RETOUR A ZOMBIELAND de Ruben Fleischer [Critique Ciné]

 

Retour A Zombieland

 

Nous n’y croyions plus et pourtant toute la fine équipe de Zombieland est de retour dix ans plus tard pour le bien nommé Retour A Zombieland.

 

 

SYNOPSIS : Cela fait maintenant une dizaine d’années que Thallahasee, Columbus, Wichita et Little Rock arrivent à survivre à l’invasion de zombie grâce à leurs règles bien établies. Décidé à se poser, ils vont s’installer à la Maison Blanche mais Little Rock est maintenant devenue une adolescente qui rêve d’émancipation. Sans écouter sa sœur, elle décide de quitter le groupe pour suivre le pacifiste Berkeley. Soucieux qu’elle ne puisse survivre sans eux face aux nouveaux genres de zombies qui ont envahi le monde, ils décident de partir à sa recherche.

 

Plus les années passaient et plus nous avions perdu l’espoir de voir une suite à Bienvenue A Zombieland, la plus grande comédie de zombies depuis Shaun Of The Dead. Encore peu connus à l’époque, Jesse Eisenberg et Emma Stone étaient alors en route vers la gloire et il y avait de quoi se dire qu’ils n’accepteraient jamais de rempiler pour une suite. Et pourtant dix ans plus tard ils sont bel et bien de Retour A Zombieland avec Woody Harrelson et Abigail Breslin comme si on les avaient quittés il y a peu. Ils retrouvent ici derrière la camera le réalisateur Ruben Fleischer qui avait réalisé récemment Venom et les scénaristes Rhett Reese et Paul Wernick a qui l’on doit aussi maintenant le succès de Deadpool, épaulé cette fois ci par Dave Callaham également scénariste du prochain film Wonder Woman 1984. Autant l’avouer tout de suite, cette fine équipe n’a pas perdu de son talent et ces dix ans d’attente méritaient largement le coup.

 

Retour A Zombieland

 

L’histoire de Retour a Zombieland tient en compte ces dix années écoulées après le premier film. Nos héros ont tous survécus mais doivent faire face désormais a différentes évolutions des Zombies : les « Homer », « Hawkins » ou « Ninja » qui nous seront présentés en prologue de manière toujours aussi délirante. Apres For Whom The Bell Tolls dans le premier film c’est cette fois ci sur Master Of Puppets de Metallica que l’on retrouve Thallahasee, Columbus, Wichita et Little Rock en plein défouraillage de zombies aux abords de la Maison Blanche. Tout le monde semble avoir sans peine retrouver rapidement toutes ses bonnes habitudes et les occasions de rire seront toujours aussi nombreuses dans les échanges entre nos différents héros toujours dans la même relation faite d’amour et de railleries permanentes.

Retour à Zombieland ne cherche clairement pas à faire dans l’originalité mais permet de retrouver tout ce que l’on avait aimé dans le premier. Grâce au nouveau venu et à l’expérience acquises aux fils des années, le trio de scénaristes nous offrent même une histoire bien mieux ficelée que celle du premier épisode devant laquelle nous n’auront jamais le temps de s’ennuyer une seule seconde. C’est surtout sur l’ajout de nouveaux personnages que repose cette fois ci l’intrigue de Retour A Zombieland avec des individus haut en couleurs et particulièrement drôles. Cela commence par une bimbo écervelée très amusante, un hippie qui fera tourner la tête de Little Rock, une fan d’Elvis au tempérament de feu et deux survivants qui ressemblent comme deux gouttes d’eaux à Tallahasee et Columbus dans leur façon d’être.

 

Retour A Zombieland

 

Face à la profusion de films et de zombies qui prolifèrent depuis ces dix dernières années, Ruben Fleischer n’a visiblement pas cherché à jouer la carte de l’horreur mais vraiment celle de la comédie. Il fera cependant preuve de nouvelles prouesses de mises en scène avec des scènes de combats à la fois particulièrement spectaculaires grace notamment à l’emploi de plans séquences et toujours aussi drôles. Il n’oubliera pas non plus de nous offrir de nouvelles petites parenthèses hilarantes sur les tueries de zombies les plus réussies à travers le monde. L’intrigue se voit renforcée tout de même par des zombies encore plus nombreux et beaucoup plus dangereux qu’auparavant offrant une dernière partie plus intense que dans le premier épisode. On aurait cependant bien aimé que le film dure plus longtemps pour nous offrir encore plus de scènes avec certains des zombies présentés au début du film mais finalement pas assez exploités dans l’intrigue.

Si nous ne sommes pas dans le registre du film à Oscars, notre quatuor d’acteurs ne démérite pas pour autant dans cette suite. Toujours aussi fou, le personnage joué par Woody Harrelson vole un peu la vedette aux autres mais c’est avec le même plaisir que l’on retrouve le couple formé par Jesse Eisenberg et Emma Stone qui va connaître quelques turbulences avec l’arrivée de la bimbo Madison brillamment incarnée par Zoey Deutch particulièrement drôle. On ne sera pas étonné de voir Rosario Dawson incarner encore une nouvelle femme forte à qui il ne faut pas la faire tandis qu’en double de nos héros, Luke Wilson et Thomas Middleditch nous offrirons quelques unes des meilleures scènes du film. Et pour le retour de Bill Murray, il ne faudra pas quitter la salle avant la toute fin du générique pour profiter de deux scènes toujours aussi drôles avec lui.

 

Retour A Zombieland

 

Nous étions en droit de s’inquiéter de voir la suite de Zombieland venir si tard après le premier épisode, craignant qu’elle ne soit qu’une suite opportuniste qui n’aurait jamais la saveur et l’originalité du premier film. Ce n’est heureusement pas le cas et c’est avec le même plaisir que l’on retrouve nos quatre héros et les nouveaux personnages de Retour à Zombieland. C’est même à se demander si ces dix ans n’ont pas été bénéfiques pour nous offrir une histoire mieux ficelée et toujours aussi drôle qui ne manque pas de scènes appelées à devenir culte. Vivement la suite dans dix ans ! 

 

MON AVIS : 5/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Zombieland : Double Tap
  • RÉALISATEUR : Ruben Fleischer
  • AVEC : Woody Harrelson, Jesse Eisenberg, Emma Stone & Abigail Breslin
  • SCENARISTES : Rhett Reese, Paul Wernick & Dave Callaham
  • COMPOSITEUR : David Sardy
  • GENRE : Comédie, Horreur
  • DURÉE: 1h39
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Sony Pictures France
  • SITE OFFICIEL : http://www.zombieland.com/
  • DATE DE SORTIE : 30 octobre 2019