WEDDING NIGHTMARE de Tyler Gillett & Matt Bettinelli-Olpin [Critique Ciné]

 

Wedding Nightmare

 

Dans la lignée de Get Out, Tyler Gillett & Matt Bettinelli-Olpin nous proposent de découvrir une nouvelle belle-famille déglinguée dans Wedding Nightmare.

 

 

 

SYNOPSIS : Cela devait être le plus beau jour de leur vie pour Grace et Daniel qui allaient enfin pouvoir se dire oui dans la magnifique demeure familial des Le Domas qui ont fait fortune dans les jeux de société. Mais ce que la jeune épouse ne savait pas c’est que pour être officiellement intégrée à la famille, elle devra passer sa nuit de noces à jouer à un jeu. Par manque de chance elle a tiré au sort la seule carte qu’il ne fallait pas : la partie de cache cache. Les règles ne seront en effet pas celle qu’elle connaissait. Traquée par les membres de sa belle-famille qui chercheront à la tuer avant l’aube, la jeune mariée n’aura pas d’autre choix que fuir ou les affronter.

 

Le succès en salles de la saga Paranormal Activity avait permis au duo de sortir leur premier film The Baby qui surfait sur la mode du film en found footage. Même si ce long métrage était loin d’être une réussite, les voici pourtant de retour avec Wedding Nightmare. Nouvelle variation sur le thème de la chasse a l’homme  et de la belle-famille à problème. Une histoire pas des plus originales mais qui a le bénéfice de divertir pour la fin des vacances. Il faudra en profiter car cela risque aussi d’être l’un des dernier films d’horreur de la 20th Century Fox maintenant que le studio a été racheté par Disney.

 

Wedding Nightmare


Pour apprécier pleinement Wedding Nightmare, Il ne faudra absolument pas chercher la moindre cohérence dans son scénario. Dès son point de départ, l’histoire ne devrait même pas pouvoir fonctionner. Comment pourrait-on imaginer qu’un homme amoureux en froid avec sa famille a choisi tout de même de ramener sa promise dans la demeure familiale pour  se marier en sachant qu’elle pourrait ne pas survivre à la nuit de noces ? Même si les scénaristes tentent d’apporter une explication logique à ce choix, on aurait du mal à accepter cette justification maladroite.

On débranchera donc le cerveau pour essayer de passer un bon moment devant Wedding Nightmare malgré son scénario improbable car tout n’est clairement pas à jeter dans ce long métrage. Ce qui le sauve avant tout c’est son humour, car le film ne cherche heureusement jamais à se prendre au sérieux. La famille De Lomas a beau être riche, ils ne sont que les héritiers d’un empire légué par leur grand père. En eux-mêmes ça ne vole clairement pas haut et c’est de leur bêtise que découlera tout l’humour du film. Dans leur traque de la pauvre Grace, ils accumuleront les bévues entre ceux bien décidés à se défouler et les autres qui ne comprennent pas trop ce qu’il font exactement là.

 

Wedding Nightmare

 

L’autre qualité de Wedding Nightmare, c’est l’esthétique vraiment très belle du film. La photo, les décors et les costumes sont très réussis. Et les deux réalisateurs semblent s’en être donné à cœur joie du coté de l’hémoglobine. Ils ménagent aussi un bon suspense qui sera cependant parfois gâché par d’autres incohérences un peu grossières. Par exemple : Comment le majordome en voiture peut il retrouver une femme cachée dans une forêt et comment fait il pour réussir à rattraper tranquillement à pied ladite voiture un peu plus tard  lorsqu’elle s’enfuira avec ? Le délire des dernières scènes nous donnera malgré tout l’envie d’être indulgent.

Wedding Nightmare offre à Samara Weaving son premier grand rôle au cinéma. C’est sur Netflix dans le film The Babysitter que l’on avait pu  remarquer avant tout cette jolie blonde qui fait penser à Margot Robbie. C’est un rôle pas si éloigné du direct to vidéo Mayhem – Légitime Vengeance où elle devait déjà survivre dans un milieu hostile qu’on la retrouve ici. On sera vraiment surpris de retrouver Andy MacDowell, la star des années 90 qui s’était fait plutôt rare ces dernières années au cinéma. C’est  à peine si on la reconnaîtra dans le rôle de la belle-mère avec ses cheveux tirés en arrière et son maquillage sombre qui ne la mettent pas vraiment en valeur. Celle qu’on remarquera surtout c’est Melanie Scrofano en belle-sœur cocaïnomane qui sera source des scènes les plus drôles. Les fans de Newport Beach pourront en revanche être déçu du rôle assez anecdotique de Adam Brody en époux.

 

Wedding Nightmare

 

Petite série B décomplexée, Wedding Nightmare vous fera passer un bon moment de détente et de rigolade à condition de ne pas être trop regardant sur le scénario. Des acteurs amusants et des rebondissements grand guignolesques assurent  le divertissement. En soignant un peu plus leur histoire, les réalisateurs Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin auraient pu marquer les esprits mais leur relecture des thèmes de la chasse à l’homme et des belles-familles étranges bien connus ne marquera certainement pas bien longtemps les esprits tant d’autres l’ont déjà bien mieux fait qu’eux.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Ready Or Not
  • RÉALISATEURS : Tyler Gillett & Matt Bettinelli-Olpin
  • AVEC : Samara Weaving, Adam Brody, Mark O’Brien, Andie MacDowell, Melanie Scrofano, Elyse Levesque
  • SCÉNARISTES : Guy Busick & Ryan Murphy
  • COMPOSITEUR : Brian Tyler
  • GENRE : Épouvante – Horreur, Thriller, Comédie
  • DURÉE : 1h36
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : 20th Century Fox France
  • SITE OFFICIEL : http://www.foxsearchlight.com/readyornot/
  • DATE DE SORTIE : 28 août 2019