CinémaCritique Ciné

AQUAMAN ET LE ROYAUME PERDU de James Wan [Critique Ciné]

Aquaman Et Le Royaume Perdu

Longtemps repoussé Aquaman Et Le Royaume Perdu finira t-il par s’imposer comme le dernier grand blockbuster de cette  fin d’année ?

Dernier des films désormais inutiles d’un DC Extended Universe en bout de course après Shazam 2 et The Flash, Aquaman Et Le Royaume Perdu se décide enfin à sortir après de nombreux reports et fausses polémiques. En cette période de fêtes où les films pour enfants prédominent le marché , l’absence d’autres véritables blockbusters d’action pourrait donner toutes ses chances au super héros d’échapper au bide annoncé d’autant plus que la Warner semble avoir gardé non pas le meilleur mais le moins pire pour la fin en guise de véritable baroud d’honneur de cet univers étendu aujourd’hui condamné. 

Bien qu’il commence par résumer de manière très sommaire les évènements de sa première aventure en solo, il est difficile de placer chronologiquement cet Aquaman Et Le Royaume Perdu. Ce bref rappel n’évoque curieusement pas du tout la réunion de sombre mémoire de la Justice League et ne semble pas non plus faire suite à la scène post générique de The Flash. Bien que roi de l’Atlantide, Arthur  Curry préfère vivre dans le phare familial en enquillant les bières et en élevant son jeune fils avec l’aide de son père tandis que sa mère et sa compagne se chargent des affaires courantes du royaume. Le retour de Black Manta devenu plus fort grâce a la découverte d’un trident du Royaume Perdu va le c9ntraindre à renfiler sa tenue de super héros.

Aquaman Et Le Royaume Perdu

Dans la volonté de faire des films moins sombres que ceux de Zack Snyder, Aquaman Et Le Royaume Perdu s’inscrit clairement dans le registre de la comédie. Nous pourrions même le qualifier de Buddy Movie car pour sauver le monde du réchauffement climatique provoqué par Black Manba, Arthur Curry devra faire appel à son frère Orm qu’il avait déchu du trône dans le précèdent film pour prendre sa place. Entre eux se créera l’éternelle guéguerre habituelle à ce genre de films entre deux personnes qui n’ont rien en commun mais qui devront pourtant faire équipe malgré tout.

Destiné avant tout aux fans de Jason Momoa qui a besoin de cette franchise pour le bien de sa carrière, il faudra supporter le cabotinage permanent de l’acteur qui se prendra que très rarement au sérieux. C’est clairement du coté de la franchise Thor que James Wan est allé chercher l’inspiration pour la dynamique de son duo. Une influence quasiment revendiquée dans une courte scène où Aquaman appellera son frère Loki. Une des nombreuses vannes qui tombera à plat dans ce film à l’humour lourdingue tellement forcé qu’il en perd tout son effet comique.

Aquaman Et Le Royaume Perdu

Visuellement nous pouvions compter sur le realisateur James Wan pour assurer le spectacle. Très mouvementé le film aura de quoi faire secouer les fauteuils 4dx. Conçu comme une sorte de Space Opera sous les mers, les effets spéciaux numériques sont ici bien plus réussis que dans le catastrophique The Flash. Aquaman Et Le Royaume Perdu partage cependant le même aspect assez brouillon des grands combats aquatiques du premier épisode qui tournent parfois à la bouillie visuelle rendant difficile de comprendre vraiment ce qui se passe à l’écran.

Si beaucoup de « Twittos »  militaient pour qu’Amber Heard soit supprimé de cette suite, l’actrice est bel et bien présente dans le film mais dans un rôle qui semble avoir été réduit au strict minimum. Nicole Kidman qui joue la mère d’Aquaman semble l’avoir remplacé dans certaines scènes avec notamment un grand combat qui laisse à penser qu’il ne s’agit que d’un double numérique. Assez peu développé dans l’ensemble les personnages n’auront souvent qu’à jouer les gros durs en colère ou les clowns de service.

Aquaman Et Le Royaume Perdu

Pas aussi catastrophique que nous le pensions Aquaman Et Le Royaume Perdu s’inscrit dans la lignée de son prédécesseur et devrait sans peine séduire les fans. Un film de super héros plein d’action et d’humour qui pourra passer pour divertissant à condition d’avoir bien débranché son cerveau. Reste à voir s’il suffira a convaincre James Gunn, désormais en charge des films DC Comics, de laisser encore une chance à Jason Momoa de reprendre son rôle dans de futurs films.

MON AVIS :
2/5

A Lire Aussi

Madame Web

MADAME WEB de S.J. Clarkson [Critique Ciné]

Après Venom et Morbius, le Spiderverse de Sony Pictures  accueille Madame Web dans un long métrage qui risque de faire rager les fans.

Daaaaaali! de Quentin Dupieux [Critique Ciné]

DAAAAAALI! de Quentin Dupieux [Critique Ciné]

Quentin Dupieux signe un hommage très singulier à Salvador Dali dans son nouveau film Daaaali!

L'Étoile filante

L’ÉTOILE FILANTE de Abel et Gordon [Critique Ciné]

Le duo Abel & Gordon se frotte au Film Noir  de manière toujours aussi originale dans leur cinquième film L’Etoile Filante.

A Man

A MAN de Kei Ishikawa [Critique Ciné]

Film le plus récompensé au Japon en 2022, l’intriguant A Man mérite grandement d’être découvert.

Nicky Larson - City Hunter : Angel Dust

NICKY LARSON – CITY HUNTER : ANGEL DUST de Takeuchi Kazuyoshi [Critique Ciné]

Pour son trente cinquième anniversaire Ryo Saeba reprend du service dans le nouveau film Nicky Larson – City Hunter : Angel Dust.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.