RAMMSTEIN – PARIS LA DÉFENSE ARENA – 29 juin 2019 [Chronique Concert]

 

Rammstein - Paris La Défense Arena - 29 Juin 2019

 

Après la sortie de leur nouvel album, Rammstein était de retour en France pour deux concerts phénoménaux dans l’enceinte de la toute récente Paris La Defense Arena les 28 et 29 juin 2019. Voici ce que nous a réservé cette seconde soirée du samedi.

 

 

Après avoir fait leur retour aux Arènes de Nimes pour trois concerts à l’été 2017, c’est à Paris que Rammstein est venu faire la promotion de leur nouvel album éponyme sorti le 17 mai 2019 avec deux nouveaux concerts dans le cadre de leur tournée des stades européens. Ils étaient les 28 et 29 juin 2019 dans la toute récente Paris La Defense Arena de Nanterre pour deux représentations exceptionnelles. Et même si l’allumette sur la pochette de ce nouveau disque n’est pas allumée, cela n’a pas empêché Till Lindemann et toute sa bande de mettre littéralement le feu à cette arène de 40 000 places archi-complète même en pleine canicule.

 

Rammstein - Paris La Défense Arena - 29 Juin 2019

 

Pour mettre un peu d’ambiance avant le début des hostilités, c’est à un duo de pianistes françaises le Duo Jatekok qu’a été confié d’assurer la première partie de tous les concerts de la tournée. Habituées plutôt à jouer un registre classique, elles ont étés engagées ici pour jouer les arrangements au piano des titres de Rammstein publiés dans le recueil de partitions Klavier sorti en 2016. c’est un peu après 21h00 que les membres de Rammstein ont fait leur entrée sur scène les uns après les autres après une introduction pour le moins explosive sur le titre Was Ich Liebe issu de leur dernier album.

 

 

 

C’est bien connu lorsque Rammstein a un nouveau disque à défendre, ils ne le font pas à moitié. C’est donc pas moins de huit titres sur les onze qui figurent sur le disque que les musiciens ont prévu de jouer sur scène sur les vingt et une chanson prévue sur la setlist. Réglé au millimètre le show ne semble pas permettre la moindre improvisation. C’est en effet exactement les mêmes chansons qu’ils interpréteront vendredi et samedi comme sur toutes les dates de cette tournée.

 

Rammstein - Paris La Défense Arena - 29 Juin 2019

 

Si Rammstein nous a toujours habitué à des scènes phénoménales, le décor de cette nouvelle tournée est réellement impressionnant. Une structure gigantesque qui n’est pas rappeler le film Metropolis de Fritz Lang ou l’architecture allemande de l’ère Nazi, largement exploitée dans les clips de Deutschland et Radio, avec carrément des tentures rouges avec logo Rammstein qui ne sont pas sans rappeler leur sinistre drapeau à croix gammé. Celles-ci ne resteront d’ailleurs pas en place plus de deux titres avant d’échouer au sol pour révéler de nouveaux effets lumineux. On sera littéralement ébloui par le nombre de spots divers et variés qui sont placé sur cette immense structure. C’est une véritable chance de pouvoir profiter de cette scénographie dans une salle fermée comme la Paris La Défense Arena car il n’y aura pas à attendre la tombée de la nuit pour profiter pleinement de ces effets contrairement aux concerts en plein air de la tournée.

 

 

 

Alternant titres du dernier album et classiques de leur répertoire, Rammstein n’oubliera pas l’essentiel en sortant le jeu de scène habituel sur Mein Teil où le claviériste passera encore à la casserole sous le feu non plus seulement de deux lance-flammes mais aussi d’un énorme canon à flamme. A l’exception du nouveau titre Puppe où un grand berceau sera en proie à d’immenses flammes, c’est principalement sur les anciens titres que ce passeront la plupart des effets pyrotechniques. Les flammes ne seront d’ailleurs pas que sur scène mais également sur des piliers dans la fosse déclenchant à chaque fois d’impressionnante montée de températures sur les chansons Sonne et Rammstein. Sur le titre Du Hast le feu arrivera même à faire un aller retour entre la scène et les pilonnes nous en mettant plein la vue.

 

Rammstein - Paris La Défense Arena - 29 Juin 2019

 

Très attendu, le titre Deutschland ne décevra pas sur scène. Se transformant en DJ, Richard Z. Gruspe prend l’ascenseur sur la tour centrale de la scène pour jouer son remix du titre tandis que les autres membres de Rammstein enfileront des tenues lumineuses pour se lancer dans une chorégraphie. Ils enchaîneront sans coupure avec la chanson dans sa version normale qui a tout pour devenir un futur classique. Sans perdre de temps, ils enchaîneront immédiatement avec le second single Radio qui passe également très bien son baptême de la scène.

 

 

 

Pour le premier titre des rappels, les membres de Rammstein sont partis retrouver le duo Jatekok sur la petite scène au milieu de la fosse pour interpréter une version réarrangée du célèbre Engel où le piano remplace l’habituellement sifflement. C’est en Kayak par dessus la foule, qu’ils retourneront ensuite sur leur scène principal pour le reste des rappels. L’ambiance boite de nuit de Deutschland reprend ici de plus belle avec un véritable son et lumière sur la structure de la scène sans que l’on puisse quasiment distinguer les membres du groupe durant toute la dernière demi-heure si on n’était pas placé dans les premiers rangs. En dehors du dernier single Ausländer, c’est avec quatre classiques incontournables que s’achèvera le concert.

 

Rammstein - Paris La Défense Arena - 29 Juin 2019

 

Malgré nos craintes, le son dans la Paris La Défense Arena est dans l’ensemble plutôt bon grâce aux enceintes placées en hauteur au milieu de la salle. Il fallait avoir le cœur bien accroché tout au fond des gradins pour encaisser la puissante déferlante de basse durant les titres les plus dynamiques. Si les membres du groupe apparaissaient de temps en temps sur le seul écran sur scène, il aurait bien d’intégrer de véritables écrans géants sur les cotés pour permettre aux spectateurs situés au fond de voir un peu mieux les musiciens même si tout semblait être fait pour que cette nouvelle scénographie soit plus une sorte d’immense Son et Lumières qu’un simple concert habituel du groupe. Les musiciens assurent le show mais reste dans l’ensemble assez statique. La communication avec le public ne semble pas être leur fort. Il aura fallu attendre la fin du concert pour que Till Lindemann s’adresse enfin au public pour un bref remerciement.

 

 

 

Devenue une figure incontournable de la scène Metal capable de se hisser à la première place du Top Album même en France, Rammstein nous a servi un show magistral en terme d’interprétation mais surtout en terme de mise en scène avec un show son et lumière époustouflant enchaînant les titres pendant près de 2h15. C’était clairement le concert à ne pas rater ce mois-ci après Metallica en Mai qui devrait commencer à s’inquiéter de la concurrence tant leur show écrasait celui des Four Horsemen au Stade De France.

 

MON AVIS5/5

 

 

 

SETLIST :

  • 01. Was Ich Liebe
  • 02. Links 2-3-4
  • 03. Tatoo
  • 04. Sehnsucht
  • 05. Zeig Dich
  • 06. Mein Herz Brennt
  • 07. Puppe
  • 08. Heirate Mich
  • 09. Diamant
  • 10. Deutschland (remix by Richard Z. Kruspe)
  • 11. Deutschland
  • 12. Mein Teil
  • 13. Du Hast
  • 14. Sonne
  • 15. Ohne Dich

Rappel 1 :

  • 16. Engel (featuring Duo Jatekok)
  • 17. Ausländer
  • 18. Du Riechst So Gut
  • 19. Pussy

Rappel 2 :

  • 20. Rammstein
  • 21. Ich Will