DRAGON BALL XENOVERSE 2 sur Playstation 4 [Test Jeux Vidéo]

 

Dragon Ball Xenoverse 2

 

Face au succès du premier Dragon Ball Xenoverse, Bandaï Namco n’aura pas perdu de temps pour nous offrir déjà une suite. Dragon Ball Xenoverse 2 promet de corriger tous les défauts du premier opus mais est ce que cela sera suffisant pour avoir envie de repasser à la caisse ?

 

 

SYNOPSIS : Un nouvel héros est appelé à la rescousse par Trunks pour rejoindre les forces de la Police Du Temps. Towa et Mira sont effectivement de retour pour bouleverser le fil des événements vécus par Sangoku et ses amis. Ils sont en plus cette fois ci accompagné par un étrange guerrier Saiyen au visage masqué. Soucieux de rétablir le fil du temps, Trunks et le nouveau policier n’auront pas d’autre choix que de partir à leur recherche et sauver les héros d’un bouleversement irrémédiable du temps.

 

Pendant longtemps les jeux Dragon Ball se sont tous un peu trop ressemblés. Des jeux de combats plus ou moins réussis qui nous racontaient encore et toujours la même histoire. La faute aux développeurs de Dimps qui est à l’origine de la plupart d’entre eux et qui n’avait pas besoin de chercher à faire évoluer ses jeux vu que le succès était toujours au rendez-vous. Avec la sortie de la nouvelle génération de console, Dimps a cependant enfin revu sa copie en nous offrant un tout nouveau concept avec le premier Dragon Ball Xenoverse. Le jeu de combat habituel devenant cette fois ci un véritable M.M.O.R.P.G. Loin d’être parfait le jeu a cependant remporté un grand succès grâce à la fanbase de l’univers créé par Akira Toriyama. Conscient qu’il y avait possibilité de mieux faire, sort un an et demi plus tard ce second opus qui devrait faire à nouveau craquer les fans.

 

Dragon Ball Xenoverse 2

 

Pour ceux qui n’ont jamais joué à Dragon Ball Xenoverse, ce nouveau jeu commence par la création d’un personnage inédit parmis de nombreuses races présentes dans le manga d’Akira Toriyama. on pourra totalement le personnaliser en mixant les coiffures, les yeux, les vêtements de presque tous les personnages du manga. Ensuite il faudra bien se rendre compte que Dragon Ball Xenoverse 2 n’a rien à voir avec les célèbres Budokai Tenkaichi. Vouloir tout de suite partir au combat ne vous emmènera en effet pas bien loin car comme dans tout bon jeu de rôle, votre personnage sera novice et aura besoin de monter en expérience et en niveau pour pouvoir affronter ses adversaires. Pour cela, vous ne pourrez pas échapper aux entraînements des nombreux amis ou ennemis de Sangoku qui à travers trois leçons vous apprendrons leurs plus célèbres techniques de combats à condition de réussir à les battre. Vous pourrez choisir parmis tous ces personnages lequel deviendra votre maître qui pourra parfois s’inviter par la suite dans les combats.

Une fois avoir un peu monté en niveau, il sera enfin possible de faire le poids dans la quête principale qui couvre toute l’histoire de Dragon Ball Z jusqu’au dernier film La Résurrection De Freezer en y incluant des bouleversements intégrants une bonne partie des ennemis issus des différents O.A.V. A coté de cela, il ne faudra pas oublier non plus de régulièrement se rendre au comptoir des quêtes parallèles car une centaine de missions supplémentaires vous attendent de ce coté là permettant de débloquer des personnages et des objets supplémentaires. C’est ici aussi que l’on pourra voir quelques événements et héros de Dragon Ball GT dont l’histoire est zappée de la quête principale. Il faudra bien faire le tour de chaque mission pour faire le plein de personnages pour les affrontements entre amis car au début il n’y aura pas beaucoup de choix.

 

Dragon Ball Xenoverse 2

 

Il y aura aussi d’autres missions parallèles en allant visiter d’autres héros incontournables du manga où en parlant aux P.N.J. qui peuplent Conton City, la ville où se déroule tout le jeu avec des séries de phrases et de gestuels qui se développeront en répondant par le bon geste à leur demande. C’est d’abord à pied puis a bord de différents véhicules que l’on pourra sillonner au début la ville de manière assez laborieuse. Fort heureusement en avançant dans l’intrigue, il sera enfin possible de voler et ainsi explorer des zones jusque là inaccessibles. Dragon Ball Xenoverse 2 ajoute en nouveauté des failles à explorer à la manière des raids des M.M.O.R.P.G où six joueurs peuvent s’unir pour battre de puissants adversaires. Pour ceux qui joueront offline, ils seront accompagné par des guerriers contrôlé par l’I.A malheureusement pas aussi efficaces que de vrais joueurs. Vous l’aurez compris, question durée de vie le jeu aura de quoi vous occuper au moins une soixantaine d’heure de jeu pour faire les différentes missions et prendre le temps de faire monter en niveau votre personnage. Chaque mission vous fera aussi gagner de l’argent à dépenser dans les différentes boutiques pour acheter des techniques, des costumes ou différentes potions à utiliser en combat pour regagner de la vie, de la puissance ou de l’endurance.

Chaque mission prend bien sur l’aspect d’un combat et il faut reconnaître qu’ils sont particulièrement bluffants. Plus que jamais, on a l’impression de jouer avec le dessin animé tellement les graphismes sont réussis et les enchaînements très dynamiques avec maintenant du 60 images par seconde assuré en permanence. Quelques petits bémols gâchent cependant l’ensemble comme d’éternels problèmes de caméra qui nous font perdre notre personnage de vue ou parfois des cibles mal « lockées » qui font que l’on se retrouve subitement dos à notre adversaire ratant ainsi des attaques. Le plus raté reste cependant les affrontements à plusieurs joueurs rendant le jeu particulièrement confus. Face à la console, il sera assez facile de finir par gagner les combats en faisant un peu n’importe quoi tant que l’on sait comment se protéger et se téléporter. En revanche face à un véritable joueur en ligne expérimenté il faudra mieux bien maîtriser chaque combo.

 

Dragon Ball Xenoverse 2

 

Toujours pas parfait, Dragon Ball Xenoverse 2 s’adresse avant tout aux plus grands fans du manga d’Akira Toriyama. Si Dimps fait des progrès quasiment à chaque jeu, on aimerait cependant bien un jour pouvoir découvrir un jeu Dragon Ball qui serait aussi beau qu’un Uncharted 4 et pousserait les consoles dans leur dernier retranchements quitte à perdre le coté cell shading pour une image de synthèse plus soignée. De gros efforts restent aussi à apporter à la jouabilité et à la gestion des angles de caméra qui pouvaient encore être accepté sur les premières générations de Playstation mais sont désormais inacceptables sur Playstation 4 lorsqu’on voit ce qu’elle est capable de faire sur d’autre jeux. Malgré les défauts, on ne pourra s’empêcher de passer de longues heures à construire son guerrier et le voir apprendre les techniques les plus destructrices jusqu’à devenir même plus fort que Sangoku.

 

MON AVIS : 3/5

GRAPHISMES : 3/5

SON : 4/5

JOUABILITÉ : 3/5

DURÉE DE VIE : 5/5

INTÉRÊT : 5/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :