UN JOUR DE PLUIE À NEW YORK de Woody Allen [Critique Ciné]

 

Un Jour De Pluie À New York

 

Woody Allen fait à nouveau place à la jeunesse dans son nouveau film Un Jour De Pluie À New York, comédie sentimentale hommage à l’age d’or hollywoodien.

 

 

SYNOPSIS : Profitant d’une interview avec le réalisateur Rolland Pollard qu’elle doit faire pour la gazette de l’université, Ashleigh et Gatsby espéraient pouvoir passer un week-end romantique à New York. Mais pendant que l’interview d’Ashleigh s’éternise, Gatsby qui se sent délaissé va s’occuper au grès des rencontres qu’il fera en déambulant dans la ville.

 

Avant même le mouvement #MeToo et l’arrestation du producteur Harvey Weinstein, Woody Allen a eu l’idée en 2017 de l’histoire de Un Jour De Pluie À New York qui s’amuse plus qu’il ne dénonce les us et coutumes des professionnels du cinéma envers les jeunes femmes dont personne n’était vraiment dupe. Au vu des accusations qui ont depuis rattrapé le cinéaste, il aurait peut être mieux fait de s’abstenir. Un embarras pour son producteur Amazon Studios qui a préféré laisser le film dans un carton aux Etats Unis.  Mais comme en France, l’artistique semble toujours primer sur les affaires de mœurs, les fans de Woody Allen ne seront pas privé du cru annuel du cinéaste.

 

Un Jour De Pluie À New York

 

A maintenant 83 ans, le réalisateur Woody Allen n’a visiblement pas l’intention de changer ses vieilles habitudes. Alors que la plupart des films se passent désormais de générique d’ouverture, le cinéaste commence par nous imposer pendant de longues minutes un fond noir où défile toute l’équipe du film sur son éternel air de jazz avant de commencer son histoire. Que ce soit avec Anything Else, Whatever Works, Cafe Society et maintenant avec Un Jour De Pluie À New York, le cinéaste aime de temps en temps mettre la jeunesse en avant. Mais curieusement avec ce nouveau long métrage, cela ne fonctionne pas aussi bien qu’avant parce qu’il donne l’impression d’avoir demander à ses jeunes acteurs de jouer aux vieux. Car si le film semble vouloir se dérouler de nos jours, toutes les nombreuses références cinématographiques ou littéraires nécessiteront de vraies connaissances de l’age d’or d’Hollywood et de la littérature.

Si Woody Allen n’apparaît plus devant la caméra, le héros de chacun de ses films a toujours tendance à lui ressembler. C’est Timothée Chalamet, la révélation du film Call Me By Your Name, qui se glisse cette fois dans le personnage névrosé qu’il a créé depuis des années. Mais là où Jason Biggs ou Jesse Eisenberg avait si bien su le faire, le jeune acteur est moins crédible dans ce rôle. Il manque d’humour et de charisme pour porter cette histoire une nouvelle fois très bavarde pour ne raconter au fond pas grand chose.

 

Un Jour De Pluie À New York

 

Woody Allen a en revanche toujours moins de mal pour trouver ses actrices. Il offre à Elle Fanning un rôle toute en légèreté telle qu’elle n’avait pas eu l’occasion d’en tenir depuis longtemps. Parfaite en jeune ingénue qui s’emballe comme une midinette à chaque belle rencontre qu’elle fera dans cette journée à New York. C’est vraiment elle qui apporte l’humour au film surtout qu’elle est bien mieux entourée que Timothée Chalamet avec autour d’elle Liev Schreiber en réalisateur torturé, Jude Law en scénariste et Diego Luna en acteur qui fait craquer toutes les femmes. Poursuivant dans le cinéma d’auteur, Selena Gomez fait allure d’erreur de casting tant on ne comprendra pas ce que notre héros peut lui trouver de charmant comparé à sa petite amie.

Alternant les scènes entre les deux amoureux Ashleigh et Gatsby qui n’arrivent pas à passer un instant ensemble dans ce qui devait être un week end romantique, Un Jour De Pluie À New York semble ne raconter pas grand chose. On ne peut pas s’identifier à ces personnages aux soucis de riches qui s’ennuient dans la vie. Même en terme de réalisation, on sent le manque de budget avec de nombreuses scènes filmées dans l’intérieur de voiture. Malgré son titre, on verra très peu d’images de New York et si Woody Allen sort de temps en temps la steady-cam ce n’est que pour des plans en appartement un peu curieux. Autant dire que ce dernier Woody Allen aurait très bien pu rester dans son tiroir.

 

Un Jour De Pluie À New York

 

Un Jour De Pluie À New York s’adresse clairement avant tout aux fidèles de Woody Allen qui ne veulent pas rater un seul de ses films. Contrairement à ce que pourrait faire croire son casting très jeune, il reste un long métrage pour un public bien plus âgé nostalgique comme le cinéaste de l’ancien temps avec ces références littéraires et cinématographiques qui passeront au dessus de la tête du grand public. En dehors de la prestation toute en légèreté de Elle Fanning, il n’y a pas grand chose à garder de ce nouveau long métrage qui ne fera certainement pas date dans la carrière du réalisateur.

 

MON AVIS2/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : A Rainy Day In New York
  • RÉALISATEUR : Woody Allen
  • AVEC : Thimothée Chalamet, Elle Fanning, Selena Gomez, Liev Schrieber, Jude Law & Diego Luna
  • SCÉNARISTE : Woody Allen
  • GENRE : Comédie Sentimentale
  • DURÉE : 1h32
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Mars Films
  • SITE OFFICIEL : http://www.marsfilms.com/film/un-jour-de-pluie-a-new-york/
  • DATE DE SORTIE : 18 septembre 2019