grand temps de rendre justice à ce long métrage grâce à la nouvelle édition Blu-Ray et DVD que vient de sortir l’éditeur L’Atelier D’Images le 3 janvier 2023.

Portant le titre original de Sea Of Love, d’après une chanson des années 50, Mélodie Pour Un Meurtre débute par une scène de meurtre sur cette chanson. Rapidement suivie d’un deuxième crime très similaire, il y a de quoi s’attendre à découvrir une inquiétante histoire de tueur en série.  C’est Frank Keller,  un policier au parcours irréprochable bien que clairement dépressif et alcoolique qui sera en charge de l’enquête sur le premier meurtre avant de faire équipe avec Sherman qui enquêtait de son coté sur le second. De nombreux indices pousseront à penser que c’est une femme qui aurait commis ses meurtres en répondant à la petite annonce de rencontre de ces hommes. Ils vont alors poser une fausse annonce dans le journal pour tenter d’attirer à eux la criminelle. C’est ainsi que Frank rencontrera Helen, une femme au fort tempérament qui déjouera leur plan.

Mélodie Pour Un Meurtre

A partir de là, Mélodie Pour Un Meurtre va perdre son coté polar pour prendre la forme d’une romance où plane tout de même un certain suspense. N’ayant pas obtenu les empreintes de la jeune femme, les doutes sur sa culpabilité demeureront dans la tête du policier mais il ne pourra s’empêcher de tomber amoureux de cette femme fatale. Paul Verhoeven s’est certainement beaucoup inspiré de Mélodie Pour Un Meurtre pour son Basic Instict tant les films partagent de points communs jusque dans ses scènes les plus torrides.

Si l’inspecteur aura parfois de vieux reflexes qui remonteront lorsqu’il est avec Helen, l’enquête passera vraiment au second plan. Le réalisateur Harold Becker s’amuse fréquemment à installer de faux moments de tensions qui peineront à se montrer efficaces tant ils utilisent de grosses ficelles. Alors que des jours, voir des semaines semble s’écouler, on ne sait pas trop ce que les deux inspecteurs font de leurs journées tant toutes les scènes ne reposent que sur la relation entre Frank et Helen. La révélation de l’identité du tueur tombera subitement comme un cheveu sur la soupe sans même que les deux inspecteurs n’ont eu quelque chose à faire.

Mélodie Pour Un Meurtre

Al Pacino est à nouveau impeccable dans le rôle de cet inspecteur tout d’abord victime de la solitude des grandes villes avant de devenir amoureux. Difficile cependant de croire qu’un tel personnage alcoolique, dépressif et bien mal habillé puisse réellement séduire une femme fatale telle qu’incarnée par Ellen Barkin. Un rôle qui n’est pas parmi les plus célèbres de l’actrice mais qui lui a certainement permis de voir sa carrière décoller.

A découvrir Mélodie Pour un Meurtre aujourd’hui nous aurons la surprise de découvrir de nombreux acteurs très connu désormais faire quasiment leurs débuts dans le film d’Harold Becker. L’inspecteur Sherman est en effet interprété par John Goodman avant même qu’il ne devienne le héros de la série Roseanne. Il y a aussi Samuel L. Jackson dans un tout petit rôle déjà remarquable au début du film et Michael Rooker bien plus connu depuis son rôle dans The Walking Dead ou Richard Jenkins vu dans de nombreux seconds rôles.

Mélodie Pour Un Meurtre

Entre le film noir, le drame et la romance, Mélodie Pour Un Meurtre n’est pas le film auquel nous nous attendions mais à naviguer entre les genre, l’histoire ne tiendra pas vraiment ses promesses et aura parfois du mal à nous captiver. Le film mérite cependant d’être découvert pour la prestation sans failles d’Al Pacino. Il est aussi amusant de voir ici les débuts de nombreux petits rôles. 

MON AVIS :
3/5

Mélodie Pour Un Meurtre

LE BLU-RAY :  C’est une véritable édition collector que nous propose L’Atelier D’Images pour cette réédition de Mélodie Pour Un Meurtre. Le film retrouve une qualité d’images d’époque bien supérieure à toutes les vidéos et photos que l’on peut trouver sur cet article. Le disque est également rempli de bonus avec un commentaire audio du réalisateur, des scènes coupées, un making of d’époque et un entretien avec Fred Teper.

A Lire Aussi

Sauvée Par Amour

SAUVÉE PAR AMOUR de D.J. Caruso [Critique DVD]

Le réalisateur D.J. Caruso mélange western et romance chrétienne dans Sauvée Par Amour sorti directement en DVD le 3 janvier 2023.

Et J'Aime À La Fureur

ET J’AIME À LA FUREUR de André Bonzel [Critique Blu-Ray]

Le réalisateur André Bonzel raconte sa vie et son amour du cinéma dans le passionnant documentaire Et J’Aime À La Fureur.

Mélodie Pour Un Meurtre

MÉLODIE POUR UN MEUTRE de Harold Becker [Critique Blu-Ray]

Les fans d’Al Pacino vont pouvoir redécouvrir dans les meilleures conditions Mélodie Pour un Meurtre avec sa réédition en Blu-Ray chez L’Atelier D’Images.

Just A Gigolo

JUST A GIGOLO de David Hemmings [Critique Blu-Ray]

Film assez méconnu de David Bowie, le mélodrame Just A Gigolo sort pour la première fois en Blu-Ray en France chez L’Atelier D’Images.

Avalonia L'Étrange Voyage

AVALONIA, L’ÉTRANGE VOYAGE de Don Hall et Qui Nguyen [Critique S.V.O.D.]

AVALONIA, L’ÉTRANGE VOYAGE de Don Hall et Qui Nguyen [Critique S.V.O.D.] Boycottant les salles obscures, c’est directement sur Disney+ que

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.